samedi 23 février 2019

FemmenBgne  (6).JPG

Le club culturel féminin « Femmes Aujourd'hui en Bourgogne » a invité ce lundi midi au Novotel, Mickaël Ourghanlian, luthier, pour une conférence.

Ce club d'amitié et de culture, créé voici plus d'une trentaine d'années, a pour vocation de réunir une soixantaine de femmes de la région chaque premier lundi du mois au Novotel, leur siège, autour d'un repas suivi d'une conférence.

La Présidente, Madame Bernadette Gelas, a choisi pour ce mois-ci, d'inviter Monsieur Mickaël Ourghanlian, ébéniste de formation, passionné par la musique, luthier, pour venir parler de son métier.

 

Mickaël Ourghanlian a suivi une formation d'ébéniste et obtenu un CAP. Il a été apprenti pendant plus de 6 ans, comme il pratiquait la musique depuis l'âge de 3 ans, il s'est posé la question de savoir s'il pouvait lier la musique et le bois. Son maître - luthier a été compréhensif et lui a permis d'intégrer l'école nationale de lutherie de Mirecourt dans les Vosges. Là, il a passé en 2 ans au lieu de 3, un CAP de luthier. À sa sortie, il a trouvé un premier travail à côté de l'opéra de Paris où il est resté plusieurs années à restaurer de très beaux violons.

 

Mickaël Ourghanlian est luthier de quatuor à Bourg-en-Bresse. Sa spécialisation consiste à fabriquer ou restaurer uniquement, des violons, des altos, des violoncelles et des contrebasses.

Il fabrique un à deux violons par an. Il faut compter un mois et demi pour construire un violon et pour sa finition, 6 mois. C'est un travail manuel très délicat qui requiert patience, habileté et passion.

Chaque violon est unique. Différentes étapes composent sa construction : assembler les différentes pièces, les coller et les sécher, sans compter les 8 couches de vernis à appliquer sur l'instrument.

Le luthier utilise du colorant naturel pour le vernis et 3 sortes de bois : l'épicéa, l'érable ondé et l'ébène. L'érable ondé est constitué de petits canaux qui ont la particularité, quand le bois est sec, de rester ouverts pour faire passer les ondes de son. La dernière pièce de construction du violon s'appelle l'âme du violon. C'est un petit morceau d'épicéa posé à l'intérieur de la caisse de résonance et qui permet de diffuser le son.

 

« Sans l'âme, il n'y a pas de violon » a conclu le luthier.

 

M.A.

 

 

FemmenBgne  (1).JPG

Bernadette Gelas

FemmenBgne  (7).JPG

Mickaël Ourghanlian & Bernadette Gelas

FemmenBgne  (4).JPG

FemmenBgne  (5).JPG

FemmenBgne  (2).JPG

FemmenBgne  (8).JPG

FemmenBgne  (3).JPG

FemmenBgne  (9).JPG

 

PRISSÉ : Une tartiflette géante pour Charly !

Charly (9).JPG
L'association Team Charly avait préparé une tartiflette géante ce vendredi pour récolter des fonds au profit du poney d'Octavie.

PETANQUE : Les vétérans de la pétanque mâconnaise en pleine forme sur leurs terres et au-delà !

DSC04058 _ groupe boulodrome.jpg
Supers résultats au mois de février pour les vétérans mâconnais !

MACON : L’avenir du quartier de la Chanaye discuté entre élus et habitants

réunion publique Chanaye.jpg
Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

CRECHES – Château d’Estours : Le témoignage de la résistante Josette Ilinsky-Molland pérennisé dans un livre

Ouvrage_Resistance_Creches_Chateau_Estours (1).jpg
Roger Dailler, auteur du livre « Soif de vivre », lui a remis ce lundi à Nice le premier exemplaire de l’ouvrage.

SOLIDARITE : La Caf de Saône-et-Loire verse 40 360 € en soutien à des projets jeunesse

photo accueil appel à projet jeunes.jpg
13 projets d'intérêt collectif, portés par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des solidarités, vont bénéficier du soutien de la Caf de Saône-et-Loire en 2019 dans le cadre de l'Appel à projets jeunesse, pour un montant global de 40 360 euros.

MACON : A la découverte de Lamartine, homme des Affaires étrangères

conférence Lamartine Guy Fossat.jpg
Guy Fossat, écrivain et membre de l’Académie de Mâcon, a présenté une synthèse de la vision d’Alphonse de Lamartine sur les affaires étrangères de la France, dans le cadre des conférences Agora.

MÂCON : 200 personnes au rassemblement contre l’antisémitisme

MACON RASSEMBLEMENT CONTRE ANTISEMITISME 19FEV - 1.jpg
C’est au pied de la statut de Lamartine que la foule s’est réunie ce soir pour dire « Ça suffit ! » à l’antisémitisme. ACTUALISÉ ce mercredi à 14h15 : le droit de réponse de Bernard Cois.

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin (2)

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 34.jpg
2ème volet de notre album souvenirs.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 8.jpg
Les lycéens ont sacrifié à la tradition du carnaval cet après-midi, jour de vacances. Ils étaient plusieurs dizaines à investir le gymnase pour ce qui s'est apparenté à un bal costumé. "Une fête organisée à 100% par les élèves du CVL et la MDL" a souligné le proviseur Claude Roger. Souvenirs.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Grand débat : Injustice fiscale et transition écologique au coeur des échanges

GRAND DEBAT LACHAPELLEDEGUAY 15FEV89.jpg
Une soixantaine de personnes a participé à la réunion publique, ce mercredi 15 février, dès 11 heures, au Château des Broyers, organisée et co-animée par Jean-François Guéritaine, maire de la commune et Thierry Faillebin, directeur général des services, en présence du député LREM de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx.