mercredi 24 avril 2019

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0001.jpg

Les adhérents de la section mâconnaise du PCF expriment leur point de vue lors du congrès extraordinaire du parti, ainsi que leurs options en vue des prochaines échéances électoraux.

La première étape d’un congrès extraordinaire se joue dans les sections locales, ensuite au niveau départemental et, finalement, national. Les membres des sections du PCF doivent discuter et amender un projet de stratégie retenu comme texte de travail unique au niveau national parmi un total de quatre, mais qui n’était pas le favori des communistes mâconnais. C’est pour cela qu’ils vont l‘amender. « Contrairement à ce texte, nous sommes pour le rassemblement des forces de transformation sociale anticapitaliste, écologiste, sociale, démocratique », a expliqué le président de section mâconnaise Bernard Cois.

Le point de vue local sera défendu ensuite au niveau départemental par les délégués mâconnais qui seront élus aujourd’hui. Tout comme la nouvelle direction de la section locale du PCF pour les années à venir.

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0005.jpg

Bernard Cois, président de la section mâconnaise :

Le congrès extraordinaire du parti a été convoqué à l’issue des dernières élections législatives pour tenir compte du relatif échec dans lequel était à la fois le parti et la gauche toute entière. Malgré la crise, les difficultés des gens, malgré la catastrophe écologique, les organisations qui avaient proposé un message différent ont eu des résultats insatisfaisants. Le congrès extraordinaire sert à voir quelle interprétation on fait de la situation politique, économique, sociale, écologique aujourd’hui et comment on propose de transformer les choses.

Lors de la réunion de ce samedi 10 novembre, les communistes mâconnais ont élu au Comité Exécutif Local : Claude Boulay, Catherine Bouley, Chantal Chaudagne, Chantal Cloix, Bernard Cois, Eve Comtet Sorabella, Dominique Deligny, Jean-Marie Docteur, Marie-Hélène Dubost, Roger Ferrari, Christian Navel, Céline Vinauger et Noel Vouillon.

Claude Boulay, Catherine Bouley, Bernard Cois, Roger Ferrari, Christian Navel, Serge Thirard et Noel Vouillon ont été désignés pour constituer le délégation au congrès départemental du 17 novembre.

Les propositions mâconnaises pour le Conseil Départemental du PCF sont Catherine Bouley, Bernard Cois, Roger Ferrari et Céline Vinauger. Ont été également proposés pour constituer une partie de la délégation au congrès national: Bernard Cois, Dominique Deligny et Roger Ferrari.

« La base de discussion nationale a été amendée, notamment en y ajoutant une forte contribution sur l'éco-communisme. Mais au final elle n'a pas été acceptée par les congressistes qui la rejettent à 6 voix contre, 2 voix pour et 11 abstentions. Tenant compte de ce vote, la délégation mâconnaise au congrès départemental poursuivra le travail de modification du texte national pour le rendre plus conforme à une stratégie de rassemblement des forces qui s'opposent réellement au néo-libéralisme. Cela autant dans les luttes sociales, écologiques et citoyennes que dans les combats électoraux » a précisé Bernard Cois à la fin des débats.

Cristian Todea

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0002.jpg

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0003.jpg

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0004.jpg

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0006.jpg

Cathy Bouley, présidente de séance 

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0007.jpg

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0008.jpg

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0009.jpg

Congès_PCF_Mâcon_10112018_0010.jpg

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.

MUNICIPALES 2020 : Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 est entré en campagne

Citoyen2020 (1).JPG
Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 a tenu sa première réunion publique au centre Paul Bert ce jeudi.

POLITIQUE : Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, s'oppose à la proposition de loi «Anti casseurs»

Il était chef de file du texte pour le groupe socialiste et républicain au Sénat.

FRANCE : L'Eglise catholique ouvre une "opération-vérité" suite aux témoignages de victimes d''abus sexuels

Monseigneur Benoît Rivière, évêque d'Autun, vient de signer, avec les autres membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, un message adressé aux fidèles catholiques. Ce message évoque aussi le Carême et la conversion.

EXPRESSION CITOYENNE : "Le Vallon de la honte"...

Vallon_de_la_honte_260219 (1).jpg
macon-infos republie ici l'effaremment de deux lecteurs sur la situation inhumaine que vivent certains migrants. Un journaliste de macon-infos confirme la véracité de la situation ce samedi 9 mars. Article à venir.

MÂCON : Un débat citoyen, en marge du Grand débat

DSC00727 _ DEBAT CITOYEN.jpg
Une cinquantaine de personnes est venue participer ce vendredi 1er mars, en soirée, à un débat organisé par un "collectif de citoyens", salle Pavillon.

EXPRESSION CITOYENNE – Grand débat national : Un citoyen présente son programme pour « un changement profond de notre société »

Face à « la mafia ENArchique qui tient les rênes » et au « lobbying qui sera là encore demain », Régis C., « citoyen lambda » comme il se qualifie, souhaite apporter sa contribution à un grand débat national « plein d’idées fausses et de rancoeurs » dont « il risque de n’en rien ressortir ».