Il s'exprime ce jour dans une longue déclaration transmise à la presse.

migrants albanais 2018 (1).JPG 

Depuis début septembre, plusieurs personnes étrangères (adultes et mineurs) stationnent successivement sur la place de la Barre à Mâcon.

Entre 20 et 40 personnes (selon le moment), en provenance des Balkans, et en majorité d’Albanie mais également de Macédoine, du Kosovo et de Serbie, occupent la place et y dormiraient.

La plupart des personnes présentes place de la Barre ont déposé une demande d'asile enregistrée à la préfecture. Pour demander l’asile, les personnes doivent d’abord se rendre à la plateforme des demandeurs d’asile (PADA), gérée par l’association Le Pont située à Mâcon, tout près de la place de la Barre, pour un premier accueil et prendre rendez-vous au Guichet Unique des Demandeurs d’Asile (GUDA) de la préfecture où ils sont presque immédiatement reçus par un agent de la préfecture qui enregistre la demande. Actuellement, le délai d’accueil au GUDA est de deux jours.

Une fois la demande enregistrée, l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) instruit un dossier d'allocation et recherche un hébergement pour les demandeurs d’asile en fonction des places disponibles soit en centre d’accueil de demandeurs d’asile (Cada), soit en accueil temporaire service de l’asile (AT-SA), soit en hébergement d’urgence pour demandeurs d’asile (Huda) soit en centre d’accueil et d’orientation (Cao). Il consulte pour ce faire le fichier national de gestion des places en Cada.

L'OFII semble rencontrer des difficultés pour trouver dans un délai rapproché les hébergements nécessaires. Néanmoins, à ce jour, il a permis l'hébergement de 4 adultes et 3 enfants en provenance de la place de la Barre.

Le préfet n'a pas manqué de demander à l'OFII à plusieurs reprises de mettre à l'abri en priorité les familles avec enfants. Par ailleurs, chaque demande d’asile fait l’objet d’un examen approfondi des situations individuelles par les services de la préfecture et par l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (OFPRA) à Paris en fonction des données rassemblées par le GUDA. L'OFPRA n'est actuellement pas en mesure d'instruire dans le délai prévu par la loi les demandes de statut de réfugié.

La loi promulguée le 10 septembre 2018 pour une immigration maîtrisée, un droit d'asile effectif et une intégration réussie, réduisant sensiblement les délais d'instruction de la demande d'asile par l'OFPRA est de nature à limiter à moyen terme la reproduction de ce type de situation difficilement admissible.

D'une manière plus générale, la procédure d’asile est destinée à des personnes qui sont ou qui risquent d’être persécutées dans leur pays. Or, ces demandeurs d’asile proviennent tous d’un pays d’origine sûr pour lequel la situation politique intérieure ne tend pas à prouver qu’un risque existe (pays en guerre, régime totalitaire...), qui veille au respect des principes de la liberté, de la démocratie et de l’état de droit ainsi qu’au respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Les demandeurs d’asile en provenance d’un "pays d’origine sûr" ont en moyenne entre 0 et 10 % de chance d’obtenir l’asile politique.

Si, après épuisement des recours possibles auprès de la Cour nationale du Droit d'Asile, la demande d’asile est refusée, le demandeur devient en situation irrégulière et fait l’objet d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF). Pour les personnes qui ne rempliraient pas les critères d’une demande d’asile, l’Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) propose des aides au retour volontaire qui sont susceptibles d’être demandées à tout stade de la procédure.

Le préfet suit avec attention cette situation et réunit l’ensemble des acteurs concernés très régulièrement (ville de Mâcon, direction départementale de la cohésion sociale, direction départementale de la sécurité publique, bureau des migrations et de l’intégration, office français de l’immigration et de l’intégration) afin de faire le point sur la situation des personnes, s’assurer que les mesures les plus adaptées soient bien prises et éviter toute installation d’abri sur la place de la Barre.

Il est rappelé qu’en application de l’article L 322-4-1 du code pénal, l’installation sur la place de la Barre, espace public communal, d’abri pouvant être assimilé à une habitation temporaire, est susceptible d’être puni de six mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende.

Le préfet a demandé aux services de police de veiller, en liaison avec la municipalité, à ce qu'aucune tente ni bâche ne soit installée sur la place de la Barre.

Il a également demandé à ses services de mettre à disposition de la justice toutes les informations utiles susceptibles de servir à identifier d'éventuelles filières criminelles qui tireraient directement profit d'une population fragilisée pour détourner la procédure de demande d'asile et les éléments matériels qui s'y attachent.

Le préfet a reçu vendredi 12 octobre plusieurs représentants d'associations qui s'inquiètent de cette situation afin de les écouter et de leur faire part du travail des services et offices de l'Etat.

MÂCON : Pleins feux sur la nouvelle Peugeot 208, dévoilée en concession

PO PEUGEOT MACON 208 OCT2019.jpg
Publi-reportage - Toutes les photos de la soirée de dévoilement de la nouvelle Peugeot 208

MÂCON : Une Semaine bleue bien animée avec le CCAS

MACON semaine bleue 2019 30.jpg
À l’occasion de la semaine nationale des personnes âgées dite Semaine Bleue, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Mâcon a organisé de nombreuses activités pour les séniors. Quelque 265 personnes y ont participé…

MACON : Les projets du quartier des Blanchettes présentés en réunion publique

réunion publique Blanchettes Saône digitale.jpg
Le maire Jean-Patrick Courtois et son adjoint à l’urbanisme, Gérard Colon, ont présenté lundi soir, au centre Mozaïc, à quelques habitants du quartier les projets qui vont le concerner. Et ils sont nombreux.

MACON : Le personnel de la résidence Bel Air solidaire des EHPAD en grève

grève EHPAD Bel Air (1).jpg
Dans la continuité du mouvement intersyndical des EHPAD de l’hôpital de Mâcon, ce mardi, c’était au tour des employés de la résidence Bel Air de faire connaître leurs revendications.

COLLEGE SCHUMAN MÂCON : Les diplômes du brevet sont arrivés !

remise diplômes brévet Collège Schuman (21).jpg
Ce lundi en fin d’après-midi, le Collège Schuman a invité les anciens élèves de 3ème afin de leur remettre leurs diplômes autour d’une cérémonie.

MÂCON : Brahim Baker, comédien-auteur, invité au collège Bréart

BakerFils (1).JPG
Dans le cadre de l'option Littérature et Société au collège, Mohamed Bouabane, professeur de Lettres à Bréart a accueilli ce lundi, l'un des fils de Joséphine Baker.

SAÔNE ET LOIRE : 17 élèves honorés au concours « Défense et Illustration de la Langue Française »

LanGFr.jpg
La cérémonie de remise des prix du concours Défense et illustration de la langue française s'est déroulé ce dimanche dans les salons de l'hôtel de ville.

LOCHE : Affluence record au vide-grenier

vide-grenier Loché.jpg
Impressionnante activité autour du vide-grenier organisé par le Comité des Fêtes de Loché en ce dimanche 13 octobre.

SAÔNE ET LOIRE : Six personnes décorées des Palmes Académiques

Palmes (19).JPG
La cérémonie officielle de remise des Palmes Académiques s'est tenue ce dimanche.

Une conférence-débat pour des cantines bio à Mâcon vendredi soir

La conférence est proposée par le collectif Mâcon citoyens 2020

CINÉMA : Et les lauréats du 4ème festival Effervescence sont…

remise prix festival Effervescence 2019.jpg
Les prix du festival de film de Mâcon ont été décernés dimanche soir lors d’une cérémonie de clôture qui a eu lieu au Cinémarivaux devant un public venu en nombre.

MÂCON : ADN et parchemin, une autre façon de connaître l’histoire du Moyen Âge

MACON ADN  et parchemin 1.JPG
Cette année, la manifestation « Patrimoines écrits », organisée en Bourgogne Franche Comté, avait pour thème l’animal et la fête de la science. Les Archives départementales de Saône-et-Loire, ont ainsi proposé une animation pour expliquer le programme mené par des chercheurs permettant de mieux connaître le Moyen Âge.

MÂCON - Lycée Lamartine : Les bacheliers 2019 ont reçu leurs diplômes

remise diplômes Bac Lamartine Mâcon.jpg
Samedi matin, quelque 400 anciens élèves de l’établissement mâconnais ont reçu leurs diplômes, récompenses de leurs résultats et de leur travail pendant leurs années au lycée.

MACON : C’est parti pour la nouvelle saison musicale de l’Orchestre symphonique

orchestre_symphonique_Mâcon.JPG
Le directeur Eric Geneste a dévoilé ce vendredi les dates des prochains concerts de l’orchestre pour la saison 2019-2020.

MÂCON - Lycée René Cassin : Les lauréats.tes ont reçu le précieux document

CassinDipolm.jpg
La traditionnelle remise des diplômes s'est déroulée samedi.

MACON : Un défilé de mode pour marquer les portes ouvertes de la ressourcerie Eco’Sol

défilé ressourcerie.jpg
Toute la semaine avait lieu les portes ouvertes de la Ressourcerie située rue Jean Mermoz à Mâcon.

MACON : Un après-midi consacré aux aidants

journée aidants Mâcon.jpg
C’est à la médiathèque que la plate-forme de répit et d’accompagnement des aidants avait donné rendez-vous vendredi après-midi à toutes celles et tous ceux qui cherchent des aides ou des réponses à leurs questions.

MACON : De nouveaux apprentis à la Ville

apprentis municipalité Mâcon.jpg
Le maire de Mâcon, sa première adjointe et plusieurs chefs de services, ont accueilli les nouveaux apprentis vendredi matin.

MACON : Les Rencontres de la Sécurité 2019, au plus près des jeunes

rencontres sécurité Mâcon 2019.jpg
La manifestation annuelle qui présente les métiers de la sécurité s'est déroulée aujourd’hui au lycée Lamartine.

REGION DE MÂCON : Plus de 800 élèves font leur rentrée au Conservatoire Edgar Varèse cet automne

rentrée conservatoire Mâcon 2019 (27).JPG
Le conservatoire de musique et de danse de Mâcon reprend ses cours avec des effectifs stables, des nouvelles pratiques et des projets d’enseignement uniques sur le département.

MÂCON : Le premier week-end de novembre s'annonce magique

MACON festival magie 2.jpg
Les 1er, 2 et 3 novembre, le Festival de la magie revient à Mâcon. Des spectacles pour tous les âges à voir au théâtre de Mâcon pour cette 6ème édition.

MÂCON : Un train a percuté une personne, la ligne TER Paris-Marseille fermée dans les 2 sens

TRAIN SANCE 9OCT.jpg
Actualisé à 12:31 - La thèse de l'homicide a été envisagée.