vendredi 19 avril 2019

JF Guéritaine.JPG
Des Gilets jaunes au Grand débat… le point de vue de Jean-François Guéritaine, maire de La Chapelle-de-Guinchay, sur l’actualité sociale et celle de sa commune, rurale, 3ème plus grande de l'Agglomération, qui vient de se voir attibuer le label Ville active et sportive. 


Le mouvement des Gilets jaunes se poursuit. Quel regard y portez-vous ?

Le mouvement des Gilets jaunes est justifié et devrait trouver ses solutions. Mais si 90% des Gilets jaunes sont pacifistes, je regrette que la violence soit venue gangrener la pureté de ce mouvement. Leurs revendications sont justes mais les débordements les discréditent aux yeux de la population. Il est par ailleurs dommage que des partis politiques, des syndicats ou des associations viennent se joindre au mouvement, si leurs intentions n'est pas seulement de manifester à leurs côtés pour les soutenir mais de se servir de ce mouvement comme d'un strapontin.


En dehors du Grand débat, quelle écoute accordez-vous localement au mouvement des Gilets jaunes ?

Je considère que c'est le travail des maires que d'être à l'écoute de ses concitoyens. Ces derniers mois, nombreuses sont les personnes qui viennent dire leurs difficultés ou leurs angoisses directement. Dans le cadre du cahier de doléances en mairie, les gens sont aussi venus exprimer leurs idées ou leurs souhaits. Mais à ce jour, nous n'avons pas été sollicités par des personnes issues des Gilets jaunes.

Que peut apporter le Grand débat à la crise sociale actuelle ? 

Demander aux gens quel est leur avis sur un certain nombre de sujets. Ce qui reste une question, c'est la manière dont on fera remonter toutes les informations et les doléances. Cela risque d'être complexe. Il va falloir faire le tri et que cela débouche sur des mesures concrètes car il ne faudrait pas que ce débat amène des frustrations. Nos dirigeants se rendront peut-être ainsi compte des opinions et des besoins des gens d'en-bas.

La mairie organise une réunion publique, le 15 février prochain, au Château des Broyers. Par qui sera-t-elle animée ? Vos attentes vis-à-vis de cette réunion publique ?

Nous avons en effet lancé les invitations et communiqué sur cette réunion publique dans le cadre du Grand débat, par voie d'affichage ou internet. Elle se déroulera entre 11h et 13h, un horaire qui est d'ailleurs critiqué car il n'est pas pratique pour tout le monde. La réunion se déroulera en présence du député, qui sera là en tant que citoyen et sera co-animée par le directeur général des services et moi-même. Ce sera un moment d'échanges important. En dehors de ce Grand débat, des salles seront aussi disponibles pour les personnes ou les mouvements qui souhaiteront organiser un débat.

Le Referendum d’initiative citoyenne (RIC), revendiqué par les Gilets jaunes, pourrait-il être un outil possible de démocratie directe ?

Oui,  c'est un bon outil, que je connais bien pour avoir travaillé en Suisse. Mais il faut que le référendum pose des questions ciblées car un référendum à choix multiples, c'est assez compliqué. Il est nécessaire que les questions soient réfléchies et posées par les citoyens, qu'elles fassent consensus et concernent l'intérêt collectif, comme la question de la réprésentativité des députés ou les problèmes de fiscalité.

Sur un tout autre sujet, que représente ce label « Ville active et sportive », qui vous est remis ce vendredi 8 février, pour la commune et le quotidien des habitants ?

C'est une marque de reconnaissance pour l'ensemble des efforts réalisés par la commune sur le plan de ses équipements sportifs et en faveur de l'intégration de nouvelles populations, grâce à son tissu associatif ou culturel. Notre commune est dynamique car elle est composée d'une population jeune et attire de nombreuses personnes et familles des alentours. Nous avons un collège et la plus grande école primaire de l'Agglomération. C'est aussi une récompense pour les habitants qui, par leurs impôts, font que la commune se développe. 

Emmanuelle Berne

MACON : Les policiers rendent hommage à leurs collègues suicidés

rassemblement policiers Mâcon (8).JPG
De nombreux policiers du commissariat de Mâcon ont interrompu leur travail ce vendredi, avant midi, pour témoigner de leur solidarité à l'égard des familles en détresse.

MÂCON : La formation baby-sitting continue d’attirer les jeunes

formation baby-sitting.jpg
Mise en place chaque année par le Point Information Jeunesse de la mairie de Mâcon, la formation baby-sitting accueille cette semaine une dizaine de jeunes.

FEU VERT MÂCON - Roulez gagnant ! Jusqu'à 100€ offerts pour l'achat de pneus de grandes marques

100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg
Publi-information - A VOIR AUSSI, LE PACK BONNE ROUTE ET LE STUDIO FEU VERT...

MÂCON : La messe chrismale au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris

MESSE CHRISMALE MACON - 28.jpg
Une messe donnée par Monseigneur Rivière, évêques d'Autun.

GASTRONOMIE : La meilleure terrine mâconnaise est...

concours meilleure terrine Mâcon (37).JPG
La 1ère édition du concours de cuisine dédié à la terrine faite maison par les restaurateurs du centre-ville de Mâcon s'est déroulée ce mardi à l’hôtel de vill,e à l’initiative de l’association des commerçants du centre-ville, « Mâcon tendance ».

LYCEE LAMARTINE - Concours POTEs : Des lycéens engagés pour la transition énergétique

LYCEE LAMARTINE_ CONCOURS POTES9.JPG
Organisé par la Région Bourgogne-Franche-Conté, POTEs (Pionniers Ordinaires de la Transition Energétique) est un concours dans lequel les établissements participants doivent imaginer leur lycée de demain. Un lycée qui aurait réussi sa transition écologique, un lycée autonome... le lycée parfait !

LYCEE LAMARTINE : Des élèves de 1ère élaborent une exposition collective sur le quotidien de la 2de Guerre mondiale

LYCEE LAMARTINE _ EXPO ELEVES PREMIERE _ 02.jpg
La cohésion d’une classe, c’est comme la motivation : il s’agit d’une construction, entre différences et ressemblances. En travaillant autrement certains points particuliers du programme d’histoire de Première, deux classes du lycée Lamartine ont déroulé le fil conducteur qui lui a permis d’élaborer un projet commun.

MACON : Le siège de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de Saône-et-Loire a fait peau neuve

inauguration siège UMIH 71.jpg
Le résultat de plusieurs mois de travaux de restructuration des locaux de l’UMIH 71 a été inauguré ce lundi.

LEYNES - Biojoleynes : Du bio et nature, du gourmand, du local...

SALON DU BIO _ BIOJOLEYNES10.jpg
Pour cette 10e édition de la Fête du Vin et de la Bio, organisée ce week-end, l’association Biojoleynes avait une nouvelle fois invité vignerons en bio et nature et producteurs locaux à venir défendre leurs valeurs et leurs démarches.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION - Budget Transport en commun : Un excédent de plus de 4 millions d’€ qui trouble l’opposition

Elle avait saisi le préfet l'été dernier. ACTUALISÉ : Le montant des investissements en 2019

MÂCON : Le Fashion show s'invite en centre-ville

MACON street fashion show 1.jpg
Après le beau spectacle offert la veille à la médiathèque devant plus de 400 personnes, Mâcon Tendance et les commerçants organisaient samedi après-midi un nouveau défilé dans le centre-ville.

PRISSE : Record de participation pour la 5ème Rando-Tangos !

Prissé_Rando_Tangos_14042019_0012.jpg
La randonnée pédestre et VTT organisée par l'ESPM avait lieu ce dimanche à Prissé.

MÂCON : La communauté turque en fête

kermesse turques Mâcon 2019.jpg
Pour la première fois, la traditionnelle kermesse de l’association culturelle turque de Mâcon et la fête des enfants sont organisées ce weekend en même temps.

MÂCON : Le Grand Chariv’Handi en images

printemps handicap Macon 2019.jpg
L’Espace Carnot et la place Saint Pierre ont accueilli ce samedi, à Mâcon, les animations et les concerts de l’évènement phare de l’édition 2019 du « Printemps du handicap », organisé par l’association A.M.I 71.

MÂCON : Le Rotary offre la musique aux résidents de l’Hôtel Dieu

MACON rotary musique 5.jpg
L’inauguration d’une borne musicale, financée par les rotariens, a eu lieu ce jeudi en fin d’après-midi.

SPA MÂCON : Un regain d'adoptions en 2018 et un soutien croissant

SPAG19 (1).JPG
La SPA de Mâcon a tenu son assemblée générale ce samedi à la Grisière.