mardi 17 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

Pour sortir de l'impasse, redonnons toute sa place à la société civile organisée

 

En ayant affaibli les corps intermédiaires, notamment les associations par la suppression des emplois aidés, en ayant refusé de négocier avec les syndicats dans les conflits sociaux, le président de la République a réussi à déstabiliser encore un peu plus une population qui doute des vertus de notre système républicain.

Ignorant la richesse de notre histoire républicaine, faite d’idéal, d’utopies, d’implication des associations, des syndicats et des partis politiques, de temps de luttes et de négociations pour trouver des compromis, le président a cru inventer une nouvelle forme de pouvoir. Celle-ci n’est en fait qu’une conception autoritaire totalement dépassée où seules des élites détiendraient la vérité.

 

Le mouvement des gilets jaunes traduit un profond mécontentement social d’expression spontanée, une défiance quant au fonctionnement de nos institutions, une aspiration à une nouvelle reconnaissance comme citoyens de celles et de ceux sont pénalisés par des politiques injustes et dont on a cru qu’ils étaient simplement devenus des consommateurs passifs et des contribuables inertes.

Ce Mouvement des gilets jaunes remet à l’ordre du jour le rôle essentiel des corps intermédiaires dans le fonctionnement de la démocratie.

 

Avec les enjeux climatiques, la révolution numérique, le changement de société, ce que nous vivons aujourd’hui, présente de grandes similitudes avec ce qui s’est passé lors de la révolution industrielle au XIXème siècle. Au fil du temps, en traversant des périodes douloureuses, nos prédécesseurs ont mis en place les conditions d’une vie démocratique équilibrée fondée sur la démocratie représentative et des forces sociales organisées en associations, en syndicats et en partis politiques. Ainsi, ils ont contribué à une société plus juste, plus humaine et plus libre.

 

Aujourd’hui, nous devons relever le même défi : inventer une nouvelle forme de vie démocratique en phase avec les nouvelles exigences de notre époque.

La Ligue de l’enseignement, ancrée sur tous les territoires de la République, y apportera sa contribution.

 

La Ligue de l'nseignement de Saône-et-Loire

 

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.