MosaïsteM.A (6).JPG

Mosaïste d'art depuis dix ans, Mylène Dupasquier a établi son atelier à Prissé.

Cet été, elle avait installé un petit atelier en plein air au pied de la Roche de Solutré, à l'occasion d'une de ses expositions à la maison du Grand site.

« J'ai toujours été manuelle, j'adore bricoler », confie Mylène. « Je fais de la mosaïque depuis que je suis toute petite. Je n'ai jamais pris de cours de mosaïque traditionnelle. Il y a 11 ans, j'ai été frapper à la porte d'une mosaïste d'Annecy, elle m'a prise sous son aile. Elle est devenue mon maître d'art, m'a transmis quelques secrets et savoirs-faire. On a travaillé ensemble. C'est une grande amie aujourd'hui. »

Mylène s'est ensuite installée comme mosaïste d'art et continue de travailler de temps en temps avec elle.

« Je crée des structures, du mobilier, des fresques chez des particuliers, pour des entreprises ou des espaces publics. Je fais aussi des fresques collectives avec des enfants ou des adultes. 

Je travaille avec des céramiques italiennes d'une seule collection et j'aime bien y intégrer du bois, du verre ou du métal, ce qui m'amène à collaborer avec d'autres artisans d'arts locaux. On crée ensemble du mobilier. »

Cette professionnelle de la mosaïque contemporaine adore le mélange des couleurs et des matériaux. Elle dispose de 70 coloris, du pastel, en passant par du mat, du brillant aux couleurs vives, « Je me régale avec cette collection-là. »

Mylène a toujours voulu apporter une ligne nouvelle en mosaïque avec d'autres matériaux.

« J'aime créer quelque chose de contemporain pour changer un peu l'image traditionnelle de la mosaïque avec ses petites pâtes de verre. Je préfère réaliser une harmonie avec des grandes lignes, avoir des grands morceaux, des moyens, des petits, apporter une certaine douceur avec un style contemporain. C'est vraiment ma spécificité. 

J'ai commencé à travailler avec des potiers et des céramistes pour créer une pièce unique en terre émaillée et l'intégrer dans des intérieurs afin de répondre aux projets personnalisés. »

Le style de Mylène apparaît comme frais, épuré assez graphique.

M.A.

 

MosaïsteM.A (3).JPG

Photos : M.A.

MosaïsteM.A (4).JPG

MosaïsteM.A (2).JPG

MosaïsteM.A (1).JPG

MosaïsteM.A (9).JPG

MosaïsteM.A (10).JPG

MosaïsteM.A (13).JPG

MosaïsteM.A (11).JPG

Pince spécifique 

MosaïsteM.A (12).JPG

Diamant pour percer

MosaïsteM.A (14).JPG

MosaïsteM.A (15).JPG

MosaïsteM.A (16).JPG