dimanche 31 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Réussir la transition écologique

 

Prenant prétexte de la lutte contre le réchauffement climatique, le Président des richesmet nouvelle fois à contribution financière, de manière punitive et inégalitaire, les plus modestes. Se déplacer, se chauffer devient insurmontable pour le plus grand nombre du fait de l’augmentation des taxes sur l’essence, le gas-oil, le gaz…

 

Ce Président ment quand il justifie les taxes prélevées au titre de la transition écologique : 37,7 milliards d’euros dans le projet de budget 2019 alors que seulement 7,2 milliards sont prévus dans ce même budget pour la transition écologique.

Ce président aggrave les inégalités sociales car une taxe payée par tous les citoyens, comme la TVA, est totalement injuste par rapport à l’impôt sur le revenu qui est progressif et qui prélève plus à ceux qui gagnent le plus.

 

Pour réussir la transition écologique avec le soutien de la grande majorité de la population d’autres choix sont possibles :

- taxer les compagnies pétrolières. Total c’est 8,6 milliards d’euros de bénéfice en 2017, et déjà 6,4 milliards au 1er semestre 2018, soit plus 27% par rapport à 2017

- taxer les sociétés d’autoroutes.

- taxer le kérosène pour les avions alors qu'aujourd'hui il ne l’est pas.

- taxer les transactions financières

- lutter contre la fraude fiscale qui représente 80 milliards d'euros chaque année

- rétablir et augmenter l'impôt sur la fortune qui concerne les plus riches

- développer les transports en commun et aller vers la gratuité, comme certaines villes ou collectivités l’ont déjà mis en place.

- développer le ferroutage (train et route) et le transport des voyageurs par train et diminuer le transport routier.

 

Réussir la transition écologique et investir de manière décisive dans les énergies renouvelables sont des nécessités.

Prétendre le faire en diminuant le pouvoir d’achat des plus modestes est inacceptable

 

Le PCF71

 

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.