Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0013.jpg

Ce dimanche à la salle du Vieux Temple, un public nombreux a assisté au concert donné par le Quatuor Lamartine. Ne vous fiez pas au nom qu’ils se sont donné, ces artistes ne sont pas Mâconnais… Bruno Eicher (violon), Nardo Poy (alto) et Kari Jane Docter (violoncelle) sont membres du Metropolitan Opera Orchestra de New-York ; Elizabeth Chang (violon) est quant à elle professeur à l’Université du Massachusetts, ainsi qu’à la Juilliard School de New-York.

Depuis 2012, ces artistes internationaux posent leurs bagages sur les terres d’Alphonse de Lamartine, chez leurs amis Françoise Chanut et Eliot Dresselhaus, résidant à Bussières. Et chaque année, ils donnent plusieurs concerts de musique de chambre pour rendre hommage au Mâconnais, à ses vins, sa gastronomie et son patrimoine.

Pour ce concert charnaysien – le dernier d’une série de trois représentations après l’Académie de Mâcon vendredi soir et l’église Saint-Paul de Bussières samedi soir – le quatuor Lamartine a choisi de présenter 3 œuvres relativement peu connues du grand public. D’abord « Les Miniatures » pour 2 violons et alto, op. 75a d’Antonin Dvorak, suivies de la Sonate pour 2 violons en ut majeur, op. 56 de Sergeï Prokofiev et enfin le Quatuor à cordes en sol mineur, op. 10 de Claude Debussy.

Des œuvres variées qui ont mis en lumière la virtuosité et la sensibilité des musiciens pour un moment hors du temps très apprécié du public.

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0001.jpg

Mon mari a connu Elizabeth Chang alors qu’ils étaient tous deux étudiants à Harvard. Ils ont fait un peu de musique ensemble avant de se perdre de vue. Quelques années plus tard, ils se sont retrouvés. Elizabeth est alors venue chez nous à Bussières avec Nardo Poy son compagnon. Ils sont ensuite venus avec leurs amis Bruno et Kari qui jouent au Metropolitan Opera Orchestra. C’est ainsi qu’est né le Quatuor Lamartine.

Françoise Chanut

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0004.jpg

Je suis originaire de Dijon et cela fait 37 ans que je vis aux Etats-Unis et plus de 20 ans que je vis à New-York. Mes enfants grandissent à New-York, alors c’est important pour moi de revenir aux sources pour leur faire découvrir la vie en Bourgogne, le vin, la bonne chère ! Nous avons énormément de plaisir à revenir chaque année.
Tous les ans, nous avons le souci d’apporter un répertoire un peu inhabituel qui sorte des sentiers battus. C’est pourquoi nous avons sélectionné les trois pièces présentées aujourd’hui. Je connaissais la version pour violon et piano des « Miniatures » de Dvorak, mais cette version pour 2 violons et alto et très inhabituelle et peu jouée. Quant à la Sonate de Prokofiev, très difficile à jouer, son interprétation peut faire un peu peur aux musiciens.

Bruno Eicher, Quatuor Lamartine

David D.

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0002.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0003.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0005.jpg

Elizabeth Chang

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0006.jpg

Bruno Eicher

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0007.jpg

Nardo Poy

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0008.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0009.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0010.jpg

Quand musique classique et nouvelles technologies font bon ménage. Bruno Eicher montre le fonctionnement des pédales qui permettent de tourner les pages des partitions numériques.

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0011.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0012.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0013.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0014.jpg

Kari Jane Docter

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0015.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0016.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0017.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0018.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0019.jpg

Concert_Quatuor_Lamartine_Charnay_21072019_0020.jpg