remise prix festival Effervescence 2019.jpg

Les prix du festival de film de Mâcon ont été décernés dimanche soir lors d’une cérémonie de clôture qui a eu lieu au Cinémarivaux devant un public venu en nombre.

Le film « Pour vivre heureux » (Belgique/Luxembourg) a reçu le prix du public dans la section « le sixième sens » (des longs métrages inédits, peu vus en France et dont on pressent le talent du réalisateur). Les réalisateurs Salima Sarah Glamine et Dimitri Linder étaient présents pour recevoir le chèque de 1 000 € remis par la société Déclic.

remise prix festival film Effervescence (40).JPG

Dans la compétition du festival (5 long métrages inédits ou peu vus en France), le prix spécial du jury revient au film « Jusqu’à la fin du temps » de l’Algérien Yasmine Chouikh (500 € donnés par la cave Saint Chargny). Le grand prix du jury ira en Roumanie pour le film « A l’ombre des séraphins » du réalisateur Daniel Sandu (1 500 € avec le Crédit mutuel du Mâconnais).

Ce film parle de l’expérience d’un jeune de 15 ans dans un séminaire théologique orthodoxe roumain dans les années 90 et des secrets que peut cacher un tel établissement d’enseignement. L’auteur du film, lui-même ancien élève dans une telle école, profite de cette histoire pour dresser une image critique à l’adresse de l’église orthodoxe roumaine, de son pouvoir et de ses dérives dans la société roumaine contemporaine.

En France, « À l’ombre des séraphins » a déjà reçu le prix de la mise en scène et le prix « Regards Jeunes Région Hauts-de-France » au festival de film d’Arras, ainsi que le prix du Public et le prix du jury des lycéens au festival international du premier film d’Annonay.

remise prix festival film Effervescence (53).JPG

Gaël Labanti, directeur du festival de film Effervescence

L’édition de cette année a été un beau succès, avec un public au rendez-vous au moins au même niveau qu'en 2018. Les films ont été appréciés, nos invités étaient ravis de l’accueil reçu. J'ai l’impression que le festival est en train, petit à petit, de s’installer dans le paysage culturel mâconnais.

Les chiffres de la quatrième édition du festival : 50 films de 19 pays, 66 séances, 16 avant-premières, une centaine d’invités.

Le festival programme encore des films pour deux jours (lundi et mardi prochains) dont un des films primés.

Cristian Todea

 

 

remise prix festival film Effervescence (5).JPG

remise prix festival film Effervescence (8).JPG

remise prix festival film Effervescence (23).JPG

remise prix festival film Effervescence (18).JPG

remise prix festival film Effervescence (30).JPG

Guillaume Fourrière, directeur du Cinémarivaux

remise prix festival film Effervescence (38).JPG

remise prix festival film Effervescence (46).JPG

remise prix festival film Effervescence (48).JPG

remise prix festival film Effervescence (55).JPG

remise prix festival film Effervescence (61).JPG

Les membres du jury : la réalisatrice Elsa Amiel et les comédiennes Hande Kodja, Anamaria Vartolomei,

Natacha Régnier et Solène Rigot (absente de la cérémonie)

remise prix festival film Effervescence (64).JPG

 remise prix festival film Effervescence (65).JPG

remise prix festival film Effervescence (66).JPG

remise prix festival film Effervescence (71).JPG

remise prix festival film Effervescence (82).JPG

remise prix festival film Effervescence (91).JPG

remise prix festival film Effervescence (92).JPG

remise prix festival film Effervescence (93).JPG

Marc Combier, président de l’association Effervescence

remise prix festival film Effervescence (109).JPG

remise prix festival film Effervescence (112).JPG

remise prix festival film Effervescence (113).JPG