mercredi 24 avril 2019

Communiqué:

Le mouvement des gilets jaunes, les luttes engagées dans la période, démontrent que le monde du travail, la jeunesse, les retraités rejettent massivement la politique antisociale du gouvernement et sont disponibles pour la mobilisation collective.

Gilets jaunes, gilets rouges, sans gilets, la Coordination Syndicale Départementale CGT de Saône et Loire des Services publics soutient toutes celles et ceux qui luttent pour une répartition des richesses au bénéfice du plus grand nombre.

La Coordination Syndicale Départementale CGT de Saône et Loire des Services publics condamne toutes les violences et en premier lieu la violence sociale, celle des riches et de leur gouvernement qui chaque jour volent une part croissante des richesses créées par le travail.

Le gouvernement porte la responsabilité politique des morts et des blessés, dont la liste s’allonge chaque jour. Nous devons aujourd'hui jeter nos forces syndicales dans la bataille.

Dans le cadre du processus confédéral d’impulsion d’un mois de décembre de lutte, la Coordination Syndicale Départementale CGT de Saône et Loire des Services publics a donc décidé le dépôt d’un préavis de grève pour la période du 9 au 31 décembre.

La Coordination Syndicale Départementale CGT de Saône et Loire des Services publics appelle ses syndicats à mettre en débat avec les agents la construction de la mobilisation du 14 décembre sous les formes que décideront les personnels.

Le pouvoir macroniste est allé trop loin par orgueil et obsession des intérêts du capital. Il est aujourd'hui dos au mur. Le moment est venu de le faire reculer et d'arracher des avancées.

 

Les conditions sont également propices dans les collectivités

Pour l'augmentation générale des salaires,

Pour l'arrêt du démantèlement de la Fonction publique,

Pour le rétablissement de l'impôt sur la fortune,

Contre la retraite par points,

Pour la défense des 35h et pour aller vers les 32h,

Pour faire payer les riches, agissons !

 

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.

MUNICIPALES 2020 : Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 est entré en campagne

Citoyen2020 (1).JPG
Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 a tenu sa première réunion publique au centre Paul Bert ce jeudi.

POLITIQUE : Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, s'oppose à la proposition de loi «Anti casseurs»

Il était chef de file du texte pour le groupe socialiste et républicain au Sénat.

FRANCE : L'Eglise catholique ouvre une "opération-vérité" suite aux témoignages de victimes d''abus sexuels

Monseigneur Benoît Rivière, évêque d'Autun, vient de signer, avec les autres membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, un message adressé aux fidèles catholiques. Ce message évoque aussi le Carême et la conversion.

EXPRESSION CITOYENNE : "Le Vallon de la honte"...

Vallon_de_la_honte_260219 (1).jpg
macon-infos republie ici l'effaremment de deux lecteurs sur la situation inhumaine que vivent certains migrants. Un journaliste de macon-infos confirme la véracité de la situation ce samedi 9 mars. Article à venir.

MÂCON : Un débat citoyen, en marge du Grand débat

DSC00727 _ DEBAT CITOYEN.jpg
Une cinquantaine de personnes est venue participer ce vendredi 1er mars, en soirée, à un débat organisé par un "collectif de citoyens", salle Pavillon.

EXPRESSION CITOYENNE – Grand débat national : Un citoyen présente son programme pour « un changement profond de notre société »

Face à « la mafia ENArchique qui tient les rênes » et au « lobbying qui sera là encore demain », Régis C., « citoyen lambda » comme il se qualifie, souhaite apporter sa contribution à un grand débat national « plein d’idées fausses et de rancoeurs » dont « il risque de n’en rien ressortir ».