samedi 19 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

Communiqué de la Confédération Nationale du Logement de Saône-et-Loire (CNL 71)

Alors que le pouvoir d’achat est actuellement au cœur de toutes les discussions dans le débat public, la Commission de régulation de l’énergie ne semble pas préoccupée par cette problématique si chère aux Français. Elle propose en effet d’augmenter les tarifs d’électricité de 6 % et ce, malgré l’avis défavorable de la majorité des associations de consommateurs.

La précarité énergétique est une réalité pour de plus en plus de familles qui rencontrent de grandes difficultés pour se chauffer en hiver et n’y parviennent pas toujours. Alors que toutes les études dénoncent ce phénomène, la Commission de régulation de l’énergie (CRE), clairement déconnectée du quotidien des Français, vient de proposer aux ministres chargés de l’énergie et de l’économie d’augmenter de 5,9 % les tarifs d’électricité.

Le gouvernement a réagi en indiquant qu’il « prend acte de la délibération de la CRE et confirme qu’il n’appliquera pas ces nouveaux tarifs pendant l’hiver »… une manière astucieuse de faire comprendre qu’il attendra la fin de la période de chauffage hivernale, fixée généralement au 15 avril, pour appliquer la recommandation de la Commission.

Au-delà d’être totalement à contre-sens du débat actuel qui met en lumière la problématique du pouvoir d’achat, cette mesure va, encore une fois, pénaliser les plus démunis puisque ce sont eux qui vivent dans des logements énergivores et consomment par conséquent plus d’électricité.

La CNL dénonce une nouvelle attaque envers les plus fragiles économiquement et demande au gouvernement de ne pas mettre en application les recommandations de la Commission de régulation de l’énergie.

 



SAONE-ET-LOIRE - Sénatoriales : Jean-François Farenc finalement pas candidat

FARENC SENAT.jpg
Actualisé : Le Maire de Blanot ne va pas bouleverser la donne en Saône-et-Loire. Il explique pourquoi

SÉNATORIALES : Éric Michoux dévoile ses colistiers

DSC_7143.jpg
Le maire de Senozan fait partie de l'aventure

EXPRESSION CITOYENNE : « Ne pas faire de ce virus un terroriste » appelle le docteur Olivier de Soyres

Cette tribune très éclairante est parue dans le journal Aujourd'hui en France le 16 août. Elle circule sur les réseaux sociaux. Le propos est d'une teneur qu'il nous semblait impératif de vous le faire partager. Il fait réflechir et appelle, lui aussi, nos gouvernants à la raison et à la mesure.

SÉNATORIALES : Marie Mercier, sénatrice sortante, et Fabien Genet sur la même liste

10575_1_full.jpg
La sénatrice sortante, candidate à un deuxième mandat, vient d'annoncer que le maire de Digoin serait le numéro 2 sur sa liste…

CONSEIL MUNICIPAL DE CHARNAY : Serge Gaulias démissionne

Il s'en est expliqué ce soir au téléphone à macon-infos.

MUNICIPALES À ST-LAURENT - Jacques Doussot : « Nos adversaires animent une ambiance délétère en avançant des propos erronés »

AIMER STLAURENT 24JUIN  - 1.jpg
Jacques Doussot, qui conduit la liste « Aimer St-Laurent », fait usage de son droit de réponse suite à l’article « Saint-Laurent Autrement » une nouvelle dynamique paru sur macon-infos le 23 juin.

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : La liste « Saint-Laurent Autrement », une nouvelle dynamique

SAINT LAURENT election 2e tour.JPG
La liste « Saint Laurent Autrement » arrivée en seconde position au premier tour des élections municipales en mars dernier avec seulement neuf voix d'écart par rapport à la liste du maire en place, se positionne aujourd'hui, comme l'alternative réformatrice et constructive.