dimanche 24 février 2019

Communiqué du syndicat « Sud Éducation Bourgogne »

Quatre milliards d’euros de cadeaux fiscaux avec la disparition de l’impôt sur la fortune, 20 milliards d’euros d’exonérations supplémentaires pour le patronat dans le budget 2019 ; les choix libéraux du pouvoir ont des conséquences néfastes sur tous les services publics et par voie de conséquence pour l’ensemble de la population.

Dans l’éducation nationale, la politique du gouvernement Macron sous la houlette du ministère Blanquer se traduit par :

  • La démolition programmée des lycées professionnels publics : de 30 à 50 % d’enseignements en moins concernant les classes de CAP. Disciplines visées : maths/sciences/français/histoire-géographie/arts appliqués…Un bac pro en deux ans au lieu de trois qui porte atteinte aux qualifications,
  • Le dédoublement des CP-CE1 qui se fait au détriment des autres classes du primaire et au détriment du second degré : - 2 600 postes…
  • La fin du baccalauréat comme diplôme national et 1er grade universitaire ; instauration d’un tri social scandaleux avec l’algorithme « Parcoursup ».

A cela s’ajoute une politique délibérément anti-fonctionnaire avec :

  • Une austérité salariale : stagnation pour ne pas dire baisse des salaires : augmentation de la CSG insuffisamment « compensée », gel du point d’indice,
  • Une attaque contre le statut de fonctionnaire : rétablissement du jour de carence, 120 000 suppressions de postes dont 50 000 dans la Fonction Publique d’Etat sur cinq ans,
  • La retraite par répartition dans le viseur gouvernemental : le régime dit « universel » est un leurre pour abaisser une nouvelle fois le montant des pensions et allonger la durée de cotisation. Le gouvernement évoque un « âge pivot » de 63 ans !

Dans ce contexte, il est temps de mettre un coup d’arrêt à cette politique dévastatrice. Sud Éducation Bourgogne appelle tous les personnels de l’enseignement à cesser le travail mardi 9 octobre et à rejoindre les manifestations qui ont lieu dans le département : 14h à Mâcon (mairie) ; 14h30 à Chalon/saône (Maison des syndicats) ; 15h à Montceau-les-Mines (Mairie).

 


 

CRÈCHES-SUR-SAÔNE – Gilets jaunes : « On est la seule alternative capable de changer ce monde »

GJ_Creches_230219 (5) (Copier).JPG
Mâcon Infos était présent ce samedi matin à l’installation de l’acte XV du mouvement crèchois au rond-point du Mâconnais-Beaujolais. Ambiance et témoignages.

EXPRESSION CITOYENNE – Grand débat national : Un citoyen présente son programme pour « un changement profond de notre société »

Face à « la mafia ENArchique qui tient les rênes » et au « lobbying qui sera là encore demain », Régis C., « citoyen lambda » comme il se qualifie, souhaite apporter sa contribution à un grand débat national « plein d’idées fausses et de rancoeurs » dont « il risque de n’en rien ressortir ».

MUNICIPALES À MÂCON : Un collectif de gauche lance un appel pour une campagne participative avec Eve Comtet-Sorabella

MUNICIPALES 2020 MACON GAUCHE ECOLOGISTES.jpg
Ce mercredi 13 février, des citoyennes et citoyens, organisations, mouvements et associations de gauche, unis par des valeurs communes, ont lancé un appel aux Mâconnaises et Mâconnais afin de construire et de porter ensemble un véritable projet écologique et solidaire pour Mâcon.

GRAND DEBAT NATIONAL : La CFDT appelle à un "Grenelle du pouvoir de vivre"

Les militants CFDT du département se sont réunis mardi 12 février à Chalon pour apporter leur contribution au grand Débat.

EXPRESSION POLITIQUE : "Où est la cohérence du gouvernement ?" s’insurge FNE BFC

L'association gouvernementale ne comprend pas que "le gouvernement prône la transition écologique, encourage le débat… mais supprime les enquêtes publiques environnementales". Elle précise sa position dans un communiqué.

GILETS JAUNES - Thierry Lichet : « Justice fiscale et réappropriation démocratique sont les 2 grands axes de revendications »

Thierry-Lichet_Consultation_GJ_100219.jpg
Docteur en Sociologie et ancien responsable associatif étudiant, ce Mâconnais a soutenu les gilets jaunes dès le début du mouvement. Il a surtout travaillé en back-office sur des travaux réflexifs visant à comprendre ce phénomène inédit. Il livre à macon-infos sa vision des politiques et les résultats de sa grande consultation.

EXPRESSION POLITIQUE : Les enseignants de collège crient leur ras le bol au Président Macron

Suite à la mobilisation de jeudi soir au collège de Vonnas, les enseignants de plusieurs collèges de Bresse et du Val de Saône expriment leur désespoir dans une lettre ouverte.

EXPRESSION CITOYENNE : "Ensemble, libérons 9 milliards de pouvoir d’achat !"

La contribution de l'UFC-Que Choisir de Saône-et-Loire au grand débat national.

POLITIQUE : Le temps au centre des voeux du député Benjamin Dirx

Voeux Dirx 1.JPG
Les invités étaient réunis ce vendredi 25 janvier, dans les locaux de l'Académie de Mâcon.

POLITIQUE : Isabelle Michaud, candidate de la France insoumise aux élections européennes, est passée par Mâcon

IMichaudFI (1).JPG
Les groupes d'actions du Mâconnais de la France insoumise a organisé, vendredi soir à la salle du pavillon, une réunion participative pour le lancement de la campagne d'Isabelle Michaud, candidate de la France insoumise, aux prochaines élections européennes.

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : La France Insoumise du Mâconnais lance sa campagne vendredi soir

Une réunion publique en présence de la candidate bourguignonne Isabelle Michaud

EXPRESSION CITOYENNE : Réflexions et propositions d'une Azéenne pour le grand débat national

macon-infos donne la parole à toutes celles et ceux qui souhaitent s'exprimer à l'occasion du grand débat national. Yolande Paon, citoyenne d'Azé, nous a adressée ses réflexions, que nous publions intégralement. Vous pouvez vous aussi envoyer votre contribution à maconinfosrb@gmail.com.

EXPRESSION CITOYENNE : "La Pologne pleure… Une démocratie en danger !"

POLOGNE CHARNAY - 2.jpg
Un Charnaysien, également Polonais, réagit après l'assassinat de Pawel Adamowicz.

EXPRESSION CITOYENNE - Gare de Mâcon-Ville : "Non, à Mâcon, nous ne sommes pas en train !"

Le comité pour la mise en accessibilité de la gare de Mâcon Ville réagit aux annonces de SNCF Réseau.