mardi 2 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Providence (6).JPG

Le personnel soignant de la Providence en grève depuis le 11 septembre a débrayé ce mardi, à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/SMPS.

 

L'établissement compte 79 résidents. Le personnel soignant est réparti comme suit : 10 aide-soignants.es le matin et 3 le soir avec 2 infirmiers.ères le matin, et 1 le soir. Le week-end, 5 aide-soignants et 3 le soir avec un seul infirmier.

Le personnel a alerté la presse sur la dégradation des conditions de travail et ses conséquences sur les résidents. « Nous sommes mal traitants malgré nous » déplore Catherine, aide-soignante « mais de toutes façons, nous ne sommes pas entendus par la direction, nous l'avons vu avec l'ARS. Il nous faut des moyens. Nous accueillons des personnes âgées de plus en plus dépendantes. »

« C'est la galère. Il y a beaucoup trop de toilettes et nous ne sommes pas assez nombreuses ! On ne peut pas faire des soins de qualité. Il faudrait une personne supplémentaire le matin et une le soir, ainsi qu'un infirmier de plus le week-end » poursuit sa collègue Pauline, également aide-soignante. « Il faudrait titulariser le personnel au lieu de le laisser en contractuel alors qu'il effectue le même travail. »

Pour Caroline, « il y a un manque flagrant d'effectif. Les remplaçants ne sont pas systématiquement formés. Il nous faut prendre le temps de bien les former, et comme on ne l'a pas, ils se découragent et partent. Cette situation est récurrente. »

« Pour la branche ASH, nous manquons aussi d'effectif. Il faudrait que l'on soit quatre, la semaine » ajoute Assunta (agent de service hospitalier).

« Tous les corps de métiers sont impactés », précise Caroline. « On ne peut pas continuer comme cela. Ce n'est pas respectueux pour les résidents ni pour nous. Nous sommes toutes solidaires et nous disons stop à l'unissons ! Nous sommes très soutenues par les familles. Il n'y a plus d'humanité dans notre travail. On ne devrait pas parler de temps mais de qualité de soins, d'autonomie, de respect de la personne. » 

Pour Myriam, infirmière, « nous voulons une renégociation tri-partite entre l'ARS et le Conseil départemental pour revaloriser les moyens financiers que l'on met en face de la dépendance. Actuellement, le GIR moyen pondéré est à 770. Le Groupe Iso Ressource permet de qualifier la dépendance. Le GIR 6 qualifie des gens autonomes alors que le GIR désigne des gens entièrement dépendants. L'année dernière, le GIR moyen pondéré était à 728. Cela signifie qu'en un an, la dépendance a augmenté et nous n'avons pas les moyens humains de donner des soins de qualité. Nous souhaitons également du personnel formé afin d'encadrer, dans les meilleures conditions, les résidents pour qu'ils soient en sécurité. »

Selon Eve Comtet Sorabella, infirmière syndicaliste, « la convention serait actuellement en renégociation. En fonction du positionnement de l'ARS et du Département, nous aurons ou pas un réajustement des effectifs. Nous sommes totalement dépendants de ces décisions là. Il faut que les deux instances prennent la mesure des besoins dans les maisons de retraite en terme d'effectifs soignant. C'est là où le bas blesse ! L'accompagnement des résidents doit progresser en fonction de leur dépendance et c'est ce qui ne se fait pas. C'est un choix politique de décider de mettre de l'argent dans les maisons de retraite. Les familles payent cher l'hébergement et en regard de cela, elles doivent avoir un service à la hauteur. Nous attendons de voir à quelle sauce nous, personnel, nous allons continuer de pouvoir exercer et eux résidents de continuer d'être hébergés. »

M.A.

 

 

Providence (1).JPG

Photos : M.A.

Providence (3).JPG

Providence (2).JPG

Providence (4).JPG

 

MUNICIPALES À CHARNAY : Serge Gaulias et Laurent Voisin ensemble au 2ème tour

GAULIAS VOISIN CHARNAY.jpg
Laurent Voisin avait obtenu 17,76% des suffrages au 1er tour, arrivant second, derrière Christine Robin (35,69%) ; Serge Gaulias avait rassemblé 15,92% des suffrages, arrivant 3ème. ACTUALISÉ : La liste Servir Charnay au coeur complète.

MÂCON : Un appel au civisme

GAUTRIATS 0206.jpg
Actualisé : même spectacle aux Gautriats...

SAÔNE-ET-LOIRE : Près de 6 500 tests covid effectués depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé : 130 personnes sont toujours hospitalisées en Sâone-et-Loire.

TRAMAYES : Le Gaec Pardon, le goût de l’authentique

GAEC PARDON TRAMAYES - 2.jpg
Le cadre est bucolique, le paysage magnifique et l’ambiance sereine. C’est dans cet univers privilégié que la famille Pardon élève ses animaux pour proposer une viande goûteuse à souhait et des fromages aux séduisantes saveurs.

MÂCON : La messe de Pentecôte célébrée en mode covid

MESSE PENTECOTE MACON STPIERRE - 26.jpg
La communauté catholique a fêté sa première grande célébration ce dimanche en l'église Saint-Pierre.

PHOTOS : Jolis masques sur le marché de Mâcon !

