TRAIN SANCE 9OCT.jpg

Actualisé à 12:31 - La thèse de l'homicide a été envisagée.

L'accident est survenu ce mercredi soir peu après 21 h 30, sur la commune de Sancé précisément, après la gare de Mâcon.

D'après les premiers éléments, le TER 17818, qui circulait en direction de Chalon-sur-Saône, a percuté une personne qui se trouvait sur la voie. Il s'agirait d'un homme. 

Le train arrêté, les 59 passagers ont été pris en charge par le contrôleur. Les deux conducteurs du train vont être remplacés.

Un officier de police judiciaire et un médecin légiste sont attendus sur place.

La circulation des trains est interrompue dans les deux sens.

Actualisé - Le choc a eu lieu à 160km/h. La police scientifique est sur les lieux. Une enquête a été ouverte pour tenter de déterminer s'il s'agit d'un suicide et identifier la victime.

J. R.

 

Actualisé jeudi à 12 h 31 : Contacté par macon-infos, le service communication de la SNCF Bourgogne - Franche-Comté a bien voulu fournir des compléments d'information — Le trafic a repris 4 h plus tard. Les passagers à destination de Dijon sont arrivés vers 2 h du matin. La SNCF avait mis à disposition des taxis pour les voyageurs qui n’avaient plus de correspondance à cette heure tardive. Ils ont également été ravitaillés en eau pendant toute la durée de l’interruption, malgré les difficultés d’accès aux voies, comme le souligne le service communication de la SNCF. L’électricité fonctionnant, il n’y a eu aucun problème de lumière ni de chauffage. La relève du conducteur s’est également faite dans les temps.

Si l’attente a été aussi longue, c’est en raison de la durée des investigations des forces de l’ordre. En temps habituel, le retard s’établit entre 2 h et 2 h 30 maximum pour un tel accident à personne. Cette fois, l’enquête a été plus approfondie. Les forces de l’ordre ne disposaient pas en effet d’éléments suffisamment probants (lettre dans le véhicule, témoignages…) pour établir formellement la thèse du suicide. La thèse de l’homicide a donc été envisagée également et les investigations particulièrement longues et poussées.

Le TER est finalement reparti avec 4 h de retard, une fois les investigations terminées et les voies nettoyées.

 

 

ACCIDENT TRAIN SANCE.jpg