jeudi 1 octobre 2020
  • OZNAM MACONMédecine V2.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

Il est rare de voir une femme arriver sous escorte à l’audience du Tribunal Correctionnel. Elle a 31 ans, elle s’appelle Isabelle B., est née à Sainte-Foy-Lès-Lyon et scelle son destin à Mâcon.

 

Connue pour pochtronner et trainer avec des clochards derrière l’ancienne maison d’arrêt d’ici, elle offre un visage bouffi, mangé par l’abus d’alcool, sur une silhouette encore jeune. Un foulard blanc souligne le haut de son visage et dégage ses cheveux en arrière, elle porte un jean et un tee-shirt tout neuf avec des petits chiens dessus. Elle est poursuivie pour évasion.

Isabelle B. a quelques condamnations pour violences, la dernière date de 2014 : 8 mois de prison dont 4 mois avec sursis et un suivi "mise à l’épreuve". Elle est écrouée, puis sa peine est aménagée, on lui propose un bracelet de surveillance électronique. Elle n’a pas de famille ici, et pas de liens familiaux de toute façon, aussi, un ami, Monsieur K., locataire rue Gambetta, se porte garant : Isabelle pourra finir sa peine en étant domiciliée chez lui. Elle s’y installe. Elle a droit à 3 heures quotidiennes de sorties, mais, dit-elle, elle a du mal à sortir : « Je me bloquais à l’intérieur, et même pour aller faire des démarches, c’était difficile de sortir. »

Elle se soumet cependant à ses obligations : dans le cadre du suivi "mise à l’épreuve", elle se rend au centre d’addictologie, pour l’alcool, à cause de l’alcool, contre, en fait, pour s’en débarrasser, le quitter, et ce surtout parce qu’elle y est contrainte. De son côté Mr K. a lui aussi une obligation de soins, pour le même problème, avec le même niveau de contrainte.

« Mais on buvait fréquemment, et c’est à cause de ça que c’est arrivé. » explique-t-elle calmement.

Le 22 avril dernier en pleine nuit, la police est alertée car le boîtier du placement sous surveillance électronique ne fonctionne plus. Elle débarque au domicile : le locataire et la jeune femme se disputent violemment et Monsieur K. a débranché le boitier. Les policiers rebranchent le boitier, parlent avec les ivrognes, et les ramènent au calme, croient-ils, car à l’aube, Mr K. va passer le boîtier par-dessus la rampe d’escalier, et va coller Isabelle dehors : « Tu dégages, t’es pas chez toi. »

Isabelle ne veut pas être poursuivie pour évasion, et puis, elle est seule, isolée, ne saurait pas où aller : elle appelle la police, explique sa situation, on la récupère rue de l’Héritan, et on l’incarcère.

Elle aura une visio-conférence, de la maison d’arrêt de Dijon (le centre pénitentiaire de Varennes n’accueille pas de femmes) avec le Juge d’Application des Peines de Mâcon, elle lui dira vouloir purger ses peines en prison, et elle le confirme à l’audience :

« Je souhaite être incarcérée car je n’ai nulle part où aller. »

Le Tribunal prononce la relaxe du chef d’évasion. Isabelle n’est condamnée à rien de plus cette fois-ci qu’à son sort éthylique, sauf miracle.

F. Saint-Arroman

RÉGION DE MÂCON ET TOURNUS : Un trafic d'armes démantelé

TRAFIC ARMES GENDARMES MACON.jpg
Une opération judiciaire a été menée ce lundi par la compagnie de gendarmerie de Mâcon.

SANCÉ : Un mort dans un choc frontal sur la D906

ACCIDENT MORTEL SANCE 2409223 - 6.jpg
Actualisé : Le conducteur de la Laguna était alcoolisé

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12 h

AGRESSION MACON SDF.jpg
Actualisé : Jugé en comparution immédiate ce lundi, il a été reconnu coupable et maintenu en détention. Présenté au tribunal une 1ère fois le 20 juillet, il avait demandé un délai pour préparer sa défense.

TRIBUNAL DE MÂCON : Des hématomes causés par des coups ou pas ?…

C’est la question qu’a dû trancher le tribunal ce lundi, avec un prévenu qui comparaissait sous escorte, accusé d’avoir frappé sa compagne, en situation probable de vulnérabilité, à savoir probablement enceinte de deux mois, et qui s’est retrouvée avec 4 jours d’ITT.

FLEURVILLE : Coup de feu, fuite, accident, outrages et menaces de mort...

Un des protagonistes a comparu ce mercredi au tribunal correctionnel de Mâcon.

MÂCON - Violences sur l'esplanade Lamartine : Les policiers durement pris à partie, à 5 contre 40 !

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
Dans la nuit du 29 au 30 août dernier, vers 1h30, une rixe éclate entre plusieurs jeunes sur l’esplanade Lamartine à Mâcon. Lors de leur intervention pour calmer tout le monde, les forces de l’ordre sont confrontées à une quarantaine de personnes et essuient insultes et violences… Deux policiers sont blessés. Récit de l'audience au tribunal ce mercredi.

MÂCON : Il met le feu devant le commissariat et prend la fuite

COMMISSARIAT_MACON.jpg
Actualisé : L'incendiaire a été placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement.

MÂCON : Violente bagarre sur l’esplanade, deux policiers blessés

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
La fin de soirée a sérieusement et fâcheusement dégénéré dans le centre-ville de Mâcon dans la nuit de samedi à dimanche. À voir, la vidéo d'une témoin de la scène. Deux individus ont été interpellés, placés en garde à vue et écroués. À l'origine, une tournée non réglée ? ACTUALISÉ : Prison ferme pour les deux prévenus.

MÂCONNAIS : L’OTV pour des vacances en toute tranquillité !

MACONNAIS OTV 2020 1.JPG
Vous partez quelques semaines de vacances, l’été ou tout au long de l’année ? Ou vous vous absentez juste le temps d’un long week-end ? Pensez à l’Opération tranquillité vacances (OTV). Parce que vacances c’est surtout synonyme de détente, pas de stress ni de crainte…

MÂCON : Violence envers un médecin urgentiste et menaces de mort avec un rasoir de barbier aux Charmilles

TGI_MACON.jpg
L'individu, polytoxicomane, et a été jugé ce mercredi en comparution immédiate.

CHARNAY : Choquant et scandaleux !

MOUSTIQUE TIGRE REPLONGES - 1 (1).jpg
Actualisé : une autre, pas mal non plus, à Mâcon...

VINZELLES : Il recule volontairement dans la foule en voiture et fait de nombreux blessés !

VINZELLES MYBEERS VOITURE FOLLE.jpg
RÉACTUALISÉ ce 11 août : Rétablissons la justesse de l'information.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.