lundi 24 juin 2019

Communiqué de presse du Sgen-CFDT Bourgogne



Le Sgen-CFDT constate avec regret que le ministère de l’Education Nationale et son ministre s’entêtent à vouloir faire passer leur réforme des lycées et a dégrader les conditions de travail de ses agents.

Le Sgen-CFDT dénonce depuis des mois le caractère bâclé d’une réforme du bac et du lycée général et technologique en passe de rater l’essentiel, à savoir la réussite des lycéens et la construction d’un véritable parcours bac-3 bac+3. Ces réformes présentent à l’heure actuelle trop de défauts, d’incohérences et d’imprécisions que la publication accélérée de la carte des spécialités et des programmes n’ont pas résolu. Le Sgen-CFDT demande en conséquence un report de la mise en œuvre de la réforme du lycée pour permettre aux équipes pédagogiques de travailler, et pour faire évoluer le cadre de la réforme par des négociations à tous les niveaux. Cela impose a minima une application en seconde à la rentrée 2019, une application en première décalée à la rentrée 2020 et en terminale à la rentrée 2021.

Les fermetures de postes dans l’académie (15 administratifs et 87 professeurs de collège lycée) et l’absence de création dans le 1er degré malgré le dédoublement des CE1 REP annoncent une nouvelle dégradation des conditions d’études des élèves et de travail des personnels. Cette décision de fermeture de postes est purement idéologique, et ses conséquences sont en contradiction totale avec les discours du chef de l’Etat et du gouvernement. Cela n’est pas compatible avec l’ambition d’un enseignement de qualité et d’une plus grande égalité de réussite, ni d’une bonne administration du système éducatif et du respect des agents du service public.

Le Ministère pense avoir trouvé la martingale au sujet de la rémunération des enseignants du second degré : puisque les enseignants s’estiment mal rémunérés, il suffirait de leur imposer une deuxième heure supplémentaire. Comme si les collègues pouvaient supporter un alourdissement obligatoire de leur charge de travail. Le Sgen-CFDT s’oppose au retour du « Travailler plus pour gagner plus ! ». Nous alertons donc une nouvelle fois sur l’intensification du travail qui en résultera.

Alors que le défi de l’orientation dans ces réformes précipités des lycées reste à relever, le Sgen-CFDT Bourgogne dénonce le manque de psy-EN à même de le relever dans l’académie. Une application ou un site internet comme ONISEP Horizon 2021 ne remplaceront jamais le professionnalisme de nos collègues psychologues de l’Education Nationale.

Le Sgen Bourgogne a déposé un préavis de grève pour le 24 janvier ;

nous appelons tous les agents à s’associer à toutes les actions locales.

Le Sgen-CFDT Bourgogne rappelle :

  • Son opposition à une approche uniquement budgétaire de la Fonction publique ;

  • Son attachement à un service public d'éducation de qualité, garant de la cohésion sociale et accessible à tous les usagers, sur tous les territoires, en particulier ruraux, de la Bourgogne.

  • Son attachement à un service public d’orientation de qualité, accessibles à tous sur tout le territoire, garant de la réussite des jeunes.

  • Son exigence de mesures collectives (notamment valeur du point, mise en œuvre de PPCR, compensation de la CSG, prise en charge de 50 % de la mutuelle) améliorant le pouvoir d’achat des agents

  • Son attachement à un dialogue social de qualité qui tienne compte de la parole des agents.


Secrétaire général du Sgen-CFDT : Yann Rousset

site internet : www.sgencfdt-bourgogne.fr mail : bourgogne@sgen.cfdt.fr

twitter : https://twitter.com/SgenBourgogne

téléphone : 03-80-30-23-54



BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Objectif + 4000 emplois dans la filière touristique d'ici 2022

CONFERENCE TOURISME BOURGOGNE MACON - 13.jpg
C'est Mâcon qu'a choisi la direction du tourisme de la Région Bourgogne – Franche-Comté pour la 4ème conférence régionale du tourisme. Elle s'est tenue ce jeudi au cinémarivaux, sur le thème de l'itinérance.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région souhaite reconduire le Printemps de l'égalité

57953_1_news.jpg
Retour sur trois mois de manifestations, qui se sont déroulées en mars, avril et mai derniers, à l'initiative de la Région afin de promouvoir des actions en faveur de l'égalité femme-homme.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTE : La French Tech régionale au salon Viva Technology

57050_1_news.jpg
Une délégation régionale French Tech sera présente lors de la 4e édition du salon dédié à l'innovation technologique, Viva Technology, du 16 au 18 mai à Paris, Portes de Versailles.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 1 700 enfants pourront bénéficier du dispositif "J'apprends à nager" en 2019

La sollicitatino d'une aide financière est possible jusqu'au 15 septembre

CONCOURS DES VINS DE MÂCON : Plus de 9 000 échantillons dégustés au parc expos

CONCOURS VINS MACON 2019 - 1.jpg
ACTUALISÉ : le palmarès des Bourgogne et Beaujolais

Le Général Benoît Chavanat à Mâcon : « L'Armée de Terre a un devoir d'équité envers les femmes »

ARMEE TERRE CIRFA MACON GENERAL CHAVANAT.jpg
Le général en charge du recrutement dans l'Armée de terre à l'échelle de la France est passé par le CIRFA de Mâcon ce jeudi. Il a répondu aux questions de macon-infos. Entretien exclusif.

BISON FUTE : Samedi rouge pour la circulation sur les grands axes

carte_previsions_16_fevrier-2.jpg
Le début des vacances d'hiver pour la zone A augure d'un nouveau samedi rouge pour la circulation dans le sens des départs et des retours

GRAND DEBAT A DIJON : 138 propositions citoyennes issues des réunions publiques sont en ligne

Suite à deux réunions publiques organisées à Dijon au Cellier de Clairvaux, en présence des députés de la Côte d'or, Didier Martin et Fadila Khattabi, ce sont 138 propositions qui ont été mises en ligne sur leur site web.

SAONE-ET-LOIRE : Derniers délais pour demander des fonds européens

fonds européens Région.jpg
Une présentation des opportunités de financements européens (gérés par la Région) a été faite ce mardi à Mâcon, en présence de maires, élus départementaux et autres possibles bénéficiaires privés et publics de ces fonds en Saône-et-Loire.