DSC_0270 _ mairie crêches.jpg

 

Le groupe des Gilets jaunes de Crêches-sur-Saône a remis ce matin, en mairie, à M. Michel Rosi, les 2 587 signatures en faveur du RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne), réunies ces deux dernières semaines.

Cette réunion, qui s'est déroulée en présence de Roger Thevenot, 1er adjoint, était de plus l'occasion de faire le point sur le cahier de doléances, mis en place en mairie depuis le 23 décembre dernier, en vue du grand débat national et d'échanger.

En tout, ce sont une dizaine de doléances groupées qui ont été exprimées par les habitants et commentées ce matin. Parmi les demandes les plus souvent énoncées se retrouvent : l'abolition des 80 km/h, le retour de l'ISF, une meilleure équité dans le remboursement du crédit d'impôt, la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne, la suppression du Sénat ou encore des indemnités des élus, ainsi qu'une réduction des aides sociales...


"L'Etat vient d'envoyer un signal fort pour l'abolition des 80 km/h", a déclaré M. Michel Rosi. Concernant la suite du mouvement : "Ça va bouger car le président ne peut pas ne rien faire". Et saluant au passage le mouvement des Gilets jaunes de Crêches pour sa non-violence et ses actions, le maire a rajouté : "Ce que vous avez obtenu est exceptionnel".

Une réunion publique devrait être organisée en mairie début février. Pour l'heure, le cahier de doléances reste à disposition de la population en mairie. Quant à la mobilisation, elle se poursuit au rond-point de Crêches-sur-Saône, en cette 10e semaine...

Emmanuelle Berne