samedi 25 mai 2019
  • MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg
  • ECO RANDO DECATHLON MACON INFOS2 - 1.jpg

Communiqué:

Nos organisations, soutiens de la première heure de la loi sur le devoir de vigilance des sociétés-mères et entreprises donneuses d’ordres, s’étonnent de la remise du « prix du meilleur plan de vigilance » organisée ce soir à l’Assemblée nationale par le FIR et le cabinet A2 consulting. Elles regrettent la confusion engendrée par un prix qui récompense une communication et non une mise en œuvre concrète. Alors que nos organisations documentent quotidiennement les atteintes, l’urgence n’est pas dans la remise de tels prix, mais bien dans le fait de donner les moyens à cette loi d'atteindre ses objectifs: prévenir les violations des droits fondamentaux et les dommages environnementaux dans la conduite des activités des entreprises transnationales.

 

La loi française sur le devoir de vigilance, entrée en vigueur en mars 2017 (1), est une loi pionnière en cela qu’elle déplace sur le terrain de la mise en œuvre la question de la responsabilité des acteurs économiques. Au-delà d’un exercice de reporting extra-financier, qui a montré ses limites par le passé, c’est la capacité des plans à prévenir les violations et à faire évoluer les modèles économiques des entreprises qui constitue l’étalon à l’aune duquel mesurer leur efficacité. Plutôt que d’un prix, c’est d’un véritable contrôle par l’État et par les juges dont nous avons besoin pour que cette loi soit bien appliquée et atteigne son objectif.

 

Nous nous étonnons ainsi de la participation du gouvernement au jury, au travers du Commissariat Général au Développement Durable, alors que son rôle est ailleurs : dans la publication de la liste des entreprises concernées par l’obligation de vigilance, ainsi que dans le suivi et le contrôle de la mise en œuvre de la loi. De nombreuses entreprises n’ont ainsi pas encore publié leurs premiers plans de vigilance, et de nombreux plans publiés ne répondent pas aux exigences de la loi.

 

Nos organisations rappellent leur attachement à une loi qui vise à protéger les droits humains et l’environnement : loin d’être la panacée, elle représente néanmoins une avancée majeure et est devenue une référence mondiale, inspirant notamment l’élaboration d’un traité onusien (2). De nombreux pays européens ont engagé des travaux similaires (3).

 

Nous appelons donc les pouvoirs publics et les multinationales à montrer, par le biais de l’élaboration et de la publication de plans exhaustifs, et par la mise en œuvre de mesures efficaces, leur accord au principe selon lequel l’activité économique ne doit plus se faire au détriment des droits des communautés, des travailleurs et de l’environnement.


 

(1) Retrouvez le texte de la loi  et le Guide d'interprétation et de mise en œuvre publié par Sherpa

(2) La 4ème session du groupe de travail intergouvernemental pour l’élaboration d’un traité onusien sur les entreprises et les droits humains s’est ainsi achevée en octobre dernier à Genève. Voir lecommuniqué de la Coalition française pour le traité ONU, dont nos organisations sont membres.

(3) Pour en savoir plus sur les initiatives dans d’autres pays.

 

ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.

MUNICIPALES 2020 : Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 est entré en campagne

Citoyen2020 (1).JPG
Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 a tenu sa première réunion publique au centre Paul Bert ce jeudi.

POLITIQUE : Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, s'oppose à la proposition de loi «Anti casseurs»

Il était chef de file du texte pour le groupe socialiste et républicain au Sénat.

FRANCE : L'Eglise catholique ouvre une "opération-vérité" suite aux témoignages de victimes d''abus sexuels

Monseigneur Benoît Rivière, évêque d'Autun, vient de signer, avec les autres membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, un message adressé aux fidèles catholiques. Ce message évoque aussi le Carême et la conversion.