Communiqué du Parti Communiste de Saône-et-Loire (PCF71)

Près d’un jeune sur quatre est aujourd’hui au chômage, privé d’un accès à l’emploi, empêché de prendre place dans la société. Pour les autres c’est CDD ou intérim, ces emplois jetables au gré des intérêts des actionnaires et des banques. Ces conditions scandaleuses servent à peser sur les autres salarié-e-s afin de tirer vers le bas leurs salaires ! Les jeunes sont les principales victimes d’un dumping social voulu par les grands patrons.

Le porte-flingue de ce système inique où la moitié des personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté ont moins de 30 ans, c’est Emmanuel Macron. C’est lui qui prévoit de casser le lycée professionnel ; c’est lui fait entrer la sélection à l’université avec Parcours Sup ; c’est lui qui réforme le bac ; c’est lui qui envisage de pervertir l’ordonnance de 1945 supprimant ainsi les protections légitimes mises en place en 1945.

Macron au chevet de la jeunesse, c’est le pyromane qui fait mine d’éteindre l’incendie.

Pourtant les richesses existent qui permettraient une société du plein emploi. En attestent les 100 milliards de l’évasion fiscale, les 57 milliards de dividendes du CAC 40 ou bien encore les 40 milliards de CICE offerts, sans contrepartie aux grandes entreprises...Décidément, rien ne se fera sans renverser la table.

Bernard Cois, secrétaire départemental du PCF71