mardi 7 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

 

Communiqué

Pour le droit à l’expression des élus de l’opposition dans la revue municipale

 

Mars 2019, le service communication de la ville de Mâcon informe les élus municipaux que, "comme il est de coutume", il n'y aura plus de page consacrée aux expressions politiques des différents groupes dans la revue municipale « Mâcon notre Ville », à partir de septembre 2019, début de la période pré-électorale.

Le 12 août, retournement de situation ; changement d'avis du maire ? Par courriel, les élus d'opposition sont informés que, s'ils le souhaitent, ils peuvent continuer de communiquer dans la revue municipale, en le signalant par retour et en transmettant le texte qu'ils souhaitent voir publier dans le numéro de septembre... avant le lendemain midi. Soit moins de vingt-quatre heures après réception du courriel.

Monsieur Courtois, maire de Mâcon, se met ainsi en conformité au droit : le Code général des collectivités territoriales autorise l'expression des élus d'opposition pendant la période pré-électorale. Pour autant, comme à son habitude, il le réduit à son strict minimum en nous accordant moins de vingt-quatre heures pour rédiger notre tribune et la faire parvenir. Un signal supplémentaire de sa crainte du débat d'idées et de sa vision étriquée de la démocratie.

Le texte que j’ai transmis pour publication le 13 août en fin de soirée, avait pour sujet la santé. Il ne sera pas diffusé dans l’édition de septembre car jugé hors délai. Après son refus du vœu que j'ai proposé au conseil communautaire du 27 juin 2019 concernant l'état très préoccupant des services d'urgences des hôpitaux - refus d'ailleurs contraire au règlement intérieur de l'agglomération -pourquoi Mr Courtois craint-il maintenant les remises en cause des actions du gouvernement actuel ?

 

Eve Comtet Sorabella,

conseillère municipale « pour Mâcon, l’humain d’abord », conseillère communautaire MBA

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DE CHARNAY : Serge Gaulias démissionne

Il s'en est expliqué ce soir au téléphone à macon-infos.

MUNICIPALES À ST-LAURENT - Jacques Doussot : « Nos adversaires animent une ambiance délétère en avançant des propos erronés »

AIMER STLAURENT 24JUIN  - 1.jpg
Jacques Doussot, qui conduit la liste « Aimer St-Laurent », fait usage de son droit de réponse suite à l’article « Saint-Laurent Autrement » une nouvelle dynamique paru sur macon-infos le 23 juin.

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : La liste « Saint-Laurent Autrement », une nouvelle dynamique

SAINT LAURENT election 2e tour.JPG
La liste « Saint Laurent Autrement » arrivée en seconde position au premier tour des élections municipales en mars dernier avec seulement neuf voix d'écart par rapport à la liste du maire en place, se positionne aujourd'hui, comme l'alternative réformatrice et constructive.

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...