Communiqué

 

Éteignez la lumière : la nuit vous dit merci ! 

La vie est un cycle nourri au quotidien tant par le jour que par la nuit. La biologie de la quasi-totalité des organismes vivants dépend de leur rythme circadien (cycle biochimique de 24 h) basé sur l'alternance jour / nuit. Avec deux tiers des espèces actives la nuit, les pollutions lumineuses ont un impact loin d’être anecdotique. En quelques décennies, nous avons bouleversé cette alternance naturelle en développant de manière incontrôlée et disproportionnée l'éclairage artificiel extérieur.

La quantité globale de lumière émise la nuit n'a pas cessé d'augmenter : + 94 % en vingt ans seulement et pour le seul éclairage public. Auquel il convient d'ajouter les lumières émises par les publicités, enseignes lumineuses, les façades, vitrines, bureaux non occupés, les parkings et sites privés, les illuminations diverses...

Éclairer le ciel, c’est éteindre les étoiles ! 

« C’est aussi dépenser inutilement de l’énergie, et surtout mettre en danger notre santé et celle des espèces animales et végétales » ajoute Pascal Blain, porte-parole de la fédération régionale des associations de protection de la nature et de l’environnement. Les conséquences de l’excès d’éclairage artificiel ne se limitent pas à la privation de l’observation du ciel étoilé. Elles sont aussi une source de perturbations pour la biodiversité (modification du système proie-prédateur, perturbation des migrations, des cycles de reproduction pour de nombreuses espèces d’insectes, d’oiseaux, de chauves-souris … mais aussi pour l’Homme !) et représentent un gaspillage énergétique considérable.

Selon l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), les 11 millions de points lumineux qui constituent le parc d’éclairage public appellent une puissance d’environ 1300 MW, soit la puissance délivrée par une tranche nucléaire récente à pleine charge. L’éclairage public correspond à 41 % de la consommation d’électricité des communes et émet annuellement 670 000 tonnes de CO2.

Sentinelles de la nature

Suite à une première opération conduite en octobre 2018 à Dole et Belfort, les membres de France Nature Environnement Bourgogne Franche-Comté ont reconduit il y a quelques jours entre 2h00 et 4h00 du matin un relevé des infractions à la règlementation sur l’éclairage nocturne des enseignes. Ils ont eu le plaisir de constater que plus des 2/3 des commerçants, professions libérales et magasins de la grande distribution, relevées alors en infraction avaient réussi à se mettre en conformité dans ce laps de temps. « Cela témoignage qu’écologie et économie d’énergie sont aujourd’hui perçues positivement par nos concitoyens. Grand bravo à tous ceux qui ont compris l’intérêt du geste ! » déclare Gérard Groubatch, président de l’antenne FNE de Belfort.

Merci aux municipalités de Dole et Belfort dont les démarches d’accompagnement ont sans doute jouées un rôle facilitateur. À Lons le Saunier, c’est dans la nuit du 21 juin, après la fête de la musique, que 9 bénévoles de Jura Nature Environnement (JNE) ont parcouru les rues et zones commerciales du secteur lédonien. Si pour le centre-ville, il y a vraisemblablement des efforts réalisés, les résultats montrent néanmoins qu’il y a encore un manque de prise de conscience, notamment aux abords de la ville où les grandes enseignes automobiles ou les magasins comme Le comptoir des fers route de Champagnole restent particulièrement lumineux à une heure où il y a pourtant bien peu de clients potentiels. 

France Nature Environnement Bourgogne Franche-Comté

 

EXPRESSION POLITIQUE : "Coût de la fusion, défaut d’évaluation et manque de transparence, le rapport de la CRC donne raison à l’opposition !"

François Sauvadet, président du groupe d'opposition au Conseil régional, s'exprime dans un communiqué sur le rapport de la Chambre régionale des comptes.

POLITIQUE : Un appel à l'engagement des marcheurs de Saône-et-Loire

63867_1_news.jpg
C'était la rentrée politique de LaRem 71 ce samedi.

MUNICIPALES 2020 : Le collectif « Mâcon citoyens 2020 » construit son programme politique

réunion publique Mâcon citoyens 2020.jpg
Une réunion publique s'est déroulée ce mercredi par les militants de « Mâcon citoyens 2020 » et leurs invités.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.