mardi 23 avril 2019

 

Communiqué de l’Union des Maires des Communes Rurales de Saône-et-Loire (U.M.C.R. 71)

Nous avons assisté à un détricotage de la Commune depuis une dizaine d’années…

- Transfert de compétences, loi Notre notamment (7 Août 2015)…, la Loi du 3 Août 2018 qui a confirmé le transfert automatique de la compétence eau-assainissement aux communautés de communes. Ces transferts obligatoires constituent une triple peine : sans améliorer le service, ils compliquent, coûtent plus cher et démotivent les élus.

- Réforme de l’Etat qui a enlevé par exemple aux Communes la remise de la carte d’identité par le Maire aux citoyens, geste républicain s’il en est ! Notre association s’est battue sur ce dossier, avec il est vrai le soutien des députés Rebeyrotte et Dirx, mais le Ministre de l’Intérieur n’a pas voulu bouger…

Bref, une « stratégie du saucisson », où l’on découpe les tranches une à une… Et puis finalement depuis deux mois, on vient saluer ce qui reste de la Commune !

Nous avons donc deux attentes fortes :

1. Restaurer la commune, élément fondamental pour la démocratie, l'accès aux services et l'organisation territoriale

Exiger de nouvelles libertés pour les communes afin de redonner du pouvoir et des moyens aux maires en remettant en cause les grands déséquilibres de la Loi Notre, comme les transferts automatiques de compétences vers les communautés de communes.

2. Considérer ruraux et urbains à égalité

Instaurer des mesures visant à supprimer les écarts de Dotations globales de fonctionnement forfaitaire (DGF). Quand l’Etat donne 1€ par habitant en rural, il donne 2€ en urbain.

Jean-François Farenc, Président de l’U.M.C.R. 71

 

 

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.

MUNICIPALES 2020 : Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 est entré en campagne

Citoyen2020 (1).JPG
Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 a tenu sa première réunion publique au centre Paul Bert ce jeudi.

POLITIQUE : Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, s'oppose à la proposition de loi «Anti casseurs»

Il était chef de file du texte pour le groupe socialiste et républicain au Sénat.

FRANCE : L'Eglise catholique ouvre une "opération-vérité" suite aux témoignages de victimes d''abus sexuels

Monseigneur Benoît Rivière, évêque d'Autun, vient de signer, avec les autres membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, un message adressé aux fidèles catholiques. Ce message évoque aussi le Carême et la conversion.

EXPRESSION CITOYENNE : "Le Vallon de la honte"...

Vallon_de_la_honte_260219 (1).jpg
macon-infos republie ici l'effaremment de deux lecteurs sur la situation inhumaine que vivent certains migrants. Un journaliste de macon-infos confirme la véracité de la situation ce samedi 9 mars. Article à venir.

MÂCON : Un débat citoyen, en marge du Grand débat

DSC00727 _ DEBAT CITOYEN.jpg
Une cinquantaine de personnes est venue participer ce vendredi 1er mars, en soirée, à un débat organisé par un "collectif de citoyens", salle Pavillon.

EXPRESSION CITOYENNE – Grand débat national : Un citoyen présente son programme pour « un changement profond de notre société »

Face à « la mafia ENArchique qui tient les rênes » et au « lobbying qui sera là encore demain », Régis C., « citoyen lambda » comme il se qualifie, souhaite apporter sa contribution à un grand débat national « plein d’idées fausses et de rancoeurs » dont « il risque de n’en rien ressortir ».