samedi 23 février 2019

GILETS JAUNES MACON HOPITAL 9FEV - 5.jpg

Lieu éminent représentatif du service public, l’hôpital de Mâcon était ce matin, à 10h00, le point de rendez-vous des Gilets jaunes soucieux de dénoncer des suppressions de postes.

A la lumière d’une conversation avec deux membres du personnel soignant croisés fortuitement, les gilets jaunes ont pu percevoir qu’il s’agissait plus d’une précarisation de la fonction publique hospitalière, avec l’emploi de nombreux personnels en CDD et CDI, personnel non stagiarisé et donc bénéficiaires de traitements différents (une prime de 1 000€ en moins est prise en exemple).

Précarisation mais pas seulement… « J’ai fait une importante chute la semaine dernière, qui m’a conduite aux urgences… 9h d’attente. On m’a attribué une couleur puis fait attendre. Je me suis pourtant tapé la tête dans cette chute » confiait une Gilet jaune. Les urgences, grand, très grand problème de l’hôpital. « Pareil pour une vieille dame qui avait une plaie à la tête. Son fils s’est levé pour demander qu’on daigne la prendre en charge après des heures d’attente. »

Les pompiers, croisés sur place, ont indiqué passer souvent une heure dans le sas avant de repartir, attendant que la couleur de la personne transportée aux urgences soit attribuée.  

Autre catastrophe dénoncée ce jour de mobilisation, celle des accidents du travail dans le bâtiment. C’est le secrétaire adjoint de la Fédération du bois et de l’ameublement lui-même qui avançait les chiffres : « En France, les accidents du travail dans le bâtiment, ce sont plus de 200 morts par an. Il y a un accident du travail toutes les 5 minutes en France, c’est un véritable fléau qui nous conduit à parler maintenant non pas de pénibilité mais de dangerosité de nos métiers. A partir de 57 ans, 60% des salariés sont en invalidité. Pourtant, nous avons toujours un mal fou à faire reconnaître la pénibilité du travail. »

Les gilets jaunes sont restés devant l’hôpital jusqu’au début de l’après-midi avant de prendre la direction du péage sud…

Compte rendu de cette 2ème action à retrouver en exclusivité sur macon-infos.

Rodolphe Bretin

 

 

GILETS JAUNES MACON HOPITAL 9FEV - 1.jpg

La CGT et FO se sont joints au groupe de Gilets jaunes

GILETS JAUNES MACON HOPITAL 9FEV - 4.jpg

GILETS JAUNES MACON HOPITAL 9FEV - 3.jpg

GILETS JAUNES MACON HOPITAL 9FEV - 2.jpg

GILETS JAUNES MACON HOPITAL 9FEV - 8.jpg

GILETS JAUNES MACON HOPITAL 9FEV - 9.jpg

GILETS JAUNES MACON HOPITAL 9FEV - 7.jpg

GILETS JAUNES MACON HOPITAL 9FEV - 6.jpg

 

 

PRISSÉ : Une tartiflette géante pour Charly !

Charly (9).JPG
L'association Team Charly avait préparé une tartiflette géante ce vendredi pour récolter des fonds au profit du poney d'Octavie.

PETANQUE : Les vétérans de la pétanque mâconnaise en pleine forme sur leurs terres et au-delà !

DSC04058 _ groupe boulodrome.jpg
Supers résultats au mois de février pour les vétérans mâconnais !

MACON : L’avenir du quartier de la Chanaye discuté entre élus et habitants

réunion publique Chanaye.jpg
Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

CRECHES – Château d’Estours : Le témoignage de la résistante Josette Ilinsky-Molland pérennisé dans un livre

Ouvrage_Resistance_Creches_Chateau_Estours (1).jpg
Roger Dailler, auteur du livre « Soif de vivre », lui a remis ce lundi à Nice le premier exemplaire de l’ouvrage.

SOLIDARITE : La Caf de Saône-et-Loire verse 40 360 € en soutien à des projets jeunesse

photo accueil appel à projet jeunes.jpg
13 projets d'intérêt collectif, portés par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des solidarités, vont bénéficier du soutien de la Caf de Saône-et-Loire en 2019 dans le cadre de l'Appel à projets jeunesse, pour un montant global de 40 360 euros.

MACON : A la découverte de Lamartine, homme des Affaires étrangères

conférence Lamartine Guy Fossat.jpg
Guy Fossat, écrivain et membre de l’Académie de Mâcon, a présenté une synthèse de la vision d’Alphonse de Lamartine sur les affaires étrangères de la France, dans le cadre des conférences Agora.

MÂCON : 200 personnes au rassemblement contre l’antisémitisme

MACON RASSEMBLEMENT CONTRE ANTISEMITISME 19FEV - 1.jpg
C’est au pied de la statut de Lamartine que la foule s’est réunie ce soir pour dire « Ça suffit ! » à l’antisémitisme. ACTUALISÉ ce mercredi à 14h15 : le droit de réponse de Bernard Cois.

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin (2)

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 34.jpg
2ème volet de notre album souvenirs.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 8.jpg
Les lycéens ont sacrifié à la tradition du carnaval cet après-midi, jour de vacances. Ils étaient plusieurs dizaines à investir le gymnase pour ce qui s'est apparenté à un bal costumé. "Une fête organisée à 100% par les élèves du CVL et la MDL" a souligné le proviseur Claude Roger. Souvenirs.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Grand débat : Injustice fiscale et transition écologique au coeur des échanges

GRAND DEBAT LACHAPELLEDEGUAY 15FEV89.jpg
Une soixantaine de personnes a participé à la réunion publique, ce mercredi 15 février, dès 11 heures, au Château des Broyers, organisée et co-animée par Jean-François Guéritaine, maire de la commune et Thierry Faillebin, directeur général des services, en présence du député LREM de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx.