samedi 25 mai 2019
  • MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg
  • ECO RANDO DECATHLON MACON INFOS2 - 1.jpg

Le comité pour la mise en accessibilité de la gare de Mâcon Ville réagit aux annonces de SNCF Réseau.

 

 

Non, à Mâcon, nous ne sommes pas en train !
Dans son programme d’investissements, la SNCF nous a encore oubliés…

 

Lundi soir, lors de la traditionnelle conférence de presse de rentrée, SNCF Réseau a présenté les grands chantiers ferroviaires et enjeux pour l’année 2019. Ce sont près de 183 millions d’euros d’investissements (dont 14 millions d’euros co-financés par l’Etat et la Région) qui seront ainsi prévus dans le réseau SNCF de Bourgogne-Franche-Comté.

Et, apparemment, pour Jérôme Grand, Directeur territorial Bourgogne-Franche-Comté SNCF, Michel Neugnot, Vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports, et Nathalie Daucy, adjointe au SGAR à la Préfecture de Bourgogne-Franche-Comté, la ville de Mâcon ne fait pas partie de Bourgogne-Franche-Comté : quand on regarde la carte des travaux, on trouve en effet Dijon, Gevrey-Chambertin, Romanèche-Thorins, etc. 
Certes, on parle de 2,2 millions d’euros pour la modernisation de la voie en gare de Mâcon Ville, et c’est certainement important…

 

…mais, qu’en est-il de la mise en accessibilité de la gare ?
Certaines gares de la région vont enfin pouvoir mener grand train, Jérôme Grand ayant indiqué que « (pour) tout ce qui se rapporte à la question de la mise en accessibilité des gares, (il y aurait) cette année un programme chargé, sur les gares de Lons-le-Saunier, Cosne-sur-Loire, Dole et Belfort »…

 

…mais, et la gare de Mâcon ?
Ce programme d’investissements n’est même pas une mise en train quelconque pour notre gare, comme c’est le cas « pour la gare de Dijon, (pour laquelle) (dixit Jérôme Grand) le travail va se concentrer sur les étés 2020 et 2021 », date à laquelle la mise en accessibilité sera enfin réalisée. Rien n’a été évoqué en ce qui concerne Mâcon Ville…

 

…mais, les études préalables ne devaient-elles pas commencer bientôt ?
Il n’est même pas question pour Mâcon de prendre le train en marche : d’après l’article paru dans la presse le 22 décembre, « La SNCF « attend un accord », et SNCF réseau confirme qu’aucun programme n’est arrêté : « Il faut d’abord que les financeurs (la Région et l’État) et la Ville de Mâcon se mettent d’accord sur un projet avant de pouvoir lancer des études. Passerelle ou ascenseurs ? Nous n’avons pas de parti pris, nous sommes maître d’ouvrage sur le réseau. »
Pourtant, la municipalité avait affirmé en réunion sur le sujet il y a quelques mois que c’était à la SNCF et à la région de prendre une décision…

 

.. mais, si personne ne le fait ?
Au train où vont les choses, on peut s’en inquiéter. Et les personnes handicapées vont devoir continuer à téléphoner à la gare 48 heures à l’avance pour qu’un membre du personnel puisse leur faire traverser les voies ; les cyclistes vont devoir porter leur vélo sur le dos pour descendre et monter les escaliers ; les personnes âgées et les personnes avec poussette d’enfants vont devoir compter sur la générosité des autres passagers pour voyager…

 

…mais, n’y a-t-il rien qu’on puisse faire ?
Plusieurs actions ont déjà été menées par le comité pour la mise en accessibilité de la gare de Mâcon Ville, qui est composé de plusieurs organisations associatives et syndicales - voir les noms en signature. Le 21 décembre dernier, en particulier, a été organisée une action conviviale mais revendicative, et la très grande majorité des usagers interrogés était d’accord avec ses revendications…

 

…mais, apparemment, la mise en accessibilité de la gare de Mâcon n’est pas d’actualité, les autorités compétentes nous ont oubliés…
Il va donc falloir y aller à un train d’enfer, et ne rien lâcher !

 

Le comité pour la mise en accessibilité de la gare de Mâcon Ville est composé des organisations associatives et syndicales suivantes :

A.M.i 71., l’APF, les Retraités CGT Mâcon, les Cheminots CGT, la Défense des TER en Mâconnais, l’IMC, la LSR et M2v

 

Cliquez ici pour voir les investissements de SNCF Réseau à Mâcon et dans toute la région

ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.

MUNICIPALES 2020 : Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 est entré en campagne

Citoyen2020 (1).JPG
Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 a tenu sa première réunion publique au centre Paul Bert ce jeudi.

POLITIQUE : Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, s'oppose à la proposition de loi «Anti casseurs»

Il était chef de file du texte pour le groupe socialiste et républicain au Sénat.

FRANCE : L'Eglise catholique ouvre une "opération-vérité" suite aux témoignages de victimes d''abus sexuels

Monseigneur Benoît Rivière, évêque d'Autun, vient de signer, avec les autres membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, un message adressé aux fidèles catholiques. Ce message évoque aussi le Carême et la conversion.