samedi 21 septembre 2019

methanergie_ciel_redim-2598x1419x278x239.jpg

La 1ère unité de méthanisation agricole de Saône-et-Loire vient d'entrer en fonctionnement pour injecter son gaz dans le réseau. De telles structures sont appelées à se développer dans les années à venir. On n’en compte qu’une vingtaine en France. Elle sera officiellement inaugurée ce jeudi.


CIEL METHANISATION1.jpg

 

 

Cette usine est le fruit de la volonté d’un homme, Jean-Louis Moratin. « Aujourd’hui, la SAS Méthanergie Ciel appartient à 11 exploitations agricoles, réparties dans un rayon de 7 km, qui vont fournir les 17.000 tonnes de fumiers et lisiers nécessaires chaque année à son fonctionnement », explique le président de la SAS.

Ces exploitations agricoles sont des élevages bovins (lait et viande), mais aussi porcins, cunicoles, avicoles. Si le fumier est apporté par les agriculteurs, c’est en revanche la SAS qui va récupérer le lisier puisqu’elle s’est dotée d’une tonne à lisier. Un service supplémentaire non négligeable apporté aux exploitants !

De 3 à 4.000 tonnes de Cive (céréales intermédiaires à vocation énergétique, type maïs dérobé, herbe, etc.) rentrent également dans le fonctionnement de l’usine, ainsi que des déchets végétaux (provenant de la coopérative Bourgogne du Sud) et des sous-produits issus du secteur agroalimentaire (type déchets d’abattoir).

Jusqu’à 100 tonnes de déchet par jour

Au final, la qualité du méthane produit à Ciel devrait répondre aux normes fixées par GRDF pour être injecté dans le réseau. « La quantité produite correspondra à la consommation d’environ 1.000 foyers de quatre personnes !, précise Jean-Louis Moratin. Une production qui entre tout à fait dans le cadre de la loi de Transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), promulguée le 18 août 2015, qui a fixé à 10 % la consommation de gaz renouvelable à l’horizon 2030 ».

Si l’usine de Ciel sera dans un premier temps limitée à un volume quotidien de traitement de 60 tonnes, elle a la capacité de monter jusqu’à 100 tonnes de déchets. Car désormais la demande se fait ressentir et Jean-Louis Moratin est sollicité par de nouveaux agriculteurs et par des sociétés de l’agroalimentaire.

Dans la structure actuelle, les agriculteurs ont des parts sociales et seront donc rémunérés en fonction des résultats de Méthanergie Ciel. Mais il faut voir également que l’organisation proposée leur permet d’économiser des surfaces de stockage de leurs effluents et donc d’éviter notamment tout problème de ruissellement.
Les avantages ne s’arrêtent pas là pour les producteurs puisque s’opère le principe du rendu racine permettant à l’agriculteur de procéder à l’épandage sur ses terres des résidus de la méthanisation. Enfin, un système de prime de bon apporteur sur la qualité du fumier a également été mis en place.
La structure est, elle, rémunérée par sa vente de biogaz.

Françoise Thomas

L'Exploitant Agricole de Saône et Loire

Principe de la méthanisation

Le principe de la méthanisation est la dégradation de matière organique dans un milieu anaérobie soumis à une certaine température, dans le but d’obtenir un biogaz : le méthane.

La recette à appliquer pour nourrir ce gros estomac est précise et est le fruit d’une ration très équilibrée entre les différents substrats : effluents d’élevage (fumiers, lisiers), matières végétales, etc. Ces substrats doivent, de plus, répondre à certains critères pour que la ration produise un maximum de gaz. Par exemple pour l’usine de Ciel, en matière de déchets verts, pas de feuilles (à cause du tanin) ni de bois (à cause de la lignine).
Une fois la ration correctement dosée, elle reste 40 jours dans le premier digesteur, malaxée et chauffée à 40 °C. Puis second séjour de 40 jours dans le post digesteur dans les mêmes conditions. Au bout de 80 jours, on considère qu'un maximum de méthane a été libéré.