MASQUES MARCHE MACON 3005 - 19.jpg
C'est indéniable, il devient un accessoire de mode. Ce matin sur le marché, l'occasion était belle de mettre en valeur quelques jolies pièces qui cassent la monotonie des masques standards.

MÂCON : Les Restos du cœur, en mode dé-confinement, voient leur fréquentation augmenter

dé-confinement restos coeur Mâcon 2020.jpg
De retour aux horaires habituels d’accueil du public, l’équipe des « Restos du cœur » a dû appliquer elle aussi le protocole de sécurité sanitaire.

COVID EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Rester prudents dans la durée pour éviter la reprise de l’épidémie

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
2 638 tests ont été réalisés cette semaine en Saône-et-Loire. 26 se sont révélés positifs.

MÂCON : Le collège Schuman fin prêt pour le retour des élèves

RENTREE SCHUMANN MACON COVID - 20.jpg
Le président du Conseil départemental André Accary, accompagné, du Dasen Fabien Ben, des conseillers départementaux Hervé Reynaud et Jacques Tourny, était au collège ce vendredi pour se rendre compte de la mise en place du protocole sanitaire qui sera appliqué dès mardi.

SANCÉ : Gilles Jondet a revêtu son écharpe de maire

GILLES JONDET SANCE 2 - 1.jpg
Mercredi 27 mai, les élus du conseil municipal ont élu le maire et ses 4 adjoints. Gilles Jondet succède en tant que maire à Roger Moreau. A voir aussi, la composition complète du conseil municipal.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Des changements dans les transports à partir du 02 juin

Suites aux mesures annoncées hier par le Premier ministre, de nombreux changements vont s’opérer dès le 2 juin 2020, notamment pour les transports.

MÂCON : Appel à candidature pour le conseil d'administration du CCAS

Les listes doivent être déposées au plus tard le 09 juin

CHARNAY - EREA Claude Brosse : L’inspection académique veut supprimer son poste à un an de la retraite et après 29 ans à l’EREA...

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 1.jpg
Forcément, ça fait réagir. Les collègues d'Alain Cornu, le professeur en question, se sont mobilisés pour tenter d'empêcher ça. A lire aussi, les explications du principal intéressé ainsi que celles de Fabien Ben, IEN-DASEN (directeur académique des services de l'Education nationale).

La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert : « Une décision majeure pour l’économie régionale »

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’Assurance Maladie, les médecins et l’Agence Régionale de Santé au cœur du « contact tracing »

contact tracing covid 71 - 1.jpg
La stratégie de déconfinement s’appuie sur un dispositif en 3 volets : « protéger / tester / isoler ». Son enjeu : identifier toutes les personnes dépistées positives au covid-19 et les personnes contacts pour casser les chaînes de contamination. Il s’agit ainsi de limiter les risques de propagation de l’épidémie et d’éviter un reconfinement. Tout sur le « contact tracing ».

CHARNAY - EREA Claude Brosse : « Non à la suppression du poste de notre collègue M. Alain Cornu » protestent-ils

Une lettre adressée au DASEN est restée sans réponse à ce jour. Une manifestation est prévue cet après-midi sur le parvis de la cité adminsitrative à Mâcon.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.

MUNICIPALES 2020 : Le 2ème tour aura bien lieu le 28 juin

Les candidats.es sont invités.es à déposer leur candidature entre le 29 mai et le 02 juin

SAÔNE-ET-LOIRE : Avec les Francas, des Ados confinés mais des ados qui s’expriment !

ADOS FRANCAS71.jpg
Les Francas de Saône-et-Loire proposent aux jeunes du département de s'exprimer sur leur condition de vie durant cette période de crise sanitaire, soit directement, soit par l'intermédiaire des accueils de jeunes.

SAÔNE-ET-LOIRE : La directrice départementale de la Sécurité Publique Myriam Akkari sur le départ

MYRIAM AKKARI DEPART.jpg
Ne pouvant organiser une cérémonie de départ, Myriam Akkari, commissaire divisionnaire à Mâcon depuis 5 ans, a posté un message sur la page facebook de la police. Elle avait reçu récemment le secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Intérieur Laurent Nuñes fin janvier, lui montrant des photos réalisées par Emilie Fontaine au sein du commissariat, commandées par elle-même.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Emilie Clerc et Maxim Plat, nouveaux adjoints et benjamins de l'assemblée municipale

MAXIME PLAT EMILIE CLERC ADJOINTS CM MACON - 1.jpg
À 28 et 27 ans, ils ont été élus hier soir respectivement 11ème et 4ème adjoints.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Hervé Carreau installé dans sa fonction de maire

HERVE CARREAU MAIRE LACHAPELLE GUINCHAY2 - 1.jpg
Actualisé - « Nous débutons ce mandat sans prétention mais avec la volonté de favoriser la mise en place projets ayant pour but le bien-être des Chapelloises et Chapellois » annonce le nouveau maire dans un communiqué

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Roger Thévenot installé dans sa fonction de maire

CRECHES conseil et ses adjoints.JPG
Réuni ce lundi soir, le conseil municipal a élu Roger Thévenot, nouveau maire de Crêches, et ses six adjoints.