mardi 4 août 2020
  • MA RENTREE CCHEZ BUREAU VALLEE MACON 072020 - 3.jpg
  • TOUROPARC PUB 0720.png
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

Cluny

Stop aux Violences Sexuelles_Cluny_01062019_0003.jpg

Ce weekend, l’association Stop aux Violences Sexuelles 71, organise une formation destinée à toute personne désireuse d’approfondir ses connaissances en matière de violences sexuelles et d’acquérir le minimum de connaissances épidémiologiques, juridiques, sociologiques et scientifiques pour être à l’aise avec ce sujet délicat.

Une soixantaine de personnes suivent cette formation, principalement des soignants (médecins, sages-femmes, infirmières) qui ont un rôle à jouer auprès des victimes, pour la détection des violences, le recueil de la parole, mais aussi pour le signalement des faits.

 

Macon-Infos est allé à la rencontre de Simone Sabatié, thérapeute psycho-corporelle et coordinatrice nationale de la formation.

 

Pouvez-vous nous expliquer l’objet de cette formation ?

Cette formation est ouverte à tout public. Nous avons bien souvent une population de sages-femmes et de thérapeutes, mais aussi des victimes, des médecins ou des gens qui appartiennent à l’institution judiciaire. C’est une formation sur deux jours, entièrement gratuite, au cours de laquelle nous avons différents intervenants qui nous entretiennent des aspects juridiques, des pathologies liées aux violences sexuelles ou des parcours de soins.

 

Les violences sexuelles peuvent être une cause de pathologies chroniques ?

Effectivement, un lien a été établi entre différentes pathologies et des violences sexuelles : fibromyalgie, thyroïdie, endométriose, dépression, douleurs chroniques, hypertension… Ce qui ne veut pas dire que si une personne a l’un de ces symptômes, elle a forcément vécu une agression sexuelle. C’est important d’être attentif à ce que la personne amène et à voir que s’il y a deux, trois symptômes, il est nécessaire de poser la question des violences d’ordre psychologique, verbal, physique et même sexuel. Le docteur Violaine Guérin [présidente de SVS France, ndlr] aimerait que ce soit repris par tous les étudiants en médecine, par tous les médecins lorsqu’ils font leur interrogatoire la première fois.

 

Ce questionnement n’est donc pas systématique ?

Ce n’est pas forcément quelque-chose qui est abordé systématiquement. Ce qu’il est important de comprendre c’est qu’aujourd’hui, dans tous les secteurs, il n’y a pas de formation. Il commence à y avoir des formations dans certaines facultés de médecine, mais que ce soit dans les thérapies ou au niveau de la justice, ce type de formation n’existe pas. La problématique est là : comment accompagner quelqu’un quand on n’a pas été formé à ça ?

 

Votre association développe une stratégie vaccinale contre les violences sexuelles. Pouvez-vous nous dire de quoi il s’agit ?

Le bureau de l’association SVS nationale est tenu par des médecins. L’idée c’est de considérer que la violence sexuelle est racine de la violence sexuelle et que donc cela se comporte comme une épidémie virale. En médecine, on considère que le virus est l’agent le plus destructeur de la cellule puisqu’il va jusqu’à détruire l’ADN. La violence sexuelle étant particulièrement destructrice – on parle d’ailleurs de bombe à fragmentation – on peut faire le lien avec le virus. La guérison passe par l’expulsion de cette énergie meurtrière par différents moyens, comme le jugement de la justice ou l’accompagnement psycho-corporel.

 

Un vaccin sert aussi à prévenir…

Effectivement, face à cette épidémie virale, le vaccin c’est la tolérance zéro.

 

Intervenez-vous auprès des enfants et des jeunes ?

Oui, nous organisons des formations de prévention scolaire qui vont de la maternelle à la terminale avec des thèmes bien précis en fonction des âges. Nous avons également la prévention périnatalité pour la prévention du futur parent. Ce sont ces deux formations sur lesquelles SVS met l’accent.

 

L’auditoire présent à cette formation est exclusivement féminin. Est-ce symptomatique d’un manque d’intérêt de la part des hommes ?

Non et heureusement, nous avons toujours des hommes dans nos formations, même si ce n’est pas la majorité.

 

Avec le mouvement « Me too », avez-vous constaté un changement de comportements de la part des victimes et notamment des femmes ?

Pour nous il n’y a pas forcément une recrudescence des agressions sexuelles, mais effectivement il y a une libération de la parole depuis 2016 – 2017. Ce qu’il faut savoir c’est qu’en termes de statistiques, on estime qu’1 femme sur 4 et 1 homme sur 6 sont victimes d’agressions sexuelles dans leur vie, sachant qu’enfants les hommes sont plus agressés que les filles au même âge. Ces statistiques n’intègrent pas l’amnésie traumatique ni les personnes qui ne souhaitent pas en parler. Cette ouverture de parole fait comprendre aux gens que les violences sexuelles sont vraiment un fléau et qu’il faut s’y attaquer et aider les victimes à retrouver la santé mentale, psychologique et physique.

 

Propos recueillis par David D.

Photo d'accueil : Cécile Jubert (à g.), présidente de SVS 71 et Simone Sabatié, coordinatrice nationale de la formation

 

Stop aux Violences Sexuelles_Cluny_01062019_0001.jpg

Durant l'intervention de Anne-Virgine Labonne, avocate.

CLUNY ET CLUNISOIS : Le festival des festivals 2020 vous est présenté !

