dimanche 24 février 2019

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (90).JPG

Quelque 200 personnes ont répondu à l’appel national des syndicats FSU, CGT FO et Solidaires ce mardi à Mâcon pour dire leur colère dans la rue contre les mesures déjà prises ou qui sont envisagées par le président Macron et le gouvernement.

Parmi ces manifestants, des retraités, des agents publics, des salariés d'entreprises privées, des militants altermondialistes, des partis d’opposition et même quelques lycéens.

Dans leurs interventions, les représentants syndicaux ont rappelé les principales craintes et revendications. Eddy Lallement, pour la CGT, dressait un tableau sombre de la situation sociale :

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (38).JPG

Nos salaires, pensions de retraite et minima sociaux stagnent et les dividendes versés aux actionnaires multipliées par cinq, en 30 ans, flambent. En une décennie les 10 plus riches fortunes françaises ont vu leur patrimoine quadrupler au contraire de celles des familles pauvres. Les annonces gouvernementales et les contre reformes successives ne font qu’amplifier les inégalités.

La majorité de la population juge injuste et inefficace la politique du gouvernement, au service exclusif des intérêts patronaux. Cette journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle est le moment d’exprimer le refus de cette politique détruisant, brique par brique, notre modèle social.

Il est urgent de revendiquer une augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux pour gagner du pouvoir d’achat, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, des services publics de proximité pour toutes et tous pour mettre fin aux inégalités territoriales, une vraie politique d’investissement ciblée sur les enjeux environnementaux qui assure l’avenir des générations futures. 

 

A son tour, Philippe Perrot, responsable départemental du syndicat de l’éducation physique à la FSU a fait part des mêmes arguments pour justifier la colère syndicale.

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (20).JPG

Nous avons les mêmes soucis que le reste des salariés de la fonction publique. Nous sommes là pour l’éducation, la recherche et la culture parce que les décisions du gouvernement affectent l’école l’université, le lycée, le collège. Le pouvoir d’achat des enseignants et des agents est très insuffisant par rapport aux autres pays européens.

Nous sommes pour la diminution de la CSG et la défense du service public. Nous nous sommes battus contre la fermeture de 50 postes dans le département et l’inspecteur d’académie est revenu sur 45 d’entre eux. Nous sommes opposés à l’augmentation du temps de travail et du départ à la retraite. Nous nous opposons au logiciel Parcoursup que nous considérons un élément de la sélection. Les lycéens des Bacs professionnels en ont été victimes. 

 

François Bucaille, secrétaire général de l’Union départementale FO 71, a fait appel à une mobilisation encore plus importante.

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (27).JPG

Sans base sociale, au plus bas dans les sondages, sans relais parlementaire, sans parti politique, tous s’inquiètent du jusqu’au boutisme de ce gouvernement dans un contexte où la résistance des hospitaliers, des salariés des EPHAD, des enseignants, des cheminots, des salariés du privé, des retraités, des jeunes, tous avec leurs organisations syndicales dignes de ce nom, se renforce. (…)

Les organisations syndicales de Saône-et-Loire qui ont appelé à ce 9 octobre ont rédigé des revendications claires et précises pour les salariés du privé et du public qui doivent alimenter notre combat départemental et national. Ce 9 octobre doit être le point d’encrage pour la construction du rapport de force afin de reconquérir l’augmentation des salaires et des pensions, de contrer la casse de nos conquêtes sociales annoncées notamment au travers des réformes de la Sécurité Sociale et des retraites.

 

Parmi les manifestants de Mâcon, des jeunes étaient montés en premières lignes du cortège. C’était le cas de Lucas, lycéen en première.

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (86).JPG

On est là contre le Parcoursup qui est horrible. A la rentrée, presque 8000 étudiants n’avaient pas de place en université, ce qui est inadmissible. Puis, il y a les aides des étudiants qui diminuent, certaines sont supprimées, on nous enlève des bourses. On est aussi là contre les réformes du Bac et du collège. On proteste contre les conditions dans les facultés où des étudiants doivent suivre les cours assis sur les escaliers faute de places, alors qu’on paye 400 euros à l’année.

 

La prochaine manifestation dans les rues de Mâcon est annoncée pour le 18 octobre quand les syndicats des retraités vont faire entendre leurs voix.

Cristian Todea

 

 

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (23).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (29).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (6).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (7).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (10).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (11).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (12).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (18).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (49).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (60).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (57).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (66).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (68).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (71).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (72).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (75).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (78).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (79).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (81).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (83).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (89).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (94).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (98).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (100).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (103).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (99).JPG

manifestation intersyndicale Mâcon 9 octobre 2018 (105).JPG

 

 

 

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Ambiance de carnaval pour les conscrits de la classe 9 !

DSC00396 _ CONSCRITS LA CHAPELLE.jpg
Effervescence ce matin à La Chapelle de Guinchay pour inaugurer le démarrage des festivités !

MÂCON : Ludivine Filaro, une chanteuse Mâconnaise au stade de France !

Ludivine (3).JPG
Ludivine Filaro fait partie du plus grand groupe de rock du monde qui se produira lors d'un concert unique au stade de France en juin.

PRISSÉ : Une tartiflette géante pour Charly !

Charly (9).JPG
L'association Team Charly avait préparé une tartiflette géante ce vendredi pour récolter des fonds au profit du poney d'Octavie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une journée pour comprendre les victimes de la route

journée victimes de la route.jpg
L’Association de Médiation et d’Aide Aux Victimes d’Infraction Pénales (AMAVIP) de Saône-et-Loire a invité ses partenaires et la presse pour rappeler le besoin de soutien aux victimes de la route.

PETANQUE : Les vétérans de la pétanque mâconnaise en pleine forme sur leurs terres et au-delà !

DSC04058 _ groupe boulodrome.jpg
Supers résultats au mois de février pour les vétérans mâconnais !

MACON : L’avenir du quartier de la Chanaye discuté entre élus et habitants

réunion publique Chanaye.jpg
Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

CRECHES – Château d’Estours : Le témoignage de la résistante Josette Ilinsky-Molland pérennisé dans un livre

Ouvrage_Resistance_Creches_Chateau_Estours (1).jpg
Roger Dailler, auteur du livre « Soif de vivre », lui a remis ce lundi à Nice le premier exemplaire de l’ouvrage.

SOLIDARITE : La Caf de Saône-et-Loire verse 40 360 € en soutien à des projets jeunesse

photo accueil appel à projet jeunes.jpg
13 projets d'intérêt collectif, portés par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des solidarités, vont bénéficier du soutien de la Caf de Saône-et-Loire en 2019 dans le cadre de l'Appel à projets jeunesse, pour un montant global de 40 360 euros.

MACON : A la découverte de Lamartine, homme des Affaires étrangères

conférence Lamartine Guy Fossat.jpg
Guy Fossat, écrivain et membre de l’Académie de Mâcon, a présenté une synthèse de la vision d’Alphonse de Lamartine sur les affaires étrangères de la France, dans le cadre des conférences Agora.

MÂCON : 200 personnes au rassemblement contre l’antisémitisme

MACON RASSEMBLEMENT CONTRE ANTISEMITISME 19FEV - 1.jpg
C’est au pied de la statut de Lamartine que la foule s’est réunie ce soir pour dire « Ça suffit ! » à l’antisémitisme. ACTUALISÉ ce mercredi à 14h15 : le droit de réponse de Bernard Cois.

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.