samedi 23 février 2019

 

Maintenant, place au dialogue… place au grand débat national.

 

Depuis plusieurs semaines, nous constatons que notre pacte civique et démocratique est bafoué par des actes graves et intolérables.

Aujourd’hui, notre devoir de citoyen est d’apporter un appui entier à notre République.

Les réseaux sociaux la semaine, la rue le week-end occupent tout l’espace démocratique républicain.

Les médias ne sont que les caisses de résonnance, menacés eux-mêmes par la vindicte populaire.

 

Place au débat, à la réflexion, à la contradiction respectueuse… face à la violence des haineux de la République, des factieux, des séditieux, des manipulateurs dans l’ombre qui savent que pour accéder au pouvoir, il leur faudra la prendre par la force.

Citoyens, « Marcheurs » ou sympathisants, nous adressons ce message déterminé de soutien populaire et républicain.

Nous sommes scandalisés par ces scènes de violences extrêmes, ces agressions intolérables, ces remises en cause des symboles de l’État, ces manifestations de racisme, de haine, ces atteintes aux biens privés et publics, ces règles républicaines piétinées.

 

La démocratie républicaine à laquelle nous sommes attachés ne saurait être ébranlée plus longtemps par ces actions et ces scènes aussi violentes.

Les solutions à trouver passeront par le dialogue.

Nous sommes unis et utilisons l’énergie de notre engagement pour un meilleur avenir, pour réduire les inégalités et pour transformer la France.

Sans relâche, soutenons tous nos élus, qui l’ont été démocratiquement pour porter nos voix, et qui sont engagés pour nous tous.

 

Chers élus, vous représentez la diversité territoriale, vous en connaissez parfaitement chaque singularité sociale, économique et politique, ses atouts et ses faiblesses.

Vous connaissez la culture populaire de votre territoire et l’histoire de notre pays.

Nous sommes à vos côtés, pour les combats à mener contre la haine, la violence ethnique, le racisme, la discrimination et toute forme de réminiscence d’un passé nauséabond qui ressurgit partout sournoisement.

Femmes et hommes des territoires, nous ne voulons pas laisser croire aux générations à venir qu’il suffit de prendre la rue, de mépriser l’ordre républicain, pour s’approprier la démocratie que nos aïeux ont construite et que nous avons toutes et tous la charge immense de protéger et de faire progresser.

Nous sommes prêts à investir nos forces à vos côtés au service du Grand débat national.

 

C’est le sens de la grande concertation territoriale annoncée par le Président de la République, associant tous les acteurs locaux institutionnels mais également tous les citoyens qui voudront y participer.

Il s’agit de renouer avec l’esprit participatif et de permettre à chacun de participer et proposer des solutions concrètes aux problèmes du quotidien.

Ensemble pour préparer les défis à venir, unis dans la diversité, ne laissons pas l’horizon s’abaisser en acceptant la main tendue par le Président de la République.

Ce débat national est une chance, une opportunité pour la France.

Un grand débat pour quoi faire ?

Il s’agit d’envisager des solutions pour l’avenir du pays sur des problématiques majeures. A l’issue de ce grand débat national, la gouvernement devra apporter des réponses politiques, pour mieux faire participer les citoyens à la démocratie.

 

Mi-janvier, chacun pourra organiser ou participer à un débat que ce soit à l’échelle du quartier, de la ville, du village ou de la région. La Commission nationale du débat public enregistre et accompagne ces démarches, propose un kit pour la tenue des débats et des stands pour recueillir la parole citoyenne sur le terrain. En parallèle, d'autres manifestations seront également organisées au niveau régional ou national pour permettre au plus grand nombre de participer.

Des débats se tiendront également en ligne, sur une plateforme numérique dédiée qui permettra de déposer des contributions.

Enfin, des conférences de citoyens tirés au sort seront mises en place dans chaque région pour échanger sur les analyses et proposition issues des différents débats.

Maintenant, place au dialogue… place au grand débat national.

Nous encourageons tout le monde à y participer.

Notre diversité de parcours, de profils et de sensibilités reste notre meilleur atout.

C’est en nourrissant la réflexion que nous serons en mesure de répondre aux attentes des Français.

 

Philippe EXERTIER

Référent départemental

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Ambiance de carnaval pour les conscrits de la classe 9 !

DSC00396 _ CONSCRITS LA CHAPELLE.jpg
Effervescence ce matin à La Chapelle de Guinchay pour inaugurer le démarrage des festivités !

MÂCON : Ludivine Filaro, une chanteuse Mâconnaise au stade de France !

Ludivine (3).JPG
Ludivine Filaro fait partie du plus grand groupe de rock du monde qui se produira lors d'un concert unique au stade de France en juin.

PRISSÉ : Une tartiflette géante pour Charly !

Charly (9).JPG
L'association Team Charly avait préparé une tartiflette géante ce vendredi pour récolter des fonds au profit du poney d'Octavie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une journée pour comprendre les victimes de la route

journée victimes de la route.jpg
L’Association de Médiation et d’Aide Aux Victimes d’Infraction Pénales (AMAVIP) de Saône-et-Loire a invité ses partenaires et la presse pour rappeler le besoin de soutien aux victimes de la route.

PETANQUE : Les vétérans de la pétanque mâconnaise en pleine forme sur leurs terres et au-delà !

DSC04058 _ groupe boulodrome.jpg
Supers résultats au mois de février pour les vétérans mâconnais !

MACON : L’avenir du quartier de la Chanaye discuté entre élus et habitants

réunion publique Chanaye.jpg
Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

CRECHES – Château d’Estours : Le témoignage de la résistante Josette Ilinsky-Molland pérennisé dans un livre

Ouvrage_Resistance_Creches_Chateau_Estours (1).jpg
Roger Dailler, auteur du livre « Soif de vivre », lui a remis ce lundi à Nice le premier exemplaire de l’ouvrage.

SOLIDARITE : La Caf de Saône-et-Loire verse 40 360 € en soutien à des projets jeunesse

photo accueil appel à projet jeunes.jpg
13 projets d'intérêt collectif, portés par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des solidarités, vont bénéficier du soutien de la Caf de Saône-et-Loire en 2019 dans le cadre de l'Appel à projets jeunesse, pour un montant global de 40 360 euros.

MACON : A la découverte de Lamartine, homme des Affaires étrangères

conférence Lamartine Guy Fossat.jpg
Guy Fossat, écrivain et membre de l’Académie de Mâcon, a présenté une synthèse de la vision d’Alphonse de Lamartine sur les affaires étrangères de la France, dans le cadre des conférences Agora.

MÂCON : 200 personnes au rassemblement contre l’antisémitisme

MACON RASSEMBLEMENT CONTRE ANTISEMITISME 19FEV - 1.jpg
C’est au pied de la statut de Lamartine que la foule s’est réunie ce soir pour dire « Ça suffit ! » à l’antisémitisme. ACTUALISÉ ce mercredi à 14h15 : le droit de réponse de Bernard Cois.

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.