mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Communiqué de la Confédération Nationale du Logement de Saône-et-Loire (CNL 71)

Alors que le pouvoir d’achat est actuellement au cœur de toutes les discussions dans le débat public, la Commission de régulation de l’énergie ne semble pas préoccupée par cette problématique si chère aux Français. Elle propose en effet d’augmenter les tarifs d’électricité de 6 % et ce, malgré l’avis défavorable de la majorité des associations de consommateurs.

La précarité énergétique est une réalité pour de plus en plus de familles qui rencontrent de grandes difficultés pour se chauffer en hiver et n’y parviennent pas toujours. Alors que toutes les études dénoncent ce phénomène, la Commission de régulation de l’énergie (CRE), clairement déconnectée du quotidien des Français, vient de proposer aux ministres chargés de l’énergie et de l’économie d’augmenter de 5,9 % les tarifs d’électricité.

Le gouvernement a réagi en indiquant qu’il « prend acte de la délibération de la CRE et confirme qu’il n’appliquera pas ces nouveaux tarifs pendant l’hiver »… une manière astucieuse de faire comprendre qu’il attendra la fin de la période de chauffage hivernale, fixée généralement au 15 avril, pour appliquer la recommandation de la Commission.

Au-delà d’être totalement à contre-sens du débat actuel qui met en lumière la problématique du pouvoir d’achat, cette mesure va, encore une fois, pénaliser les plus démunis puisque ce sont eux qui vivent dans des logements énergivores et consomment par conséquent plus d’électricité.

La CNL dénonce une nouvelle attaque envers les plus fragiles économiquement et demande au gouvernement de ne pas mettre en application les recommandations de la Commission de régulation de l’énergie.

 



EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.