vendredi 19 avril 2019

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg

On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

 

Laurence Lyonnais, fille d'agriculteurs en bio et en circuit court, qui fut lycéenne à René Cassin à Mâcon, aujourd'hui habitante du Doubs, est venue faire campagne vendredi soir à Mâcon, à la salle Pavillon. « Je suis émue de venir ici à Mâcon, ayant été lycéenne, début de mon engagement politique. »

 

La candidate, à 40 ans, est à sa troisième campagne européenne (11ème sur la liste conduite par Manon Aubry). Elle est passée par ATTAC, association altermondialiste, le NPA en 2009, puis le FdG en 2014. Elle défend aujourd'hui comme hier une Europe démocratique de la coopération. « Pas de démocratie en dehors des traités européens a osé dire Jean-Claude Junker. J'ai été choquée, car cette Union prépare la guerre avec la mise en concurrence des droits sociaux. Les traités sont des caricatures de démocratie. Le seul choix que nous aurions aujourd'hui, serait celui des projets autoritaires et austéritaires ou les projets nationalistes ?!... Le Rassemblement national n'est pas autre chose que l'assurance vie du système en place. Non, nous avons le choix de la coopération et de la refondation démocratique. »

 

Election nationale aussi alors pour cette candidate ? « Ce serait insupportable que LaRem sorte en tête. On s'est tellement fait avoir... »

« Nous voulons une Europe des peuples. Pour ça, il faut sortir des traités, construire une PAAC (Politique Agricole et Alimentaire Commune) plus qu'une PAC, en garantissant un prix minimum pour les producteurs, signer des accords bilatéraux, et en finir avec cette banque centrale européenne sur laquelle nous n'avons aucun contrôle démocratique. La monnaie doit rester un outil au service des peuples. »

La tête de liste Manon Aubry lançait ce week end l'opération #Sortir des Traités au sommet européen du Plan B, réunissant à Stockholm, plusieurs partis et mouvements politiques. Tout est dit.

 

Rodolphe Bretin

 

 

 

FI MACON LAURENCE LYONNAIS2.jpg

Avec le groupe mâconnais pour... L'avenir en commun en Europe

FI MACON LAURENCE LYONNAIS3.jpg

 

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.

MUNICIPALES 2020 : Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 est entré en campagne

Citoyen2020 (1).JPG
Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 a tenu sa première réunion publique au centre Paul Bert ce jeudi.

POLITIQUE : Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, s'oppose à la proposition de loi «Anti casseurs»

Il était chef de file du texte pour le groupe socialiste et républicain au Sénat.

FRANCE : L'Eglise catholique ouvre une "opération-vérité" suite aux témoignages de victimes d''abus sexuels

Monseigneur Benoît Rivière, évêque d'Autun, vient de signer, avec les autres membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, un message adressé aux fidèles catholiques. Ce message évoque aussi le Carême et la conversion.

EXPRESSION CITOYENNE : "Le Vallon de la honte"...

Vallon_de_la_honte_260219 (1).jpg
macon-infos republie ici l'effaremment de deux lecteurs sur la situation inhumaine que vivent certains migrants. Un journaliste de macon-infos confirme la véracité de la situation ce samedi 9 mars. Article à venir.

MÂCON : Un débat citoyen, en marge du Grand débat

DSC00727 _ DEBAT CITOYEN.jpg
Une cinquantaine de personnes est venue participer ce vendredi 1er mars, en soirée, à un débat organisé par un "collectif de citoyens", salle Pavillon.

EXPRESSION CITOYENNE – Grand débat national : Un citoyen présente son programme pour « un changement profond de notre société »

Face à « la mafia ENArchique qui tient les rênes » et au « lobbying qui sera là encore demain », Régis C., « citoyen lambda » comme il se qualifie, souhaite apporter sa contribution à un grand débat national « plein d’idées fausses et de rancoeurs » dont « il risque de n’en rien ressortir ».