mardi 12 novembre 2019
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS 2019 AFF3 - 1.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT OCT22019.jpg
  • AUTISME CD71 20NOV.jpg
  • MON BEL AMOUR THEATRE MACON.jpg

 

Communiqué

 

Adrien BEAUDET et la jeunesse visés à travers Serge GAULIAS

 

Ne pouvant pas siéger au Conseil municipal lundi prochain et m'exprimer sur ce sujet très important face au public, je le fais donc par voie de presse.

Serge Gaulias est venu me chercher en mars 2014 pour être sur la liste « Agir où l'on vit » en tant que porte parole de la jeunesse. Je rappelle que M. le Maire a été battu à chaque fois aux municipales depuis 1989. Dès lors, il convient d'admettre qu'en 2014, la présence de Serge Gaulias, co-fondateur de la liste « Agir où l’on vit » a été déterminante dans notre victoire. La majorité devrait lui en être reconnaissante et en particulier Jean-Louis Andrès qui a pu s'asseoir en fin de course dans le siège de Maire. Mais ce dernier a une mémoire très sélective. Les promesses et les engagements de mars 2014 sont oubliés !

Comme j'ai déjà eu le loisir de l'expliquer dans la presse, la gouvernance d'alcôve de M. le Maire n'a pas été à la hauteur de mes attentes et de ceux de ses concitoyens, sans oublier la gestion catastrophique du personnel. Devant cette situation désespérante, je suis passé dans l'opposition avec d'autres Conseillères et Conseillers municipaux. Quant à Serge Gaulias il est resté fidèle à son engagement de servir dans la majorité avec M. le Maire jusqu'en mars 2020, comme il l'a rappelé récemment par voie de presse. D'où l’incompréhension totale de le pousser à la démission de son poste de 1er adjoint sous le prétexte que je suis sur sa liste en 2020. Ce qui revient à dire que M. Gaulias pouvait garder son poste s'il ne m'avait pas pris sur sa liste.

Dans une société ou les valeurs morales n'ont plus cours, je tiens à le remercier pour sa force et sa détermination à défendre la jeunesse et les causes justes. Si toute autre situation similaire venait à se produire au sein de notre Conseil municipal, j'espère la même intransigeance de la part de M. le Maire. A défaut, il perdra définitivement toute crédibilité. Il ne peut pas y avoir "deux poids deux mesures". Les Charnaysiennes et les Charnaysiens ne comprendraient pas cette injustice.

C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de porter ensemble une liste jeune et dynamique afin de « Servir Charnay ».

Adrien Beaudet

 

 

EXPRESSION CITOYENNE : « Merci aux cheminots d’avoir fait jouer le droit de retrait », réagit Marguerite, une lectrice de Mâcon-Infos

Marguerite C., une lectrice de macon-infos, a éprouvé le besoin de donner son point de vue suite à l’accident ferroviaire survenu mercredi dernier dans les Ardennes et de témoigner sur un incident personnel.

POLITIQUE - Mâcon Citoyens 2020 : Le collectif milite pour le bio dans les cantines scolaires

MACON CITOYEN _ CANTINES BIO1.JPG
La liste écologiste et solidaire a tenu ce vendredi soir une conférence-débat sur le thème des cantines bio, avec pour invité Patrice Château, adjoint au maire de Dijon, délégué à l’environnement.

EXPRESSION POLITIQUE : "Coût de la fusion, défaut d’évaluation et manque de transparence, le rapport de la CRC donne raison à l’opposition !"

François Sauvadet, président du groupe d'opposition au Conseil régional, s'exprime dans un communiqué sur le rapport de la Chambre régionale des comptes.

POLITIQUE : Un appel à l'engagement des marcheurs de Saône-et-Loire

63867_1_news.jpg
C'était la rentrée politique de LaRem 71 ce samedi.

MUNICIPALES 2020 : Le collectif « Mâcon citoyens 2020 » construit son programme politique

réunion publique Mâcon citoyens 2020.jpg
Une réunion publique s'est déroulée ce mercredi par les militants de « Mâcon citoyens 2020 » et leurs invités.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.