lundi 1 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg

Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

Cette visite à Mâcon n’était que la première étape d’une tournée à la rencontre des militants de Saône-et-Loire qui devait la mener à Chalon en fin d’après-midi et au Creusot dans la soirée. L’occasion pour Mâcon-Infos d’interroger la candidate sur la place du PS dans cette campagne qui semble mal engagée, avec des sondages récents qui créditent la liste « Envie d’Europe » de 4 à 5% des intentions de vote.

La campagne officielle commence aujourd’hui, mais nous sommes nombreux à avoir déjà beaucoup travaillé dans nos circonscriptions. Je suis élue dans la circonscription du sud-est et j’ai fait beaucoup de terrain depuis longtemps. Si on s’arrête aux sondages, effectivement les choses ne sont pas très enthousiasmantes, mais il faut voir qu’au sein du parti socialiste, on aborde cette campagne avec une logique d’ouverture, nous sommes colistiers avec trois autres formations ou mouvements politiques (Nouvelle Donne, Place Publique et le PRG). Nous souhaitons tendre la main à tous les électeurs qui se reconnaissent dans une démarche politique et citoyenne de gauche, sociale-démocrate tournée vers l’Europe et profondément européenne. La campagne va être une campagne des médias, la campagne officielle étant lancée nous allons avoir accès aux grands médias, mais nous allons continuer à mener une campagne de terrain en ayant des rencontres comme celles-ci, en ayant des réunions publiques, en sillonnant la France. Notre objectif est vraiment de faire la preuve que nous avons une politique alternative à l’Europe libérale telle qu’elle est à l’œuvre depuis de trop nombreuses années, et qu’on peut travailler sur les enjeux écologiques, sur les enjeux sociaux, sur les enjeux de migration, en ayant vraiment une réponse collective.

Sylvie Guillaume, candidate PS aux élections européennes

David D.

 

 

Photo d’accueil : Sylvie GUILLAUME (au centre) entourée de Violaine GILLET, première secrétaire fédérale du PS 71 (à gauche) et Joëlle MARZIO, secrétaire de la section de Mâcon

 

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190001.jpg

Pendant le café-débat

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.