jeudi 9 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

karpe KoÏ.jpg

M. Yoshida, spécialiste japonais en élevage de la fameuse espèce de carpe Koï, était de passage dans le Mâconnais cette semaine.

 

Il s'est arrêté dans l'entreprise fondée et gérée par un des rares spécialiste de la région, Fabrice Catoir - Bassins en cascade.  

M. Yoshida a été sélectionné comme expert au « Koï show » (le concours de koï national français) qui s’est déroulé pendant 2 jours à Wattrelos (59). Il représente l’association national de la promotion de carpe koï japonaise dont il est le vice-président. Il souhaitait également visiter une ville française où se trouvent des amateurs de la koï afin de comprendre la clientèle française.

M. Yoshida à une entreprise familiale depuis 1921. L’histoire a débuté avec son grand-père qui, en creusant un trou, vut une source et décida d’y faire un élevage de koï alimentaire. Après la Seconde guerre mondiale, son père décidait de développer un business de koï d’ornement et a commencé à exporter en faisant l’élevage et la vente en gros, ensuite la vente aux particuliers.

Il a eu l’honneur de la création du bassin qui se trouve à l’intérieur du parlement Japonais. il gère aujourd'hui le bassin. Il fournit aussi la maison impériale à Kyoto en carpe Koï.

La carpe Koï gagnante du « Koï show » cette année au Japon est un poisson d'1 mètre de long âgée de 7 ans. Sa valeur est de 200 millions de Yen soit environ 1.5 millions d’euros !

Les variétés les plus onéreuses sont celles qui ont des motifs sur tout le dos, bien répartis (plus la tâche est parfaite plus elle ressemble à la fleur du cerisier du palais impérial au printemps). On ne pêche pas les Koï au filet mais à la main pour ne pas abîmer les écailles.

Le record de longévité d’une koï est de 226 ans (on connait l’âge grâce à la quantité de couche d’écailles) !

Un moment riche en découvertes.

Fabrice Catoir, bassins en cascade (3).jpg

Mon but en France est d’élargir les cercles d'amateurs de koï. Ne vous découragez pas, restez dans le business de la koï, diffusez cette culture. Je vois que vous avez créé avec brio ces bassins. Je ressens cette affection pour les koïs. »

Nathalie Brunet

 Fabrice Catoir, bassins en cascade (2).jpg

Fabrice Catoir, bassins en cascade (8).jpg

Fabrice Catoir, bassins en cascade (10).jpg

Fabrice Catoir, bassins en cascade (5).jpg

Fabrice Catoir, bassins en cascade (6).jpg

Nouvelle affiche du Koï show au Japon .jpg

M. Yoshida remet l’affiche du prochain Koï show qui se déroulera début février au Japon,

avec les couleurs des anneaux olympiques 

 

Fabrice Catoir, bassins en cascade (4x).jpg

Les mais de la BNI -DSC_8158.jpg

Le BNI Mâcon

Fabrice Catoir, bassins en cascade (1).jpg

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.