vendredi 14 août 2020
  • MAPSTR MACON.jpg
  • maconsurlo-final.jpg
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

Providence (6).JPG

Le personnel soignant de la Providence en grève depuis le 11 septembre a débrayé ce mardi, à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/SMPS.

 

L'établissement compte 79 résidents. Le personnel soignant est réparti comme suit : 10 aide-soignants.es le matin et 3 le soir avec 2 infirmiers.ères le matin, et 1 le soir. Le week-end, 5 aide-soignants et 3 le soir avec un seul infirmier.

Le personnel a alerté la presse sur la dégradation des conditions de travail et ses conséquences sur les résidents. « Nous sommes mal traitants malgré nous » déplore Catherine, aide-soignante « mais de toutes façons, nous ne sommes pas entendus par la direction, nous l'avons vu avec l'ARS. Il nous faut des moyens. Nous accueillons des personnes âgées de plus en plus dépendantes. »

« C'est la galère. Il y a beaucoup trop de toilettes et nous ne sommes pas assez nombreuses ! On ne peut pas faire des soins de qualité. Il faudrait une personne supplémentaire le matin et une le soir, ainsi qu'un infirmier de plus le week-end » poursuit sa collègue Pauline, également aide-soignante. « Il faudrait titulariser le personnel au lieu de le laisser en contractuel alors qu'il effectue le même travail. »

Pour Caroline, « il y a un manque flagrant d'effectif. Les remplaçants ne sont pas systématiquement formés. Il nous faut prendre le temps de bien les former, et comme on ne l'a pas, ils se découragent et partent. Cette situation est récurrente. »

« Pour la branche ASH, nous manquons aussi d'effectif. Il faudrait que l'on soit quatre, la semaine » ajoute Assunta (agent de service hospitalier).

« Tous les corps de métiers sont impactés », précise Caroline. « On ne peut pas continuer comme cela. Ce n'est pas respectueux pour les résidents ni pour nous. Nous sommes toutes solidaires et nous disons stop à l'unissons ! Nous sommes très soutenues par les familles. Il n'y a plus d'humanité dans notre travail. On ne devrait pas parler de temps mais de qualité de soins, d'autonomie, de respect de la personne. » 

Pour Myriam, infirmière, « nous voulons une renégociation tri-partite entre l'ARS et le Conseil départemental pour revaloriser les moyens financiers que l'on met en face de la dépendance. Actuellement, le GIR moyen pondéré est à 770. Le Groupe Iso Ressource permet de qualifier la dépendance. Le GIR 6 qualifie des gens autonomes alors que le GIR désigne des gens entièrement dépendants. L'année dernière, le GIR moyen pondéré était à 728. Cela signifie qu'en un an, la dépendance a augmenté et nous n'avons pas les moyens humains de donner des soins de qualité. Nous souhaitons également du personnel formé afin d'encadrer, dans les meilleures conditions, les résidents pour qu'ils soient en sécurité. »

Selon Eve Comtet Sorabella, infirmière syndicaliste, « la convention serait actuellement en renégociation. En fonction du positionnement de l'ARS et du Département, nous aurons ou pas un réajustement des effectifs. Nous sommes totalement dépendants de ces décisions là. Il faut que les deux instances prennent la mesure des besoins dans les maisons de retraite en terme d'effectifs soignant. C'est là où le bas blesse ! L'accompagnement des résidents doit progresser en fonction de leur dépendance et c'est ce qui ne se fait pas. C'est un choix politique de décider de mettre de l'argent dans les maisons de retraite. Les familles payent cher l'hébergement et en regard de cela, elles doivent avoir un service à la hauteur. Nous attendons de voir à quelle sauce nous, personnel, nous allons continuer de pouvoir exercer et eux résidents de continuer d'être hébergés. »

M.A.

 

 

Providence (1).JPG

Photos : M.A.

Providence (3).JPG

Providence (2).JPG

Providence (4).JPG

 

SAÔNE-ET-LOIRE - Plan Vélo : un succès fulgurant !

VELO ELECTRIQUE 15AOUT.jpg
ATTENTION : fin du dispositif au 15 aôut. Il a généré un montant de commandes de 1,7 millions d'€ chez les vélocistes de Saône-et-Loire.

SAÔNE-ET-LOIRE : 189 personnes testées positives au covid-19 depuis le 11 mai

27 654 personnes ont été testées sur le département. « La circulation du virus s'intensifie chez les jeunes et dans les métropoles de Paris et Marseille » précise le communiqué de la préfecture de Saône-et-Loire.