CLUNY ETE2020 KIKIRISTAN - 4.jpg
« Seule ville de Bourgogne à présenter une telle saison culturelle d'été malgré le changement d'équipe municipale et la pandémie », Cluny et le Clunisois, par les voix de sa nouvelle maire Marie Fauvet, du président de la communauté de communes Jean-Luc Delpeuch, et du directeur de l'office du tourisme Thomas Chevalier, ont présenté la saison aux écuries St-Hugues !

CLUNY : Première mandature pour Marie Fauvet et installation du Conseil municipal

ElecCM (15).jpg
L'élection du nouveau conseil municipal s'est tenue vendredi soir à la salle des Griottons.

VIDÉO - Fête de la musique : Un petit air des Schnocks, de Cluny

JEMENELESLOUPS CLUNY SCHNOCKS - 1.jpg
À voir et écouter également, Jean-Paul Ducret (Cluny) à l'orgue de barbarie

MUNICIPALES À CLUNY : Henri Boniau (Cluny en Cluniois) recentre son programme sur la santé, l’économie et le volet social

CLUNY boniau 0620 4.JPG
À Cluny, où quatre listes sont encore présentes après le premier tour, la campagne est relancée. Ce samedi matin, Henri Boniau, maire sortant et candidat à sa succession avec la liste Cluny en Clunisois, inaugurait son nouveau local de campagne, rue Lamartine…

MUNICIPALES À CLUNY : Paul Galand et sa liste « Cluny dans le bon sens » poursuivent jusqu'au 2ème tour

PAUL GALLAND CLUNY.jpg
Il avait rassemblé 23,63% des suffrages au 1er tour. Dans un communiqué, il indique notamment pourquoi une fusion avec la liste conduite par Marie Fauvet ne s'est pas faite.

MUNICIPALES À CLUNY - Marie Fauvet : « La solidarité avant tout »

MARIE FAUVET CLUNY CITE VIVE.jpg
Avec son équipe "Cluny, cité vive", elle était arrivée en tête du premier tour le 15 mars, atteignant 36,73% des suffrages et devançant ces adversaires de plus de 10 points. Marie Fauvet repart en campagne pour ce deuxième tour du 28 juin.

MUNICIPALES À CLUNY - Henri Boniau : « Ce premier tour est non représentatif avec une abstention record »

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - MUNICIPALES 2020 ...
Le maire sortant, candidat à sa ré-élection et tête de liste Cluny en Clunisois, fait part, dans un communiqué, d'un certain nombre de réflexions issues de son retour d’expérience en tant que Maire qui a géré l’urgence sanitaire de ces 2 derniers mois. Il évoque également la façon dont il aborde le deuxième tour des élections municipales.

CLUNY : Il fait bon s'arrêter à la ferme de la Corbette

FERME CORBETTE CLUNY - 2 (1).jpg
Du côté de Cluny, une ferme propose le gîte et le couvert par l’intermédiaire de ses chambres et de sa table d’hôtes. On peut y déguster la viande et les terrines issues de l’élevage bio de vaches charolaises et salers. Production qu’Édith et Bruno Janin, les propriétaires, vendent également via d’autres circuits.

CLUNY : Près de 800 entrées au marché du samedi

MARCHE CLUNY DECONFINEMENT 1605 ACCUEIL - 1 (1).jpg
C'était le grand jour de la ré-ouverture du marché du samedi ce matin à Cluny.

CLUNY : L’atelier « masques » a ouvert aujourd’hui

ATELIER MASQUE CLUNY 1105 - 1.jpg
Les 5 000 masques commandés par la Ville sont en retard de livraison

CLUNY : Le marché hebdomadaire ré-ouvre le 16 mai

Le marchés d'été sont maintenus mais se dérouleront dans des conditions particulières.

CLUNY : Le "format covid-19" du marché s'est tenu ce matin

panier Cluny marché.jpg
Une première distribution des paniers producteurs été faite ce matin aux écuries Saint Hugues, encadrée par les agents municipaux du service technique et la police municipale.

CLUNY : Le maire déclenche le plan assistance aux plus fragiles

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Un numéro de téléphone à disposition pour faire un signalement ou se signaler soi-même.

CLUNY - Coronavirus : Fermeture au public des services de la Ville

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Réception sur rendez-vous dans certains services

CLUNY : Une commémoration et un devoir de mémoire pour dire « plus jamais ça »

CLUNY commemoration 14022020.JPG
Comme chaque année, le 14 février est une date chère aux Clunisois. Une date de souvenir pour ne pas oublier les arrestations perpétrées par les nazis le 14 février 1944.

MUNICIPALES 2020 : Henri Boniau, maire sortant, présente sa liste « Cluny en Clunisois »

CLUNY liste boniau 2020 1.JPG
Henri Boniau et ses colistiers inauguraient ce samedi matin leur local de campagne, installé dans le centre-ville, à l’angle des rues de la République et Merle.

CLUNY - Contournement d'OXXO : les détails et les bonnes infos avec macon-infos

CONTOURNEMENT OXXO CLUNY3 - 1.jpg
Le service communication de la Ville de Cluny nous alerte sur le fait que l'article consacré à ce contournement paru dans la presse papier départementale contient des erreurs qu'il souhaite rectifier d'ores et déjà via macon-infos. Ayant consacré un article sur cette entreprise et évoqué le projet de déviation, nous publions le communiqué bien volontiers.