• OCTOBRE ROSE 2019 MACONNAIS SUD BOURGOGNE 2019 PGM.jpg

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg

Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

C’était l’occasion pour eux de présenter quelques-unes des mesures qui figureront dans le programme politique des prochaines élections municipales. Parmi celles-ci : la fin du mandat de président d’agglomération pour le maire de Mâcon, la réduction des pouvoirs délégués au maire par le conseil municipal, plus de transparence sur les décisions municipales et l’ensemble des politiques menées par le conseil municipal, la mise en place d’un budget participatif et de comités consultatifs autour de projets importants ainsi que le renforcement des comités de quartier.

 

Mâcon citoyens 2020 (4).JPG

« Nous aimons le partage du pouvoir, avoir plusieurs points de vue, y compris avec les élus de l’opposition. Par exemple, nous avons eu l’idée d’un centre municipal de santé à Mâcon qui a été fait par la majorité. C’est la preuve que même les élus de l’opposition peuvent avoir des idées qui répondent aux besoins des habitants. On est plus intelligent à plusieurs », déclare Eve Comtet-Sorabella, tête de liste de Mâcon citoyens 2020. 

Elle donne l’exemple des ateliers citoyens mis en place dans le cadre du contrat de ville pour souligner la difficulté de la démocratie participative : « La démocratie ne s’apprend pas comme ça, d’un claquement de doigts. Demander d’un seul coup leur avis à des gens qui n’ont pas l’habitude d’être consultés va leur faire penser qu’ils sont pris juste pour des cautionnaires des décisions du maire. Il faut énoncer les moyens que l’on met dans cette démocratie. Dans les ateliers citoyens, on a demandé aux habitants des quartiers de faire des propositions, mais derrière, il n’y a pas eu d’évaluation des moyens mis au service de ces propositions. Les gens ne savent pas ce qu’ils peuvent proposer, quels niveaux de propositions ils peuvent faire. »

 

Mâcon citoyens 2020 (2).JPG

Pour Eric Ponchaux, les choses sont claires : « Si la mairie ne communique pas sur ses réunions, il n’y aura personne. À la dernière réunion à la Chanaye, très peu de monde a eu des invitations. C’est comme si les organisateurs préféraient moins de participants pour avoir moins de soucis. Notre démarche est différente et nous aimerions une participation forte. On doit réapprendre aux gens à s’investir dans les politiques de la ville et ça passe par des consultations. »

 

Mâcon citoyens 2020 (34).JPG

« Si aujourd’hui on met le focus sur la démocratie citoyenne, c’est parce que nous nous engageons à respecter certains principes comme le non cumul de mandats. Si Eve Comtet-Sorabella est élue maire de Mâcon, elle ne sera pas présidente de MBA. Nous n’allons pas non plus donner des pouvoirs au maire lui permettant de prendre des décisions hors conseil municipal », explique Chantal Cloix.

 

Mâcon citoyens 2020 (9).JPG

Florian Reynaud évoque une série de propositions qui pourraient être mises en place à Mâcon : « Nous voulons plus de transparence sur les données budgétaires qui soient connues par les citoyens, avoir des comités de consultation des habitants sur les projets importants. Dans les quartiers, les habitants peuvent être aussi décisionnaires sur la répartition d’enveloppes budgétaires participatives. Sur les budgets participatifs et leur mise en place, on a des réflexions à partir des exemples d’autres villes. »  

 

Mâcon citoyens 2020 (5).JPG

« Les budgets participatifs intéressent les citoyens. Au début, on commence avec 5 % du budget et ça s’accroit chaque année. Il y a des villes qui décident ainsi de 20-25 % de leur budget. Les citoyens y prennent goût, c’est un bon moyen de faire remonter des bonnes idées. Consulter les citoyens aide aussi à recréer le lien entre les politiques et la population », précise Gabriel Simeon.

 

Mâcon citoyens 2020 (8).JPG

Et Catherine Amaro de conclure : « Nous ne voulons pas être les uniques décideurs sur la base d’un programme, élus pour tant d’années. Un mandat doit être évolutif, il faut savoir se remettre en question, savoir écouter. »

Eve Comtet-Sorabella appelle les Mâconnais à rejoindre les différents collectifs de réflexion mis en place pour préparer le programme politique des municipales : « Nous voulons impliquer dès maintenant les citoyens dans la création de notre programme politique, d’un projet pour leur ville, un projet qui ressemble à leurs aspirations. On a constaté que c’est une force de discuter des rapports municipaux avec les gens directement concernés. »

Les représentants de Mâcon citoyens 2020 évoque quelque 150 personnes qui ont participé au moins une fois à des réunions et des groupes de travail, avec un noyau d’une quarantaine de personnes qui s’impliquent de manière plus constante.

Cristian Todea

 

 

Mâcon citoyens 2020 (38).JPG

Mâcon citoyens 2020 (39).JPG

Mâcon citoyens 2020 (41).JPG

Mâcon citoyens 2020 (20).JPG

Mâcon citoyens 2020 (28).JPG

Mâcon citoyens 2020 (31).JPG

Mâcon citoyens 2020 (41).JPG

Mâcon citoyens 2020 (44).JPG

Mâcon citoyens 2020 (18).JPG

 

EXPRESSION CITOYENNE : « Merci aux cheminots d’avoir fait jouer le droit de retrait », réagit Marguerite, une lectrice de Mâcon-Infos

Marguerite C., une lectrice de macon-infos, a éprouvé le besoin de donner son point de vue suite à l’accident ferroviaire survenu mercredi dernier dans les Ardennes et de témoigner sur un incident personnel.

POLITIQUE - Mâcon Citoyens 2020 : Le collectif milite pour le bio dans les cantines scolaires

MACON CITOYEN _ CANTINES BIO1.JPG
La liste écologiste et solidaire a tenu ce vendredi soir une conférence-débat sur le thème des cantines bio, avec pour invité Patrice Château, adjoint au maire de Dijon, délégué à l’environnement.

EXPRESSION POLITIQUE : "Coût de la fusion, défaut d’évaluation et manque de transparence, le rapport de la CRC donne raison à l’opposition !"

François Sauvadet, président du groupe d'opposition au Conseil régional, s'exprime dans un communiqué sur le rapport de la Chambre régionale des comptes.

POLITIQUE : Un appel à l'engagement des marcheurs de Saône-et-Loire

63867_1_news.jpg
C'était la rentrée politique de LaRem 71 ce samedi.

MUNICIPALES 2020 : Le collectif « Mâcon citoyens 2020 » construit son programme politique

réunion publique Mâcon citoyens 2020.jpg
Une réunion publique s'est déroulée ce mercredi par les militants de « Mâcon citoyens 2020 » et leurs invités.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne