mardi 19 mars 2019

réunion publique Chanaye.jpg

Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

Les principaux projets qui visent cette zone font partie du plan de requalification urbaine et les habitants ont été invités à présenter leur point de vue. Trois études sur les thèmes de l’habitat, de l’économie et de l’urbanisme dans ce quartier ont été commandées par la Ville et seront bientôt rendues publiques pour aider aussi à la hiérarchisation des priorités.

Du côté projets, le maire Jean-Patrick Courtois a indiqué 5 types de travaux qui seraient prêts à être réalisés par la municipalité et l’agglomération : la construction d’un contournement routier pour les poids lourds, la rénovation des logements de Mâcon Habitat, la rénovation du secteur commercial du quartier en fonction des souhaits des habitants, le renouvellement des espaces verts et des équipements sportifs et socio-culturels du quartier.

 

débat Channaye (1).JPG

Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon

C’est une des dernières réunions avant de proposer au préfet un plan d’investissements sur le quartier pour obtenir le soutien financier de l’Etat. Nous avons déjà agi pour avoir de l’activité et de l’emploi dans le quartier : l’installation d’une nouvelle chaufferie, la nouvelle cuisine centrale qui sera inaugurée au mois de septembre, le développement des sites des sociétés Itron et Alainé, le futur village des artisans. Reste la rénovation de ce quartier qui traîne depuis 4 ans à cause de l’Etat qui ne prend pas de décisions. C’est pour cela que nous demandons l’aide des habitants pour avoir un planning des travaux à remettre au préfet.

 

En ce qui concerne la rénovation du secteur commercial du quartier, il y a sur la table la construction d’un nouveau centre commercial pour regrouper les commerces du quartier, ou bien rénover les locaux actuels en fonction des désirs des habitants et des résultats de l’étude qui seront connus dans quelques mois.

La directrice générale de Mâcon Habitat, Karen Clivio-Fontany, a présenté les projets et les programmes de rénovation thermique des bâtiments qui seront démarrés et qui ont été accueillis avec enthousiasme par les habitants.

débat Channaye (40).JPG

Il s’agit de travaux de réfection des sols des cuisines, WC et des salles de bain, changement de la robinetterie et des installations électriques des logements.

Des thermostats seront également installés sur les radiateurs, des bouches d’aération seront créées et l’étanchéité à l’air des fenêtres sera refaite également. Des portes des logements donnant sur les paliers, l’aménagement des entrées dans les immeubles (avec des rampes d’accès), des ascenseurs et des balcons (150 et 152 rue Mistral) seront installés pour certains bâtiments (les ascenseurs existants seront modernisés). Deux ou trois bâtiments seront également démolis pour de raisons d’urbanisme : le premier derrière la chaufferie (qui est vide), le suivant à l’adresse 69 rue du Beaujolais et le 75 rue du Beaujolais (en fonction du projet lié aux commerces). 

Plus de 400 logements sont concernés par les futurs travaux pour près de 15 millions d’euros.

Mâcon Habitat aimerait aussi créer dans ses bâtiments des appartements type 5 (qui n’existent pas en ce moment et dont il y a une demande), en fusionnant des appartements type 1 et type 4.

 

débat Channaye (36).JPG

Le projet d’une voie verte à la place de la voie ferrée abandonnée a été présenté par la représentante de Mâconnais Beaujolais Agglomération, un projet qui est en attente de l’accord de la SNCF. Cette voie verte devrait connecter le quartier de la Chanaye au quartier de Saint-Clément.

L’embellissement des espaces verts pour la rue Pillet et la modernisation du centre de loisirs Pillet ont également été annoncés lors de la réunion.

Les habitants ont généralement apprécié ces projets, mais ont souligné la nécessité première de résoudre les problèmes provoqués par les 4 cafés du quartier où, jour et nuit, des dizaines de jeunes venus de partout dans la ville, « traînent et créent des nuisances insupportables, sans que la police ou la municipalité arrivent à trouver une solution ». Certaines voix ont demandé que ces cafés soient éloignés des immeubles.

Pour répondre à cette doléance, Caroline Theveniaud, adjointe chargée de la vie dans les quartiers, a évoqué la possibilité d’un centre d’activités pour les adolescents du quartier qui soit construit au lieu de l’annexe du centre social, près des terrains de sport.

 

débat Channaye (15).JPG

« Avec ces cafés, c’en est trop. On vit avec nos enfants dans la crainte du danger. Nous ne pouvons même pas passer devant à cause des chaises qui occupent tout l’espace. Pour aller à la pharmacie ou aux commerces, nous devons faire un grand détour. En plus, on passe des nuits blanches avec les pétards qu’ils font exploser. Quand on appelle la police, rien ne se passe, on a fait des pétitions à la préfecture, on a parlé avec le maire. Ils sont au courant des risques. On a l’impression que le quartier a été abandonné ! » a déclaré une habitante.

« Il faudrait construire un local avec des baby foots et d’autres jeux pour les jeunes, un peu plus loin. Comme ça, au lieu de trainer dehors, ils auraient un endroit où passer leur temps » a suggéré une autre personne.

