samedi 23 février 2019

Communiqué de la CFDT:


Prime Macron :
Votre employeur est  libre de verser ou non cette prime exceptionnelle, d'en fixer le montant et d'en choisir les bénéficiaires. Cette prime est exonérée de charges sociales et de prélèvements sociaux : le montant brut sera donc égal au montant net encaissé par le salarié. Elle est également exonérée d'impôt sur le revenu.
A ce jour dans les 480 entreprises de la Métallurgie de Saône et Loire la prime Macron est très peu attribuée. « Essentiellement dans les grands groupes ».

Elle ne répond pas aux attentes des salariés

Ne pas confondre politique salariale d’entreprise et mesures d’urgence 
Au regard de l’actualité sociale sur l’ensemble du territoire et du mécontentement lié à l’érosion du pouvoir d’achat, le Président de la République a proposé aux entreprises e décembre 2018, et à leur bon vouloir !!! de verser une prime exceptionnelle défiscalisée en fin d’année, mais en fixant lui- même des règles qui en restreignent le champ. 

En renvoyant ainsi aux entreprises le soin d’apporter une réponse d’urgence aux questions liées à la pression fiscale et à la redistribution sociale, le Gouvernement a fait entrer le mouvement des Gilets Jaunes au sein des entreprises. 
En effet, il leur demande d’assurer, si elles le veulent bien, une politique fiscale et sociale qui relève de l’État alors que ces mêmes entreprises refusent déjà de mener la politique salariale juste qui leur incombe. 

De fait, la réponse des employeurs confirme que l’octroi de cette prime ne répond pas aux attentes de l’ensemble des salariés. Certaines entreprises vont l’octroyer, d’autres non. Pour celles qui vont l’octroyer, seuls certains salariés de ces entreprises en bénéficieront. 
Cette mesure, prise dans l’urgence et sans véritable concertation avec les Organisations Syndicales au niveau national, mal calibrée et accompagnée d’une communication maladroite des entreprises, tend à diviser et opposer les salariés. 

Nous ne pouvons décemment en rester là ! 
Le syndicat CFDT Métallurgie de Saône et Loire réaffirme son attachement à la grille des classifications et des rémunérations de la convention collective de Saône et Loire. 
Cette grille de salaires est seule porteuse d’une véritable politique salariale ! 

Alors OUI, les salariés accompagnés par le syndicat CFDT Métallurgie de Saône et Loire exige une vraie politique salariale dans toutes les entreprises et pour tous les salariés : 
Le passage obligatoire est l’ouverture rapidement de négociations de la convention collective de Saône et Loire pour une évolution significative des salaires. 

La situation sociale en France en général, mais dans les entreprises en particulier, confirme le rôle incontournable des Organisations Syndicales. 
Sans corps intermédiaires, nous voyons ici la porte ouverte à toute décision arbitraire, injuste ou inéquitable. 

 

PRISSÉ : Une tartiflette géante pour Charly !

Charly (9).JPG
L'association Team Charly avait préparé une tartiflette géante ce vendredi pour récolter des fonds au profit du poney d'Octavie.

PETANQUE : Les vétérans de la pétanque mâconnaise en pleine forme sur leurs terres et au-delà !

DSC04058 _ groupe boulodrome.jpg
Supers résultats au mois de février pour les vétérans mâconnais !

MACON : L’avenir du quartier de la Chanaye discuté entre élus et habitants

réunion publique Chanaye.jpg
Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

CRECHES – Château d’Estours : Le témoignage de la résistante Josette Ilinsky-Molland pérennisé dans un livre

Ouvrage_Resistance_Creches_Chateau_Estours (1).jpg
Roger Dailler, auteur du livre « Soif de vivre », lui a remis ce lundi à Nice le premier exemplaire de l’ouvrage.

SOLIDARITE : La Caf de Saône-et-Loire verse 40 360 € en soutien à des projets jeunesse

photo accueil appel à projet jeunes.jpg
13 projets d'intérêt collectif, portés par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des solidarités, vont bénéficier du soutien de la Caf de Saône-et-Loire en 2019 dans le cadre de l'Appel à projets jeunesse, pour un montant global de 40 360 euros.

MACON : A la découverte de Lamartine, homme des Affaires étrangères

conférence Lamartine Guy Fossat.jpg
Guy Fossat, écrivain et membre de l’Académie de Mâcon, a présenté une synthèse de la vision d’Alphonse de Lamartine sur les affaires étrangères de la France, dans le cadre des conférences Agora.

MÂCON : 200 personnes au rassemblement contre l’antisémitisme

MACON RASSEMBLEMENT CONTRE ANTISEMITISME 19FEV - 1.jpg
C’est au pied de la statut de Lamartine que la foule s’est réunie ce soir pour dire « Ça suffit ! » à l’antisémitisme. ACTUALISÉ ce mercredi à 14h15 : le droit de réponse de Bernard Cois.

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin (2)

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 34.jpg
2ème volet de notre album souvenirs.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 8.jpg
Les lycéens ont sacrifié à la tradition du carnaval cet après-midi, jour de vacances. Ils étaient plusieurs dizaines à investir le gymnase pour ce qui s'est apparenté à un bal costumé. "Une fête organisée à 100% par les élèves du CVL et la MDL" a souligné le proviseur Claude Roger. Souvenirs.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Grand débat : Injustice fiscale et transition écologique au coeur des échanges

GRAND DEBAT LACHAPELLEDEGUAY 15FEV89.jpg
Une soixantaine de personnes a participé à la réunion publique, ce mercredi 15 février, dès 11 heures, au Château des Broyers, organisée et co-animée par Jean-François Guéritaine, maire de la commune et Thierry Faillebin, directeur général des services, en présence du député LREM de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx.