mardi 20 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Emorine.jpg

La commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat, présidée par M. Christian Cambon (LR-Val-de-Marne), soutient les initiatives de l’Union européenne pour protéger les entreprises européennes

 

Après le 4 novembre, les Etats-Unis appliqueront à nouveau l’ensemble de leur régime de sanctions contre l’Iran. Il s’agit d’une conséquence du retrait américain du Plan d’action global commun (JCPoA) annoncé par le Président Trump.

 

Le régime de sanction américain pénalise tous les acteurs économiques majeurs, car il s’applique de façon extraterritoriale à toute entité ou transaction qui aurait un lien même distant avec les Etats-Unis (« Americain nexus »). Le simple fait de libeller la transaction en dollar la fait entrer, du point de vue américain, dans le régime de sanctions.

 

En présentant son rapport à la commission des affaires étrangères et de la défense, le rapporteur Jean-Paul Emorine (LR-Saône-et-Loire) a rappelé que diplomatie et économie se mêlaient dans ce dossier, en déclarant « si l’économie est une arme diplomatique, il faut aussi regarder sans naïveté l’intérêt pour les entreprises américaines de sanctions qui ferment des marchés à leurs concurrentes européennes ».

 

La commission des affaires étrangères a également complété la proposition qui lui était soumise par la commission des affaires européennes en replaçant cette résolution dans le contexte plus général des négociations avec l’Iran. Il convient à ce titre de préparer les négociations de l’après-JCPoA. Pour cette période qui commencera en 2025, il faudra aussi que l’Iran engage la discussion sur le volet balistique et sur le volet régional.

 

 

JPEmorine.jpg

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.