MÂCON : Opération séduction auprès des jeunes Mâconnais pour les policiers

Prox'raid adventure Mâcon.jpg
L’association Raid Aventure Organisation était au Parc de l'Abîme ce lundi pour un après-midi d’animations autour du sport et des métiers de la police.

TOURISME : Vintageland, une expérience immersive dans les années 1950 à 1980

10991_1_full.jpg
Week-end de lancement pour le nouveau village forain dédié au vintage installé près de Beaune. Voitures anciennes, disques vinyles ou encore robes de pin-up sont à découvrir jusqu'au 4 octobre.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

BERZÉ-LE-CHÂTEL : Que la fête médiévale continue !

BERZE fete medievale 2020 32.JPG
Et si on faisait un bond dans le temps ce week-end ? Depuis ce samedi matin et jusqu'au mardi 11 août, la forteresse de Berzé-le-Châtel accueille sa fête médiévale avec démonstrations, joutes, combats et animations pour apprentis chevaliers…

MASQUE OBLIGATOIRE : Contrôles et vigilance accrue à la gare de Mâcon ville

contrôle masques gare Mâcon (12).JPG
Une opération de contrôle du port du masque était organisée ce vendredi en fin de journée à la gare de Mâcon Ville, opération menée par la Police Nationale et les agents de la Sûreté ferroviaire, à la demande de la SNCF.

COVID-19 : plus de 160 cas positifs ces 7 derniers jours dans la région

COVID19_71.jpg
L'ARS confirme que l'épidémie reprend de la vigueur dans la région…

BISON FUTE : Nouveau samedi Noir au départ de la Bourgogne

10845_1_full.jpg
Ce samedi 8 août sera la deuxième journée classée Noir. Elle correspond au deuxième chassé-croisé de l’été entre les « juillettistes » et les « aoûtiens ».

MÂCON : La joie des vacances champêtres sous le soleil d’Hurigny

vacances centre Hurigny été 2020.jpg
Cet été, entre 80 et 120 enfants, âgés de 6 à 12 ans, sont accueillis chaque jour au centre de loisirs municipal d’Hurigny.

EXPLOSIONS À BEYROUTH : Mâcon veut aider ses amis libanais, une cagnotte en ligne créée

HAMMANA explosions beyrouth 4.jpeg
Entre Mâcon et Hammana, plus qu’un partenariat, c’est une véritable histoire d’amitié. Alors forcément les explosions qui ont touché Beyrouth, la capitale à une trentaine de kilomètres du village libanais, ont suscité beaucoup d’émotions et de solidarité. Comme en témoigne Marie-Paule Cervos…

MÂCON : Le quartier de La Chanaye en fête

animations estivales Chanaye 2020.jpg
Cette semaine, les animations estivales organisées par la Ville de Mâcon ont pris leur quartier d’été autour du centre social de la Chanaye.

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (2)

Bonnel Manon miss châtillon 2020.jpg
Et la jeune femme de 21 ans, originaire de Meximieux, a répondu à nos questions…

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (1)

election miss chatillon 2020.JPG
Mardi, l’espace Bel Air de Châtillon-sur-Chalaronne a accueilli l’élection de Miss Châtillon 2020. Retour sur cette belle soirée.

MÂCON : Bonheur garanti pour les vacances au centre de loisirs Pillet !

centre Pillet été 2020.jpg
Une soixantaine d’enfants âgés de 3 et 5 ans passent leurs vacances d'été au centre de loisirs municipal Pillet.

MÂCON : Ça bouge avec le Cap sports et loisirs !

cap sports loisirs Mâcon été 2020.jpg
Cet été, la ville de Mâcon accueille tous les après-midis les jeunes de 10 à 15 ans au Palais des sports et à la piscine pour des vacances sportives.

SÉCHERESSE : La situation s’aggrave dans le département

04 - arrêté sécheresse 050820.JPG
« Bourbince », « Arconce et Sornin » « Dheune » (Seille et Guyotte) passent en crise, « Saône, Doubs et côtes viticoles » en alerte renforcée

SAÔNE-ET-LOIRE : Le colonel Guillaume Dard, nouveau commandant du groupement départemental de gendarmerie

GENDARMERIE colonel dard.JPG
Le nouveau patron des gendarmes de Saône-et-Loire est arrivé dans le département samedi 1er août. À 39 ans, il succède au colonel Nicolas Matthéos.