Ce processus permet de produire 135 normo m3/h (Nmh), dont entre 10 et 20 m3 sont utilisés pour chauffer les cuves à 40 °C.
Les résidus, également appelés digestats, se retrouvent alors dans une cuve où les parties liquide et solide sont séparées. Et la vie de ces résidus n’est pas terminée puisqu’ils vont servir de fertilisants aux terres agricoles des apporteurs de biomasse. La méthanisation a conservé l’azote, le potassium et le phosphore des matières entrantes. Cet amendement sans odeur est alors immédiatement assimilable par la plante. L’épandage, assuré par Méthanergie Ciel, est réalisé selon les souhaits des agriculteurs, c’est-à-dire au moment où la plante en a le plus besoin.

Un projet né il y a 7 ans

Cette usine représente un investissement de 5,5 millions d’euros, uniquement pour la partie méthanisation, auquel il faut ajouter l’investissement matériel.
Ce projet a été développé et financé par Jean Louis et Jean Paul Moratin et les différents apporteurs de biomasses agricoles (à hauteur de 20 %). Le complément de financement a été apporté par des acteurs locaux, des subventions de la Région (14 %) et de l’Ademe (14 %) et par l’emprunt bancaire auprès du Crédit Agricole.

Soutenu par la chambre d’agriculture, le projet a commencé à émerger en 2011, mais la fermeture de l’usine D’Aucy, alors toute proche du site, l’avait mis en suspens. C’était sans compter sur la tenacité et la motivation de Jean-Louis Moratin épaulé par son frère Jean-Paul.

La première pierre a été posée en juin 2017, le site va entrer en fonctionnement ces jours-ci et va devoir passer par une phase test de quelques semaines de la part de GRDF pour valider la qualité du gaz injecté dans le réseau.

 

SAÔNE-ET-LOIRE : 11 trophées du sport remis ce vendredi soir aux haras de Cluny

TROPHEES SPORT CD71 2019 - 30.jpg
Pour la deuxième année consécutive, le Département a donné rendez-vous à ses sportifs et spotives qui se sont illustrés.es la saison passée aux haras de Cluny pour les honorer.

MÂCON : Tout va bien du côté des cars scolaires

contrôle bus scolaire Mâcon (11).JPG
Une opération de contrôle des bus scolaires s'est déroulée ce vendredi matin.

SAINT-MARTIN-BELLE-ROCHE : Une délégation nipponne aux "Bassins en cascade" de Fabrice Catoir

karpe KoÏ.jpg
M. Yoshida, spécialiste japonais en élevage de la fameuse espèce de carpe Koï, était de passage dans le Mâconnais cette semaine.

MÂCON : FO va déposer une motion pour la défense des EHPAD

Un préavis de grève a été déposé pour la période du 23 septembre au 22 octobre. A lire, la motion proposée par le syndicat FO, syndicat majoritaire à l'hôpital de Mâcon.

HÔPITAL DE MÂCON : Le directeur de l'ARS n'a pas vraiment convaincu

Hréunion (4).JPG
Le dialogue a été apprécié mais le directeur ne semble pas avoir convaincu son auditoire. Les réactions du chef de service des Urgences, d'un médecin, et d'une syndicaliste. Pierre Pribile s'est également exprimé à l'issue de la réunion.

MÂCON : Plus de 3 millions de travaux de rénovation au CFA Automobile

CFA AUTO MACON DUFAY RENOV.jpg
Un important programme de travaux, conduit par la CCI de Saône-et-Loire, vient de s'achever au CFA Automobile à Mâcon. Les réalisations ont été inaugurées en présence de la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, Région qui a en charge le développement de l'Apprentissage comme formation professionnelle.

GROUPE SCOLAIRE NOTRE DAME - OZANAM : Inédit, un baptême de promo pour les élèves de sixième et de seconde !

Baptême62.jpg
L'établissement Notre Dame - Ozanam a imaginé un accueil original pour ses nouveaux élèves du collège et du lycée.

