dimanche 31 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

"L'association "agir pour la laïcité et les valeurs Républicaines", observatoire départemental de la laïcité en Saône et Loire, réagit suite à l'annonce faite par Mme BELLOUBET le 5 novembre dernier sur les ondes de France inter :

 

Communiqué:

Pas « d’amendement » de la laïcité !

 

Le Gouvernement s'apprêterait à réformer la loi du 9 décembre 1905, si l’on s’en réfère aux déclarations du Ministre de la Justice, garde des sceaux, Mme BELLOUBET, lors de son passage à la matinale de France Inter lundi dernier.

 

En affirmant que « le président de la République réfléchit à redonner à l'Islam un rôle qui soit particulier », on ne peut qu’être inquiet sur une orientation qui est contraire à l’esprit de la loi de 1905 qui, dans son article 2, stipule expressément que l’Etat ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte.

 

Vouloir aider une religion, c’est la reconnaître, ce qui conduira à reconnaître toutes les religions, et notre association « Agir pour la laïcité et les valeurs républicaines, observatoire départemental de la laïcité en Saône et Loire » s’oppose fermement à cette idée de "toiletter" la loi de 1905 qui garantit la liberté de conscience offrant à chacun de croire ou ne pas croire en une religion dans le respect de la plus stricte intimité.

 

Toute atteinte à l’esprit de la loi, aux valeurs républicaines qu’elle sous-tend, favorisera le communautarisme et ne permettra en aucune manière de lutter contre les maux de notre siècle que sont l’inégalité homme-femme, l’exclusion, et la non intégration.

 

La laïcité est la seule garantie d’une société apaisée."

 

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.