Pour un autre habitant, la situation est grave : « Avec les cafés, le grand problème est que ça fait venir des jeunes des Saugeraies, des Gautriats, Blanchettes, et Marbé. On n’en veut pas ! On est déjà assez nombreux. Ça fait du bruit. Moi je pense déménager et il y a beaucoup d’habitants qui pensent comme moi. Ça sert rien de faire des balcons, des fleurs etc. si le quartier devient invivable. Quand la police vient contrôler, les jeunes de 16-17 ans leur disent que, certes, ils font du bruit, mais qu’il vaut mieux qu’ils restent-là plutôt que d’aller en ville. Ce ne sont pas des animaux les jeunes ici ! »

En ce qui concerne la future route de contournement, les habitants ont demandé qu’elle soit bien séparée de la voie piétonne empruntée par les élèves du collège Saint Exupéry. D’autres habitants ont demandé des barrières pour les parkings et pour l’accès aux poubelles.

Cristian Todea

 

débat Channaye (4).JPG

débat Channaye (6).JPG

débat Channaye (8).JPG

débat Channaye (11).JPG

Sylvain Renaud, directeur du pôle Développement et Prospective chez Ville de Mâcon

débat Channaye (24).JPG

débat Channaye (33).JPG

Philippe Commerçon, directeur adjoint des services techniques de la Ville de Mâcon

débat Channaye (27).JPG

débat Channaye (29).JPG

débat Channaye (30).JPG

débat Channaye (46).JPG



THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON - Cinémarivaux : ciné-débat autour du film "En Mille Morceaux"

ciné-démat En mille morceaux.jpg
Le SPIP de Sâone-et-Loire (service pénitentiaire d'insertion et de probation) organisait ce jeudi 14 mars, une rencontre pour un ciné-débat autour de la justice restaurative au Cinémarivaux , par le biais du film "EN MILLE MORCEAUX"

MÂCON : 2018, une année difficile sur le plan émotionnel pour l'association A.M.I.71 !

AGAmi (2).JPG
L'association A.M.I.71 a tenu son assemblée générale ce samedi au centre social de la Chanaye.

MACON - MJC de L'Héritan : La religion et l'Eglise en cause lors d'une conférence "Femmes, l'urgence laïque"

conférence MJC Héritan.jpg
La soirée a été animée par Laurence Taillade, auteure du livre "L'urgence laïque" et fondatrice et directrice du parti républicain "Forces laïques".

MACON : Les artistes trouvent le bon port sur la péniche Lysithéa

concert péniche Macon.jpg
Le bateau qui avait failli couler au port de plaisance de Mâcon est devenu un endroit qui attire les artistes, à l’exemple de Chamoun & The Afropicals qui y ont organisé une soirée musicale ce vendredi soir.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

CHARNAY-LES-MACON : Pierre Rabhi présente sa "sobriété heureuse"

Image 2  _ RABHI CONFERENCE.jpg
Debout pendant une heure et demi, devant 1 100 personnes réunies dans la salle de la Verchère à Charnay, Pierre Rabhi a défendu mercredi soir les valeurs de sa vie et surtout la mobilisation qu'il attend de chacun pour que la planète soit plus respectée et le monde plus équitable.

MÂCON : Une nouvelle présidente pour la MJC de l'Héritan

Francoise-Riss_Prsdte_MjcHeritan_150319 (1).JPG
Françoise Riss a été élue mardi soir à la place d’Éric Binet, qui reste membre du Conseil d’administration. macon-infos vous dévoile sa profession de foi. Il est également à noter deux nouveaux Vice-Présidents en les personnes d’Annie Bergeron et de François Maquart.

MÂCON - École Annexe : Les écoliers-ères ont appris à écrire avec une écrivaine

Angélique Villeneuve école annexe.jpg
La romancière et écrivaine d’albums pour enfants, Angélique Villeneuve a travaillé avec les classes de l’école Annexe de Mâcon dans le cadre d’un projet visant à stimuler la créativité des enfants et leur goût pour la lecture et l’écriture.

MÂCON : L'Office du Tourisme décline de nouveaux articles dédiés aux 150 ans de la mort de Lamartine

Office tourisme Maconnais Lamartine.jpg
Louis Mickaël Grall, directeur de l'Office de tourisme, et son équipe ont souhaité participer à la commémoration des 150 ans de la mort de Lamartine, avec de nouveaux articles dédiés au poète.

150 ANS DE LA MORT DE LAMARTINE : Lamartine dans le lac, une parodie du groupe Paououlipien Farfelue

OuliFarfelue (2).JPG
À l'occasion du cent cinquantenaire de la mort du poète, le groupe paououlipien Farfelue de l'association La Buissonnière, a interprété une parodie du Lac, ce mardi, prétexte au lancement officiel de leur livre « Lamartine dans le lac ».

MÂCON : L'association de Sauvegarde de Soufflot inquiète pour le patrimoine de France

P1090271 _ AG SAUVEGARDE SOUFFLOT.JPG
L'Association Sauvegarde de Soufflot et du patrimoine mâconnais a tenu son assemblée générale ce vendredi 8 mars, à la salle n°1 du pavillon et présenté son rapport moral et d'activité 2018.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Des associations disent "Femmes, on vous aime"

DSCF1050 _ WE SOLIDAIRE.JPG
Des associations s'unissent, avec le soutien de leur municipalité pour soutenir deux autres associations... C'était ce week-end, à la Chapelle de Guinchay.

MÂCON : Le Vallon de la honte perdure

Vallon_Honte_Migrants_090319 (1) (Copier).JPG
Suite à des témoignages citoyens le 26 février dernier, macon-infos est allé enquêter ce midi au Vallon des Rigolettes. ACTUALISÉ ce mercredi matin.