mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Communiqué du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) de Saône-et-Loire


Les annonces du Président Macron et du Premier ministre Édouard Philippe ne sont absolument pas à la hauteur des attentes légitimes des Français qui veulent pouvoir vivre dignement et ne supportent plus des inégalités sociales et territoriales insupportables.


La justice sociale c'est maintenant !

Une simple suspension des taxes sur les carburants, le gel des prix de l’électricité et du gaz pendant 6 mois ne sauraient suffire : il faut annuler la hausse des taxes sur les carburants. Le pays a besoin d’une fiscalité juste et d'une stratégie alternative pour la transition énergétique.

La France peut dégager les moyens nécessaires, en particulier en restaurant l’ISF, en luttant contre l’évasion fiscale, en remettant en cause le CICE (ou son remplacement définitif par des baisses de cotisations patronales), en faisant payer les multinationales et les géants du numérique.

Or justement hier, le gouvernement a cédé devant Mme Merkel en acceptant de renoncer à taxer les GAFAM au niveau européen.

Il est essentiel que l’Assemblée nationale vote immédiatement cette taxation des GAFAM en reprenant l’amendement voté par le sénat dans le projet de loi de finances pour 2019.


La hausse du pouvoir d’achat, maintenant !

Les Français attendent une hausse durable de leur pouvoir d’achat, du SMIC et des salaires. La revalorisation des salaires des fonctionnaires et des petites retraites s'imposent. Nos concitoyens ne peuvent plus attendre. Nos concitoyens doivent pouvoir vivre dignement. C’est une nécessité sociale et économique. Le pouvoir d’achat n’est l’ennemi ni de l’emploi, ni de la reprise économique. Bien au contraire !

Le pays a besoin d’un plan de relance par le soutien à la consommation populaire, et une programmation d’investissement pour des services publics qui doivent être d’égal accès, d’égale qualité pour tous et partout, pour la réindustrialisation du pays et la transition écologique.

C’est une politique radicalement différente, alternative qui s’impose.

Au fond, c’est la logique libérale et autoritaire d'Emmanuel Macron qui est rejetée par notre peuple. C’est aussi la volonté de voir changer notre pratique démocratique pour restaurer la souveraineté populaire.

 


Le MRC 71, partenaire de « Nos causes Communes »

 




EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.