jeudi 28 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

 

L'agri-bashnig : une mauvaise blague, changeons d'agriculture

pour sauver les paysans, l'environnement et la santé !


EELV s'inquiète de la campagne dite de « réhabilitation » de l’agriculture et de ses agriculteurs, « stop à l'agri-bashing », initiée par la Région Bourgogne Franche-Comté et sa Présidente Marie- Guite Dufay.

Outre que cette initiative n'est qu'un relais de la propagande de l'agrobusiness, accuser les consommateurs, les écologistes et tou.te.s celles et ceux qui aspirent à manger mieux, de la souffrance des agriculteurs, est dangereux. Contrairement aux caricatures décrites dans la tribune de la Présidente de Région, l'effondrement du monde agricole est le résultat d'un système à bout de souffle.
Il n'y a pas "d'agri-bashing" mais une remise en cause d'une agriculture industrielle et intensive qui ne rémunère plus les paysans, détruit le tissu social, l'environnement et la santé. Avec cette campagne qui organise la division entre consommateurs et producteurs, la Région fait un choix politique : celui de préserver un modèle obsolète au détriment de la transition écologique de l'agriculture et du développement d'une alimentation saine.

Cette approche conforte "le droit de polluer" avec des conséquences inacceptables : lots contaminés de soja OGM venant d'Argentine détectés par la répression des fraudes dans les stocks de semences de Dijon Céréales, projet de poulailler industriel à Flangebouche et des députés LREM et LR qui repoussent en 2025 l'interdiction de produire et de vendre des pesticides, contenant des substances interdites en Europe.

Il est temps de renouer la confiance et de redonner de l'espoir au monde agricole comme aux consommateurs. EELV demande donc à la Région de mettre tous les moyens nécessaires, et pas quelques euros, pour accompagner dignement les paysans vers des pratiques agricoles soucieuses de la biodiversité, de la préservation des terroirs, plus rémunératrices pour les agriculteurs et meilleures pour la santé des citoyens et des agriculteurs eux-mêmes.

 

Claire Mallard et Nathalie Charvy,

co-secrétaire et porte-parole régionale EELV BO Cécile Prudhomme

et Philippe Chatelain, co-secrétaires régionaux EELV FC

 

 

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.