vendredi 5 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_04.jpg

Louis-Damien Bouchacourt est producteur de vins nature en Chénas et Beaujolais Villages. Portrait d’un vigneron à l’écoute de son terroir.

C’est sur la route des Deschamps, aux Jean Loron, que se trouve une partie du domaine de Louis-Damien Bouchacourt, qui s’étend sur quelque 4 hectares entre La Chapelle de Guinchay et Chénas. Issu d’une famille de vignerons « en conventionnelle mais raisonnée », ce dernier a fait le choix de se lancer en 2014 dans une démarche de conversion en bio, reprenant une partie des parcelles de son frère Guillaume.

Un virage vers le bio et le nature qui aura demandé de la maturation : six années d’études, un BTS au lycée agricole de Davayé, des stages en Alsace, Champagne et Côtes Rôties, des voyages en Nouvelle-Zélande et en Australie, une expérience professionnelle auprès de vignerons du Mâconnais, dont Julien Guillot et la lecture de Jules Chauvet, vigneron à La Chapelle de Guinchay, qui lança dans les années 80 le mouvement des vins naturels.

Du temps devant soi

Dans sa cave, un Chénas 2015 poursuit sa maturation en fûts. « L’année 2015 a été très solaire, avec peu de volume. Elle a donné un vin fort en extraction. J’ai préféré le garder afin de l’élever plus longtemps ». Cette cuvée de 3 000 litres (soit 4 000 bouteilles) sera commercialisée en 2025… « J’espère que ce vin va gagner en finesse et en élégance. Ce sera un vin rare que l’on peut garder ».

Travailler dans la durée vaut également pour ses autres cuvées, que ce soit Le Glouglou, Beaujolais Villages en rouge et en blanc ou Le Made in Chénas. « Je ne commercialise jamais le millésime après la mise en bouteille. Il s’écoule toujours deux ans. Il faut du temps pour le vin nature afin de permettre une stabilisation et une sédimentation naturelles ». En effet, la vinification est élaborée sans ajout ni filtration.

Cru Chénas

Louis-Damien Bouchacourt est par ailleurs investi depuis cinq ans pour faire reconnaître la qualité et la singularité du Cru Chénas, aux côtés d’une quinzaine de vignerons, dont Guillaume Bouchacourt, président du Cru Chénas, Pierre-Yves Perrachon, vice-président, Paul-Henri Tillardon ou encore Aurélien Berthelon.

« Il s’agit de trouver un discours commun et de nous positionner. C’est aussi globalement une démarche destinée à redorer le blason des Beaujolais, en favorisant une montée en gamme. De nombreux vignerons font de plus en plus le choix de produire moins et mieux ». Pour sa part, Louis-Damien Bouchacourt produit 35 hectolitres de Chénas. « Je préfère produire moins. Par contre, je vends toute ma production, avec un prix plus cher à la bouteille ».

Vignes au naturel

A un mois des vendanges, les jeunes vignes de la parcelle des Jean Loron poursuivent leur croissance. Plantées en rangs larges, leurs ceps sont hauts et leurs branches poussent sans rognage. Dans l’esprit d’un respect du terroir, ici les sols ne sont pas traités ni mis à nus mais naturellement enherbés, avec la présence de certaines plantes. « Elles sont le symptôme d’un déséquilibre du sol. Elles viennent ainsi remettre de l’équilibre, comme le trèfle ou le liseron qui vont pomper l’azote ou le chardon qui va décompacter le sol grâce à ses racines ».

La pluie des derniers jours aura été bénéfique. « Les vignes sont restées belles, malgré la canicule. Il n’y a pas eu de maladie mais parfois une fleur moyenne sur certaines vignes. Cette année 2019 s’annonce magnifique, la récolte devrait être belle et plus importante que les autres années. J’espère qu’elle donnera un vin plus léger, plus souple ».

Emmanuelle Berne

 

 

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS.jpg

Le Chénas 2015 en cours de maturation

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_03.jpg
LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_02.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_05.jpg

Les jeunes vignes

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_06.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_08.jpg

Avec vue sur le moulin à vent

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_07.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_10.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_09.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_12.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_11.jpg

 

 

MUNICIPALES À CHARNAY - Christine Robin (Tous pour Charnay) : « Nous comptons sur vous le 28 juin »

CHRISTINE ROBIN TOUS POUR CHARNAY 0406 - 1.jpg
La candidate arrivée largement en tête du premier tour repart en campgane. Elle rappelle les raisons de son engagement dans un communiqué.

SAÔNE-ET-LOIRE : 120 personnes hospitalisées pour covid-19 au 2 juin

COVID19 71.jpg
Actualisé : c'est 10 personnes de moins en 48h.

SAÔNE-ET-LOIRE : Ils et elles rejoignent l'Armée de Terre

CIRFA MACON RECRUTEMENT 0306 - 1.jpg
Clin d'oeil à sept jeunes militaires qui viennent de signer au CIRFA de Mâcon.

