samedi 23 février 2019

Le préfet rappelle dans un communiqué que 44 personnes qui stationnaient place de la Barre à Mâcon ont été mises à l'abri, et que 106 personnes bénéficient d'un logement en maison-relais sur le département.

 

Communiqué


L’État mobilisé sur les réponses à apporter aux personnes vulnérables

 

L’attention du préfet de Saône-et-Loire a été appelée par des associations et collectifs du département dans un communiqué de presse envoyé aux médias locaux le 10 janvier 2019.

 

L’humanité ne doit pas être le prétexte à des amalgames entre des situations juridiques fondamentalement différentes :

- celles des demandeurs d’asile qui bénéficient d’un droit au logement provisoire le temps de l’examen de leur situation par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) ;

- celles de personnes déboutées du droit d’asile, qui se sont vues refuser la qualité de réfugié et les droits associés à cette protection offerte par la France après examen par l’OFPRA et appel de la Cour nationale du droit d’asile, juridiction spécialisée

- celles de nos concitoyens qui sont dans des situations de précarité sociale et sans abri

- celles des mineurs non accompagnés.

 

Pour les demandeurs d’asile en cours d’examen, l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) s’efforce de leur offrir un logement en fonction des disponibilités existantes. Celles-ci sont  réduites du fait de l’occupation de logements par des personnes déboutées du droit d’asile qui n’y ont plus droit. S’opposer à l’expulsion des déboutés du droit d’asile, comme le font certains militants associatifs, complique l’hébergement des demandeurs d’asile qui sont en droit de bénéficier d’un abri.

Dans ce contexte, compte tenu des risques sanitaires, des enjeux humanitaires et des conditions météorologiques dégradées, la préfecture a décidé à titre exceptionnel le 29 octobre 2018, de mettre à l’abri 44 personnes qui stationnaient place de la Barre à Mâcon. Cette opération a été rendue possible par la réquisition d’un gymnase auprès de la municipalité, solution provisoire n’ayant pas vocation à perdurer. Compte tenu des relogements réalisés à ce jour, il reste 9 personnes hébergées au gymnase dans l’attente d’une solution de l’OFII.

Pour les personnes bénéficiant du statut de réfugiés, l’État finance deux associations Coallia et Viltaïs afin qu’elles assurent l’accompagnement social de 175 réfugiés sur plusieurs communes du département dans le cadre d’un programme européen de réinstallation.

 

 

Pour répondre aux situations d’urgence, en période hivernale, des maraudes régulières sont organisées à Mâcon, Chalon-sur-Saône et Tournus afin de repérer et d’accompagner nos concitoyens qui se trouveraient à la rue. A cela s’ajoute un dispositif de mobilité mis en place par l’État qui permet d’acheminer les personnes en demande d’hébergement, sur les abris de nuit en l’absence de transports en commun et en coordination avec d’autres acteurs comme la Croix rouge. L’objectif est bien d’améliorer la réponse en direction des personnes sans abri, les plus démunies.

Les services de l’État ont des échanges réguliers avec les acteurs de terrain qui organisent des maraudes et le service intégré d’accueil et d’orientation (SIAO/115) qui assure la régulation sur les hébergements.

 

Par ailleurs, l’État a développé depuis plusieurs années un dispositif de logement adapté, les maisons-relais qui prennent en charge des publics isolés vulnérables. 106 personnes bénéficient de ce dispositif en Saône-et-Loire. Par ailleurs, 33 places supplémentaires sont en cours d’ouverture.

Les services de l’État de Saône-et-Loire sont pleinement mobilisés sur les réponses à apporter aux personnes vulnérables. A ce jour, en Saône-et-Loire, 1808 personnes sont prises en charge en hébergement

 

Le préfet est disponible pour rencontrer les représentants des associations et évoquer les situations humaines particulières, qui en application de la loi, n’auraient pas trouvé de solution.

Concernant les mineurs non accompagnés, en revanche, ils sont de la compétence exclusive du Conseil départemental en liaison étroite avec les juridictions judiciaires.

 

 

PRISSÉ : Une tartiflette géante pour Charly !

Charly (9).JPG
L'association Team Charly avait préparé une tartiflette géante ce vendredi pour récolter des fonds au profit du poney d'Octavie.

PETANQUE : Les vétérans de la pétanque mâconnaise en pleine forme sur leurs terres et au-delà !

DSC04058 _ groupe boulodrome.jpg
Supers résultats au mois de février pour les vétérans mâconnais !

MACON : L’avenir du quartier de la Chanaye discuté entre élus et habitants

réunion publique Chanaye.jpg
Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

CRECHES – Château d’Estours : Le témoignage de la résistante Josette Ilinsky-Molland pérennisé dans un livre

Ouvrage_Resistance_Creches_Chateau_Estours (1).jpg
Roger Dailler, auteur du livre « Soif de vivre », lui a remis ce lundi à Nice le premier exemplaire de l’ouvrage.

SOLIDARITE : La Caf de Saône-et-Loire verse 40 360 € en soutien à des projets jeunesse

photo accueil appel à projet jeunes.jpg
13 projets d'intérêt collectif, portés par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des solidarités, vont bénéficier du soutien de la Caf de Saône-et-Loire en 2019 dans le cadre de l'Appel à projets jeunesse, pour un montant global de 40 360 euros.

MACON : A la découverte de Lamartine, homme des Affaires étrangères

conférence Lamartine Guy Fossat.jpg
Guy Fossat, écrivain et membre de l’Académie de Mâcon, a présenté une synthèse de la vision d’Alphonse de Lamartine sur les affaires étrangères de la France, dans le cadre des conférences Agora.

MÂCON : 200 personnes au rassemblement contre l’antisémitisme

MACON RASSEMBLEMENT CONTRE ANTISEMITISME 19FEV - 1.jpg
C’est au pied de la statut de Lamartine que la foule s’est réunie ce soir pour dire « Ça suffit ! » à l’antisémitisme. ACTUALISÉ ce mercredi à 14h15 : le droit de réponse de Bernard Cois.

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin (2)

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 34.jpg
2ème volet de notre album souvenirs.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 8.jpg
Les lycéens ont sacrifié à la tradition du carnaval cet après-midi, jour de vacances. Ils étaient plusieurs dizaines à investir le gymnase pour ce qui s'est apparenté à un bal costumé. "Une fête organisée à 100% par les élèves du CVL et la MDL" a souligné le proviseur Claude Roger. Souvenirs.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Grand débat : Injustice fiscale et transition écologique au coeur des échanges

GRAND DEBAT LACHAPELLEDEGUAY 15FEV89.jpg
Une soixantaine de personnes a participé à la réunion publique, ce mercredi 15 février, dès 11 heures, au Château des Broyers, organisée et co-animée par Jean-François Guéritaine, maire de la commune et Thierry Faillebin, directeur général des services, en présence du député LREM de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx.