lundi 13 juillet 2020
  • MACON PREND SES QUARTIERS ETE 20203 - 1.jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

CM_CHARNAY_AVRIL1.jpg

Le maire Jean-Louis Andrès a réuni ce lundi 25 mars le conseil municipal, celui-ci étant consacré en grande partie à approuver les comptes 2018 et les budgets 2019 en principal et assainissement. La fiscalité n'augmentera pas.

 

 

Peu de discussions à la suite des présentations faites par Serge Gaulias, mais le groupe d'opposition "Bien vivre à Charnay" annonçait par la voix de Laurent Voisin qu'ils voteraient contre les comptes 2018, en raison de la présentation des pénalités dues l'assainissement. Pour les taux de fiscalité prévus dans le budget 2019, ce même groupe s'abstiendra comme le groupe "changeons d'ère à Charnay".

Pour les budgets 2019, le groupe Bien vivre à Charnay a voté contre, les 2 autres groupes d'oppositions se sont abstenus

 

Les principaux leviers appliqués par la mairie pour maintenir une capacité d'autofinancement suffisante et privilégier l'investissement sont la fiscalité, la maitrise des charges de personnel, la maitrise des charges à caractère général et des subventions versées, la hiérarchisation des investissements.

Les taux de fiscalité restent identiques à 2018, les dépenses de fonctionnement s'élèvent à 6 606 K€. Les effectifs de la commune sont de 106 agents. Compte tenu, en recettes, du résultat de fonctionnement reporté pour 80K€ et, en dépenses, de l'autofinancement pour 1 029K€, le budget s'équilibre à hauteur de 7 635 K€.

 

Jean-Louis Andrès a tenu a présenté les résultats de la commune sous le biais des ratios nationaux, qui, a-t-il dit, sont une information importante sur la gestion de notre budget communal. « L'encours dette par habitant et l'imposition sont inférieurs aux ratios de la strate nationale. »

Sur l'assainissement, le maire a rappelé que s'ils avaient suivi les directives, il aurait fallu multiplier par 4 le prix du m3. « La volonté a été d'appliquer l'augmentation la plus faible possible, soit 0,10€/m3. La commune de Charnay reste redevable de 1 353K€ de pénalités auprès de la ville de Mâcon, ceci après avoir payé déjà 2 versements et cette pénalité a été inscrite dans le budget 2019. »

 

Le vote d'autorisations de programmes et de crédits de paiements pour l'aménagement des places Mommessin et Abbé Ferret a provoqué des discussions sur la faisabilité de ce projet et la façon dont il a été présenté. Le maire a rappelé que le budget était voté sur le principe de l'aménagement et non pas sur les aménagements eux-mêmes. La liste "Bien vivre à Charnay" a voté contre, les autres élus de l'opposition se sont abstenus.

 

Parmi les autres points à l'ordre du jour, les subventions aux association ont été votées pour un total de 194 K€ avec une interrogation sur la situation financière du tennis club de Charnay.

Pour finir, le rapport 18 portait sur le programme local de l'habitat (PLH) pour les années 2019-2025. Après une longue lecture des orientations et des objectifs de la politique communautaire en matière d'habitat, Roland Plantier a précisé les orientations plus spécifiques pour la commune de Charnay.

Objectifs quantitatifs de logements par an : 31 logements dont 19 logements sociaux, et sorties de 3 vacances à réaliser. Avec bien sûr des objectifs qualitatifs en privilégiant la diversification des logements.

 

Pour terminer, le maire a rappelé les élections européennes du 26 mai !

Danièle Vadot

 

 

SOLIDARITÉ : La Fondation groupe EDF lance son Fonds de Solidarité Covid-19

Il est doté d’un million d’euros « pour soutenir les plus démunis, pour favoriser le retour à l’école et à l’emploi mais aussi participer à un nouveau modèle de société plus durable et solidaire. » Les associations peuvent déposer une demande.

BOURGOGNE : Une rave party s'est installée dans la Nièvre

RAVE BOURGOGNE.jpg
La Préfecture de la Nièvre parle de 5 000 teufeurs. L'hélicoptère de la Gendarmerie Nationale a été engagé.

RÉGION : La commission permanente affecte 102 millions d'euros en Bourgogne-Franche-Comté

Le détail des subventions accordées par secteur par le Conseil régional

Covid-19 - aide et soins à domicile : Le Réseau APA dresse son bilan en Saône-et-Loire

L’ASSAD de Mâcon, l’ASSAD Val-de-Saône et Domisol ont fait face à la crise du COVID et reprennent progressivement leur rythme de croisière. Membres du Réseau APA, ces trois associations à but non lucratif d’aide et de soins à domicile ont unis leurs forces pour tenir au mieux la première ligne.

MÂCON : À la rencontre d'Antoine Poirier, guide œnotouristique

APoirier (3).jpg
Antoine Poirier, originaire de la côte chalonnaise, est guide œnotouristique. L'année dernière, il a créé sa société spécialisée dans les visites du Beaujolais et du Mâconnais à la découverte du vignoble. Témoignage.

PRISSE - Théâtre : "Un malade imaginaire !", d'après Molière, le 17 juillet

Moliere 1.jpeg
Molière prend un coup de jeune ! Un spectacle à ne pas manquer, proposé par la MJC de l'Héritan et l'Atelier Théâtre Adulte de Prissé.

COVID-19 : Le virus circule toujours en Saône-et-Loire

Covid190001.jpg
14 personnes toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

SAONE-ET-LOIRE : Le conseil départemental attribuera une prime covid aux « aides à domicile » à la fin de l’année

Le Département va se substituer à l’Etat pour que les « aides à domicile » ne soient pas les oubliés !

ROMANÈCHE-THORINS - Touroparc zoo : Julien, Ludovic et Christophe, trois soigneurs animaliers passionnés !

Soigneur.jpg
macon-infos est allé à la rencontre de trois soigneurs animaliers du zoo Touroparc pour en savoir plus sur leur métier et partager leur quotidien. Une immersion au cœur de cette belle et intéressante profession. Reportage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...