PHOTOS - Réouverture des bars et restaurants : Le bonheur est à la table !

REOUVERTURE RESTAURANTS MACON - 3.jpg
Notre reportage photos dans quelques établissements de Mâcon.

MÂCON : La piscine communautaire rouvre le 08 juin

Selon les règles sanitaires en vigueur

MÂCON : Un appel au civisme (3)

DECHETS STJEAN - 1.jpg
Actualisé : même spectacle à St-Jean-le-Priche... Un appel au civisme et au respect du travail des éboueurs et collecteurs de déchets !

MUNICIPALES À CHARNAY : Serge Gaulias et Laurent Voisin ensemble au 2ème tour

GAULIAS VOISIN CHARNAY.jpg
Laurent Voisin avait obtenu 17,76% des suffrages au 1er tour, arrivant second, derrière Christine Robin (35,69%) ; Serge Gaulias avait rassemblé 15,92% des suffrages, arrivant 3ème. ACTUALISÉ : La liste Servir Charnay au coeur complète.

TRAMAYES : Le Gaec Pardon, le goût de l’authentique

GAEC PARDON TRAMAYES - 2.jpg
Le cadre est bucolique, le paysage magnifique et l’ambiance sereine. C’est dans cet univers privilégié que la famille Pardon élève ses animaux pour proposer une viande goûteuse à souhait et des fromages aux séduisantes saveurs.

MÂCON : La messe de Pentecôte célébrée en mode covid

MESSE PENTECOTE MACON STPIERRE - 26.jpg
La communauté catholique a fêté sa première grande célébration ce dimanche en l'église Saint-Pierre.

PHOTOS : Jolis masques sur le marché de Mâcon !

MASQUES MARCHE MACON 3005 - 19.jpg
C'est indéniable, il devient un accessoire de mode. Ce matin sur le marché, l'occasion était belle de mettre en valeur quelques jolies pièces qui cassent la monotonie des masques standards.

MÂCON : Les Restos du cœur, en mode dé-confinement, voient leur fréquentation augmenter

dé-confinement restos coeur Mâcon 2020.jpg
De retour aux horaires habituels d’accueil du public, l’équipe des « Restos du cœur » a dû appliquer elle aussi le protocole de sécurité sanitaire.

COVID EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Rester prudents dans la durée pour éviter la reprise de l’épidémie

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
2 638 tests ont été réalisés cette semaine en Saône-et-Loire. 26 se sont révélés positifs.

MÂCON : Le collège Schuman fin prêt pour le retour des élèves

RENTREE SCHUMANN MACON COVID - 20.jpg
Le président du Conseil départemental André Accary, accompagné, du Dasen Fabien Ben, des conseillers départementaux Hervé Reynaud et Jacques Tourny, était au collège ce vendredi pour se rendre compte de la mise en place du protocole sanitaire qui sera appliqué dès mardi.

SANCÉ : Gilles Jondet a revêtu son écharpe de maire

GILLES JONDET SANCE 2 - 1.jpg
Mercredi 27 mai, les élus du conseil municipal ont élu le maire et ses 4 adjoints. Gilles Jondet succède en tant que maire à Roger Moreau. A voir aussi, la composition complète du conseil municipal.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Des changements dans les transports à partir du 02 juin

Suites aux mesures annoncées hier par le Premier ministre, de nombreux changements vont s’opérer dès le 2 juin 2020, notamment pour les transports.

MÂCON : Appel à candidature pour le conseil d'administration du CCAS

Les listes doivent être déposées au plus tard le 09 juin

CHARNAY - EREA Claude Brosse : L’inspection académique veut supprimer son poste à un an de la retraite et après 29 ans à l’EREA...

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 1.jpg
Forcément, ça fait réagir. Les collègues d'Alain Cornu, le professeur en question, se sont mobilisés pour tenter d'empêcher ça. A lire aussi, les explications du principal intéressé ainsi que celles de Fabien Ben, IEN-DASEN (directeur académique des services de l'Education nationale).

La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert : « Une décision majeure pour l’économie régionale »

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’Assurance Maladie, les médecins et l’Agence Régionale de Santé au cœur du « contact tracing »

contact tracing covid 71 - 1.jpg
La stratégie de déconfinement s’appuie sur un dispositif en 3 volets : « protéger / tester / isoler ». Son enjeu : identifier toutes les personnes dépistées positives au covid-19 et les personnes contacts pour casser les chaînes de contamination. Il s’agit ainsi de limiter les risques de propagation de l’épidémie et d’éviter un reconfinement. Tout sur le « contact tracing ».

CHARNAY - EREA Claude Brosse : « Non à la suppression du poste de notre collègue M. Alain Cornu » protestent-ils

Une lettre adressée au DASEN est restée sans réponse à ce jour. Une manifestation est prévue cet après-midi sur le parvis de la cité adminsitrative à Mâcon.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.