lundi 22 juillet 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

 

 

S’agissant des salariés modestes, rien ne garantit, dans les années à venir que le SMIC et la prime d’activité bénéficieront de nouvelles hausses pour contrebalancer l’inflation. Pour 2019, le gouvernement décide d’une augmentation du SMIC et de la prime d’activité. Mais au-delà de 2019, rien ne garantit que le maintien du pouvoir d’achat soit durable dans le temps, qu’il n’y aura pas un regain d’inflation. À quand une réactualisation automatique des revenus des gens modestes, actifs et retraités, en fonction de l’évolution du coût de la vie ? Une façon d’y parvenir sans plomber les entreprises, ce serait de trouver de nouvelles ressources fiscales, par exemple en taxant le fuel utilisé dans l’aviation et le transport maritime international qui sont très polluants. Actuellement, ni l’aviation, ni la marine ne paient de taxes sur les produits pétroliers ! Actuellement, le principe du pollueur-payeur est complètement bafoué. De telles taxes sur les transports internationaux, outre qu’elles inciteraient à utiliser des énergies moins polluantes, permettraient en même temps de rendre les produits français plus compétitifs par rapport aux produits importés.

 

Les vieilles recettes que l’on sait vouées à l’échec continuent d’être utilisées.

On se rabat toujours sur les baisses de charges pour rendre les entreprises françaises plus compétitives ! Il y a certainement d’autres moyens qui ne pèseraient pas sur le système de protection social français. Lui aussi doit être sécurisé. Mais c’est loin d’être la priorité du gouvernement : au 1er janvier prochain il transformera le CICE (Crédit d’Impôts Compétitivité / Emploi) en allègements de charges patronales ! En 2019, l’addition se montera à 20 milliards pour les organismes sociaux qui se verront dans l’obligation de faire des économies… sur notre dos.

 

Au rond-point du Magny à Montceau-les-Mines, on pense, donc on ne suit pas.

 

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.

ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.