lundi 22 juillet 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

 

Communiqué de la CPME

 

Grand débat : les propositions des TPE-PME

 

Afin de verser au grand débat national les propositions des chefs d’entreprise, la CPME a mobilisé ses 104 unions territoriales, qui ont organisé, sous différentes formes, à travers toute la France, au cours du mois de janvier, des débats auxquels ont participé des milliers de chefs d’entreprise.

« Il est clairement apparu, fait remarquer Jean VIENT – Président de la CPME 71,  que les artisans, commerçants, professionnels libéraux, dirigeants de TPE/PME souhaitent qu’on les entende.

La synthèse des contributions, issues notamment de notre territoire, a été présentée le 30 janvier lors d'une réunion de restitution nationale ».

« La question du "mille-feuille administratif" arrive en tête des sujets de préoccupations, précise-t-il. Les propositions sont multiples. La plupart d’entre elles préconisent de mettre fin aux doublons.

L’inéquité de traitement entre le secteur public et le secteur privé est vécue comme une véritable injustice par les chefs d’entreprise. Ils réclament que les textes s’appliquent de manière équivalente. L’idée d’utiliser les méthodes de gestion du secteur privé pour le secteur public revient à de multiples reprises alors que pratiquement toutes les contributions mentionnent la baisse des dépenses publiques, pour la plupart du temps liée à la diminution des effectifs de la fonction publique. De même, la nécessité de corriger l’inéquité fiscale entre PME et grandes entreprises revient régulièrement dans le débat ».

Sans surprise, poursuit Jean VIENT, le niveau des prélèvements obligatoires et l’instabilité des règles administratives et fiscales sont pointés également du doigt.

La traçabilité des impôts est un autre sujet récurrent. Le manque de transparence dans l’utilisation des sommes collectées est un point majeur. Les chefs d’entreprise déplorent le gaspillage des fonds publics. Notons à cet égard que la Cour des Comptes bénéficie d’une image positive.

La gratuité de certaines dépenses sociales empêche certains bénéficiaires d’en comprendre le coût pour la collectivité, dénoncent de nombreux participants. Dans la même logique, des entrepreneurs s’insurgent contre le fait que l’IRPP n’est dû que par une minorité, alors que tous bénéficient des services publics ».

« Prendre en considération les différences entre les territoires est une antienne, explique le président VIENT, et ce aussi bien pour le chauffage que pour les déplacements. Sur ce point, un consensus, notamment en zones rurales, se dégage pour que l’on revienne à une limitation de vitesse à 90 km/h ou qu’à tout le moins, on laisse aux départements le soin de décider de la limitation applicable en fonction de l’état du réseau routier.

Sur la question de la citoyenneté, il est à souligner que la prise en compte du vote blanc est largement réclamée. De même, des voix s’élèvent pour demander que le vote devienne obligatoire. Enfin, la réforme du paritarisme, en responsabilisant davantage les acteurs, est également mentionnée ».

Les propositions rédigées à partir de cette synthèse ont ensuite été soumises au vote pour déterminer celles qui étaient prioritaires.

 

Cliquez ici pour voire l'intégralité des propositions de la CPME

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.

ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.