samedi 23 février 2019

JF Guéritaine.JPG
Des Gilets jaunes au Grand débat… le point de vue de Jean-François Guéritaine, maire de La Chapelle-de-Guinchay, sur l’actualité sociale et celle de sa commune, rurale, 3ème plus grande de l'Agglomération, qui vient de se voir attibuer le label Ville active et sportive. 


Le mouvement des Gilets jaunes se poursuit. Quel regard y portez-vous ?

Le mouvement des Gilets jaunes est justifié et devrait trouver ses solutions. Mais si 90% des Gilets jaunes sont pacifistes, je regrette que la violence soit venue gangrener la pureté de ce mouvement. Leurs revendications sont justes mais les débordements les discréditent aux yeux de la population. Il est par ailleurs dommage que des partis politiques, des syndicats ou des associations viennent se joindre au mouvement, si leurs intentions n'est pas seulement de manifester à leurs côtés pour les soutenir mais de se servir de ce mouvement comme d'un strapontin.


En dehors du Grand débat, quelle écoute accordez-vous localement au mouvement des Gilets jaunes ?

Je considère que c'est le travail des maires que d'être à l'écoute de ses concitoyens. Ces derniers mois, nombreuses sont les personnes qui viennent dire leurs difficultés ou leurs angoisses directement. Dans le cadre du cahier de doléances en mairie, les gens sont aussi venus exprimer leurs idées ou leurs souhaits. Mais à ce jour, nous n'avons pas été sollicités par des personnes issues des Gilets jaunes.

Que peut apporter le Grand débat à la crise sociale actuelle ? 

Demander aux gens quel est leur avis sur un certain nombre de sujets. Ce qui reste une question, c'est la manière dont on fera remonter toutes les informations et les doléances. Cela risque d'être complexe. Il va falloir faire le tri et que cela débouche sur des mesures concrètes car il ne faudrait pas que ce débat amène des frustrations. Nos dirigeants se rendront peut-être ainsi compte des opinions et des besoins des gens d'en-bas.

La mairie organise une réunion publique, le 15 février prochain, au Château des Broyers. Par qui sera-t-elle animée ? Vos attentes vis-à-vis de cette réunion publique ?

Nous avons en effet lancé les invitations et communiqué sur cette réunion publique dans le cadre du Grand débat, par voie d'affichage ou internet. Elle se déroulera entre 11h et 13h, un horaire qui est d'ailleurs critiqué car il n'est pas pratique pour tout le monde. La réunion se déroulera en présence du député, qui sera là en tant que citoyen et sera co-animée par le directeur général des services et moi-même. Ce sera un moment d'échanges important. En dehors de ce Grand débat, des salles seront aussi disponibles pour les personnes ou les mouvements qui souhaiteront organiser un débat.

Le Referendum d’initiative citoyenne (RIC), revendiqué par les Gilets jaunes, pourrait-il être un outil possible de démocratie directe ?

Oui,  c'est un bon outil, que je connais bien pour avoir travaillé en Suisse. Mais il faut que le référendum pose des questions ciblées car un référendum à choix multiples, c'est assez compliqué. Il est nécessaire que les questions soient réfléchies et posées par les citoyens, qu'elles fassent consensus et concernent l'intérêt collectif, comme la question de la réprésentativité des députés ou les problèmes de fiscalité.

Sur un tout autre sujet, que représente ce label « Ville active et sportive », qui vous est remis ce vendredi 8 février, pour la commune et le quotidien des habitants ?

C'est une marque de reconnaissance pour l'ensemble des efforts réalisés par la commune sur le plan de ses équipements sportifs et en faveur de l'intégration de nouvelles populations, grâce à son tissu associatif ou culturel. Notre commune est dynamique car elle est composée d'une population jeune et attire de nombreuses personnes et familles des alentours. Nous avons un collège et la plus grande école primaire de l'Agglomération. C'est aussi une récompense pour les habitants qui, par leurs impôts, font que la commune se développe. 

Emmanuelle Berne

PRISSÉ : Une tartiflette géante pour Charly !

Charly (9).JPG
L'association Team Charly avait préparé une tartiflette géante ce vendredi pour récolter des fonds au profit du poney d'Octavie.

PETANQUE : Les vétérans de la pétanque mâconnaise en pleine forme sur leurs terres et au-delà !

DSC04058 _ groupe boulodrome.jpg
Supers résultats au mois de février pour les vétérans mâconnais !

MACON : L’avenir du quartier de la Chanaye discuté entre élus et habitants

réunion publique Chanaye.jpg
Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

CRECHES – Château d’Estours : Le témoignage de la résistante Josette Ilinsky-Molland pérennisé dans un livre

Ouvrage_Resistance_Creches_Chateau_Estours (1).jpg
Roger Dailler, auteur du livre « Soif de vivre », lui a remis ce lundi à Nice le premier exemplaire de l’ouvrage.

SOLIDARITE : La Caf de Saône-et-Loire verse 40 360 € en soutien à des projets jeunesse

photo accueil appel à projet jeunes.jpg
13 projets d'intérêt collectif, portés par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des solidarités, vont bénéficier du soutien de la Caf de Saône-et-Loire en 2019 dans le cadre de l'Appel à projets jeunesse, pour un montant global de 40 360 euros.

MACON : A la découverte de Lamartine, homme des Affaires étrangères

conférence Lamartine Guy Fossat.jpg
Guy Fossat, écrivain et membre de l’Académie de Mâcon, a présenté une synthèse de la vision d’Alphonse de Lamartine sur les affaires étrangères de la France, dans le cadre des conférences Agora.

MÂCON : 200 personnes au rassemblement contre l’antisémitisme

MACON RASSEMBLEMENT CONTRE ANTISEMITISME 19FEV - 1.jpg
C’est au pied de la statut de Lamartine que la foule s’est réunie ce soir pour dire « Ça suffit ! » à l’antisémitisme. ACTUALISÉ ce mercredi à 14h15 : le droit de réponse de Bernard Cois.

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin (2)

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 34.jpg
2ème volet de notre album souvenirs.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 8.jpg
Les lycéens ont sacrifié à la tradition du carnaval cet après-midi, jour de vacances. Ils étaient plusieurs dizaines à investir le gymnase pour ce qui s'est apparenté à un bal costumé. "Une fête organisée à 100% par les élèves du CVL et la MDL" a souligné le proviseur Claude Roger. Souvenirs.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Grand débat : Injustice fiscale et transition écologique au coeur des échanges

GRAND DEBAT LACHAPELLEDEGUAY 15FEV89.jpg
Une soixantaine de personnes a participé à la réunion publique, ce mercredi 15 février, dès 11 heures, au Château des Broyers, organisée et co-animée par Jean-François Guéritaine, maire de la commune et Thierry Faillebin, directeur général des services, en présence du député LREM de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx.