mercredi 24 avril 2019

Réussir la transition écologique

 

Prenant prétexte de la lutte contre le réchauffement climatique, le Président des richesmet nouvelle fois à contribution financière, de manière punitive et inégalitaire, les plus modestes. Se déplacer, se chauffer devient insurmontable pour le plus grand nombre du fait de l’augmentation des taxes sur l’essence, le gas-oil, le gaz…

 

Ce Président ment quand il justifie les taxes prélevées au titre de la transition écologique : 37,7 milliards d’euros dans le projet de budget 2019 alors que seulement 7,2 milliards sont prévus dans ce même budget pour la transition écologique.

Ce président aggrave les inégalités sociales car une taxe payée par tous les citoyens, comme la TVA, est totalement injuste par rapport à l’impôt sur le revenu qui est progressif et qui prélève plus à ceux qui gagnent le plus.

 

Pour réussir la transition écologique avec le soutien de la grande majorité de la population d’autres choix sont possibles :

- taxer les compagnies pétrolières. Total c’est 8,6 milliards d’euros de bénéfice en 2017, et déjà 6,4 milliards au 1er semestre 2018, soit plus 27% par rapport à 2017

- taxer les sociétés d’autoroutes.

- taxer le kérosène pour les avions alors qu'aujourd'hui il ne l’est pas.

- taxer les transactions financières

- lutter contre la fraude fiscale qui représente 80 milliards d'euros chaque année

- rétablir et augmenter l'impôt sur la fortune qui concerne les plus riches

- développer les transports en commun et aller vers la gratuité, comme certaines villes ou collectivités l’ont déjà mis en place.

- développer le ferroutage (train et route) et le transport des voyageurs par train et diminuer le transport routier.

 

Réussir la transition écologique et investir de manière décisive dans les énergies renouvelables sont des nécessités.

Prétendre le faire en diminuant le pouvoir d’achat des plus modestes est inacceptable

 

Le PCF71

 

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.

MUNICIPALES 2020 : Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 est entré en campagne

Citoyen2020 (1).JPG
Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 a tenu sa première réunion publique au centre Paul Bert ce jeudi.

POLITIQUE : Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, s'oppose à la proposition de loi «Anti casseurs»

Il était chef de file du texte pour le groupe socialiste et républicain au Sénat.

FRANCE : L'Eglise catholique ouvre une "opération-vérité" suite aux témoignages de victimes d''abus sexuels

Monseigneur Benoît Rivière, évêque d'Autun, vient de signer, avec les autres membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, un message adressé aux fidèles catholiques. Ce message évoque aussi le Carême et la conversion.

EXPRESSION CITOYENNE : "Le Vallon de la honte"...

Vallon_de_la_honte_260219 (1).jpg
macon-infos republie ici l'effaremment de deux lecteurs sur la situation inhumaine que vivent certains migrants. Un journaliste de macon-infos confirme la véracité de la situation ce samedi 9 mars. Article à venir.

MÂCON : Un débat citoyen, en marge du Grand débat

DSC00727 _ DEBAT CITOYEN.jpg
Une cinquantaine de personnes est venue participer ce vendredi 1er mars, en soirée, à un débat organisé par un "collectif de citoyens", salle Pavillon.

EXPRESSION CITOYENNE – Grand débat national : Un citoyen présente son programme pour « un changement profond de notre société »

Face à « la mafia ENArchique qui tient les rênes » et au « lobbying qui sera là encore demain », Régis C., « citoyen lambda » comme il se qualifie, souhaite apporter sa contribution à un grand débat national « plein d’idées fausses et de rancoeurs » dont « il risque de n’en rien ressortir ».