dimanche 22 septembre 2019

 

Communiqué

Pour le droit à l’expression des élus de l’opposition dans la revue municipale

 

Mars 2019, le service communication de la ville de Mâcon informe les élus municipaux que, "comme il est de coutume", il n'y aura plus de page consacrée aux expressions politiques des différents groupes dans la revue municipale « Mâcon notre Ville », à partir de septembre 2019, début de la période pré-électorale.

Le 12 août, retournement de situation ; changement d'avis du maire ? Par courriel, les élus d'opposition sont informés que, s'ils le souhaitent, ils peuvent continuer de communiquer dans la revue municipale, en le signalant par retour et en transmettant le texte qu'ils souhaitent voir publier dans le numéro de septembre... avant le lendemain midi. Soit moins de vingt-quatre heures après réception du courriel.

Monsieur Courtois, maire de Mâcon, se met ainsi en conformité au droit : le Code général des collectivités territoriales autorise l'expression des élus d'opposition pendant la période pré-électorale. Pour autant, comme à son habitude, il le réduit à son strict minimum en nous accordant moins de vingt-quatre heures pour rédiger notre tribune et la faire parvenir. Un signal supplémentaire de sa crainte du débat d'idées et de sa vision étriquée de la démocratie.

Le texte que j’ai transmis pour publication le 13 août en fin de soirée, avait pour sujet la santé. Il ne sera pas diffusé dans l’édition de septembre car jugé hors délai. Après son refus du vœu que j'ai proposé au conseil communautaire du 27 juin 2019 concernant l'état très préoccupant des services d'urgences des hôpitaux - refus d'ailleurs contraire au règlement intérieur de l'agglomération -pourquoi Mr Courtois craint-il maintenant les remises en cause des actions du gouvernement actuel ?

 

Eve Comtet Sorabella,

conseillère municipale « pour Mâcon, l’humain d’abord », conseillère communautaire MBA

 

 

MUNICIPALES 2020 : Le collectif « Mâcon citoyens 2020 » construit son programme politique

réunion publique Mâcon citoyens 2020.jpg
Une réunion publique s'est déroulée ce mercredi par les militants de « Mâcon citoyens 2020 » et leurs invités.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.