Voeux Dirx 1.JPG

Les invités étaient réunis ce vendredi 25 janvier, dans les locaux de l'Académie de Mâcon.

Le président de l'Académie, Jean-Michel Dulin, les a accueillis en leur rappelant les possibilités de réunion dans ces locaux et les prix très concurrentiels qu'ils pratiquent. Faire vivre ce bâtiment est l'un des objectifs de l'Académie de Mâcon.

Véronique-Laure Verraest, suppléante de Benjamin Dirx, député de Saône-et-Loire, a pris la parole. Elle a insisté sur les thèmes forts de la crise démocratique et insisté sur le devoir de gravité et d'unité qui sont les leurs pour trouver des réponses : "Un monde s'éteint progressivement et nous devons en inventer un autre", dit-elle. Nous devons transformer nos vœux en réalités."

Benjamin Dirx a axé son discours sur le thème du temps, temps qui passe et temps qui reste, mais aujourd'hui aussi le temps de son anniversaire.

La notion d'immédiateté demandée par les Gilets jaunes actuellement et le temps nécessaire pour tester les réformes et apprécier leur efficacité : formation, chômage, travail, impôts, Benjamin Dirx a repris la liste des réformes faites par le gouvernement.

ll a annoncé qu'il sera partie prenante des grands débats. Cinq sont programmés à Tramayes, La Chapelle de Guinchay, Cluny, Lugny et Vinzelles. En tant que rapporteur du grand débat sur le questions fiscales, Benjamin Dirx est prêt à discuter et à se coordonner avec les maires pour animer ces débats.

C'est avec une lecture de la fin du poème de Lamartine, Le lac, que Benjamin Dirx a conclu cette réunion, encore une fois sur le thème du temps.

Danièle Vadot

 



Voeux Dirx 2.JPG

Véronique-Laure Verraest


Voeux Dirx 3.JPG

Jean-Michel Dulin