dimanche 24 février 2019

Pour sortir de l'impasse, redonnons toute sa place à la société civile organisée

 

En ayant affaibli les corps intermédiaires, notamment les associations par la suppression des emplois aidés, en ayant refusé de négocier avec les syndicats dans les conflits sociaux, le président de la République a réussi à déstabiliser encore un peu plus une population qui doute des vertus de notre système républicain.

Ignorant la richesse de notre histoire républicaine, faite d’idéal, d’utopies, d’implication des associations, des syndicats et des partis politiques, de temps de luttes et de négociations pour trouver des compromis, le président a cru inventer une nouvelle forme de pouvoir. Celle-ci n’est en fait qu’une conception autoritaire totalement dépassée où seules des élites détiendraient la vérité.

 

Le mouvement des gilets jaunes traduit un profond mécontentement social d’expression spontanée, une défiance quant au fonctionnement de nos institutions, une aspiration à une nouvelle reconnaissance comme citoyens de celles et de ceux sont pénalisés par des politiques injustes et dont on a cru qu’ils étaient simplement devenus des consommateurs passifs et des contribuables inertes.

Ce Mouvement des gilets jaunes remet à l’ordre du jour le rôle essentiel des corps intermédiaires dans le fonctionnement de la démocratie.

 

Avec les enjeux climatiques, la révolution numérique, le changement de société, ce que nous vivons aujourd’hui, présente de grandes similitudes avec ce qui s’est passé lors de la révolution industrielle au XIXème siècle. Au fil du temps, en traversant des périodes douloureuses, nos prédécesseurs ont mis en place les conditions d’une vie démocratique équilibrée fondée sur la démocratie représentative et des forces sociales organisées en associations, en syndicats et en partis politiques. Ainsi, ils ont contribué à une société plus juste, plus humaine et plus libre.

 

Aujourd’hui, nous devons relever le même défi : inventer une nouvelle forme de vie démocratique en phase avec les nouvelles exigences de notre époque.

La Ligue de l’enseignement, ancrée sur tous les territoires de la République, y apportera sa contribution.

 

La Ligue de l'nseignement de Saône-et-Loire

 

CRÈCHES-SUR-SAÔNE – Gilets jaunes : « On est la seule alternative capable de changer ce monde »

GJ_Creches_230219 (5) (Copier).JPG
Mâcon Infos était présent ce samedi matin à l’installation de l’acte XV du mouvement crèchois au rond-point du Mâconnais-Beaujolais. Ambiance et témoignages.

EXPRESSION CITOYENNE – Grand débat national : Un citoyen présente son programme pour « un changement profond de notre société »

Face à « la mafia ENArchique qui tient les rênes » et au « lobbying qui sera là encore demain », Régis C., « citoyen lambda » comme il se qualifie, souhaite apporter sa contribution à un grand débat national « plein d’idées fausses et de rancoeurs » dont « il risque de n’en rien ressortir ».

MUNICIPALES À MÂCON : Un collectif de gauche lance un appel pour une campagne participative avec Eve Comtet-Sorabella

MUNICIPALES 2020 MACON GAUCHE ECOLOGISTES.jpg
Ce mercredi 13 février, des citoyennes et citoyens, organisations, mouvements et associations de gauche, unis par des valeurs communes, ont lancé un appel aux Mâconnaises et Mâconnais afin de construire et de porter ensemble un véritable projet écologique et solidaire pour Mâcon.

GRAND DEBAT NATIONAL : La CFDT appelle à un "Grenelle du pouvoir de vivre"

Les militants CFDT du département se sont réunis mardi 12 février à Chalon pour apporter leur contribution au grand Débat.

EXPRESSION POLITIQUE : "Où est la cohérence du gouvernement ?" s’insurge FNE BFC

L'association gouvernementale ne comprend pas que "le gouvernement prône la transition écologique, encourage le débat… mais supprime les enquêtes publiques environnementales". Elle précise sa position dans un communiqué.

GILETS JAUNES - Thierry Lichet : « Justice fiscale et réappropriation démocratique sont les 2 grands axes de revendications »

Thierry-Lichet_Consultation_GJ_100219.jpg
Docteur en Sociologie et ancien responsable associatif étudiant, ce Mâconnais a soutenu les gilets jaunes dès le début du mouvement. Il a surtout travaillé en back-office sur des travaux réflexifs visant à comprendre ce phénomène inédit. Il livre à macon-infos sa vision des politiques et les résultats de sa grande consultation.

EXPRESSION POLITIQUE : Les enseignants de collège crient leur ras le bol au Président Macron

Suite à la mobilisation de jeudi soir au collège de Vonnas, les enseignants de plusieurs collèges de Bresse et du Val de Saône expriment leur désespoir dans une lettre ouverte.

EXPRESSION CITOYENNE : "Ensemble, libérons 9 milliards de pouvoir d’achat !"

La contribution de l'UFC-Que Choisir de Saône-et-Loire au grand débat national.

POLITIQUE : Le temps au centre des voeux du député Benjamin Dirx

Voeux Dirx 1.JPG
Les invités étaient réunis ce vendredi 25 janvier, dans les locaux de l'Académie de Mâcon.

POLITIQUE : Isabelle Michaud, candidate de la France insoumise aux élections européennes, est passée par Mâcon

IMichaudFI (1).JPG
Les groupes d'actions du Mâconnais de la France insoumise a organisé, vendredi soir à la salle du pavillon, une réunion participative pour le lancement de la campagne d'Isabelle Michaud, candidate de la France insoumise, aux prochaines élections européennes.

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : La France Insoumise du Mâconnais lance sa campagne vendredi soir

Une réunion publique en présence de la candidate bourguignonne Isabelle Michaud

EXPRESSION CITOYENNE : Réflexions et propositions d'une Azéenne pour le grand débat national

macon-infos donne la parole à toutes celles et ceux qui souhaitent s'exprimer à l'occasion du grand débat national. Yolande Paon, citoyenne d'Azé, nous a adressée ses réflexions, que nous publions intégralement. Vous pouvez vous aussi envoyer votre contribution à maconinfosrb@gmail.com.

EXPRESSION CITOYENNE : "La Pologne pleure… Une démocratie en danger !"

POLOGNE CHARNAY - 2.jpg
Un Charnaysien, également Polonais, réagit après l'assassinat de Pawel Adamowicz.

EXPRESSION CITOYENNE - Gare de Mâcon-Ville : "Non, à Mâcon, nous ne sommes pas en train !"

Le comité pour la mise en accessibilité de la gare de Mâcon Ville réagit aux annonces de SNCF Réseau.