MACON : Les travaux avancent bien au stade de rugby

stade rugby.jpg
Le chantier de modernisation du stade Emile Vanier est dans les délais prévus pour l’inauguration le 12 octobre ont annoncé les responsables municipaux en charge de ce projet lors d’une visite de chantier ce lundi.

MÂCON : Le roller derby, ça vous tente ?

kermesse roller derby Mâcon 2019.jpg
C'était kermesse de rentrée pour le club mâconnais ce dimanche à Champlevert, et match des Bananas clit.

SOLUTRÉ : Fantastic Picnic sous le signe des vendanges !

FANTASTIC PIQUE NIQUE _ SOLUTRE14.jpg
Dimanche festif et ludique en famille à la Maison du Grand Site dans le cadre du rituel Fantastic Picnic.

CHARNAY : L’escadron 47/7 ouvre ses portes et montre son savoir-faire

Portes_ouvertes_escadron47_7_14092019montage_0001.jpg
Dans le cadre de son cinquantième anniversaire, l’escadron de gendarmerie mobile de Charnay a ouvert ses portes au public ce samedi.

CHARNAY : L’escadron de gendarmerie mobile a fêté son jubilé

Jubilé_escadron47_7_14092019_montage_0001.jpg
A l’occasion de son cinquantième anniversaire, l’escadron, commandé par le Capitaine Paul Dumont Saint Priest, a honoré la mémoire de l’adjudant-chef Seignez en baptisant la caserne de son nom.

MÂCON : La Vélo-école a fait sa rentrée

Vélo école - Copie.jpg
L'association Mâcon Vélo en Ville a repris ses sessions de vélo-école ce samedi.

MACON : Un chèque de 3000 € en faveur du sport-santé de l’association Canoë Kayak mâconnais

séance dragon boat Mâcon.jpg
Le club de cayak-kanoé de Mâcon organisait ce samedi la première séance de sa nouvelle section pagaie-santé à bord d'un bateau-dragon, un superbe canoë pour dix personnes.

MACON : Un immeuble MACONhabitat doté de nouveaux ascenseurs dans le quartier de Bioux

ascenseurs Bioux Mâcon habitat.jpg
Les premiers ascenseurs extérieurs d’un immeuble de Mâcon construit dans les années 50 ont été inaugurés ce samedi.

MACON : Une fin d’année bien remplie avec le CCAS

programmation 2019 CCAS Mâcon.jpg
Le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon a dévoilé le programme de ses activités destinées aux personnes âgées jusqu'à la fin de l’année.

MÂCON : C'était la 16ème édition des Rendez-vous de l’emploi

Rendez-vous emploi Mâcon 2019.jpg
Le Parc des expositions de Mâcon accueillait ce vendredi l'un des événements incontournables du marché local de l'emploi.

SAÔNE-ET-LOIRE : Gérard Larcher veut rétablir la confiance avec les territoires

GERARD LARCHER _ AG MAIRES SAONE ET LOIRE.jpg
Gérard Larcher, Président du Sénat, était ce vendredi à l’Embarcadère à Montceau, lors de l'Assemblée générale des Maires de Saône-et-Loire.

MÂCON - À découvrir : le nouveau Ford store, unique sur le département

FORD STORE MACON POSEPT2019.jpg
- Publi-reportage - 9 mois de travaux encadrés par le directeur de la concession Bruno Corsin ont été nécessaires pour aboutir cet hiver :

MÂCON : Deux mineurs revendaient des iPhone XS achetés "une bouchée de pain" sur internet

Deux affaires de vente de produits contrefaits ont été mises à jour en deux jours par les policiers de la brigade anti-criminalité de Mâcon. La seconde a concerné un individu majeur revendant des contrefaçons de chaussures et de sacs de marque.

MACON : Les confréries gourmandes en folie, un régal pour les papilles en perspective !

confréries gourmandes Mâcon 2019 programmation (102).JPG
Les organisateurs de la grande fête populaire des confréries gourmandes ont dévoilé la programmation de cet événement qui aura lieu à la fin du mois.