jeudi 18 octobre 2018

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 6.jpg

Le match de samedi soir opposant Charnay à Reims vu par le speaker

Avant toute chose

Bienvenue au CBBS à Keyona, Laetitia, Prescilla, Romane, et Sixtine, les nouvelles recrues du CBBS, qui je l’espère, sauront nous faire vibrer cette saison, en compagnie de Chloé, Irma, Johanna, Laure et Mélanie.

CBBS contre CBBS

Les latinistes convaincus, vous savez ceux qui viennent du sud et des pays chauds, enfin ceux que l’on appelle les chauds latins, écriraient bien évidemment CBBS Versus CBBS, voire CBBS vs CBBS. Mais l’usage de ce mot étant critiqué par l’Académie Française, je me tiendrai aujourd’hui au mot ‘’contre’’. Pas envie de prendre un coup d’épée sur les doigts par en académicien en début de saison.

Bref, pourquoi CBBS contre CBBS, me demanderez-vous ? Et bien simplement parce que les joueuses de Reims avaient oublié leurs maillots sur une étagère, à la maison. Donc, soit on les laissait jouer en T-shirt avec un numéro inscrit au Stabilo dans le dos, soit on les marquait au fer rouge sur un coin d’épaule, soit on leur prêtait un jeu de maillot.

C’est finalement cette dernière solution qui a été gardée. Et le parquet du Cosec, s’est donc vite retrouvé, avec deux équipes estampillées CBBS. Les Pinkies dans leur magnifique nouvelle tenue rose, et les Pétillantes de Reims en blanc.

Pinkies au Mâcon blanc contre Pétillantes au champagne

Ce premier week-end d’octobre était décidément consacré aux bulles, en terre charnaysienne. En effet, entre les bulles de champagne de Reims, et les bulles des albums de BD de nos amis de Bamboo Editions qui fêtaient leurs 20 ans, tout était fait pour que ça pétille dans le quartier.

Mais revenons à nos moutons rémois. Le coup d’envoi du match fut donné conjointement par Jean-Louis Andrès, maire de Charnay-les Mâcon, et Luc Chevalier, Président de la cave de Charnay les Mâcon, et c’était parti pour 40 minutes de basket en cette soirée des 32ème de finale de Coupe de France féminine.

C’est Keyona Hayes, l’américaine fraichement débarquée des States qui ouvrait les hostilités en marquant les 2 premiers paniers. Reims réagissait et revenait au score. Et puis, passage à vide des Pétillantes qui coincent la bulle un moment.

Les supporters charnaysiens sont mi-figue mi-raisin. Vue la provenance des 2 équipes, je devrais plutôt écrire ‘’mi-raisin mi-raisin’’, mais je ne le dirais pas. Les Pinkies prenaient chacune une pelle pour creuser l’écart sur des rémoises qui tiraient la langue, en essayant de revenir au score.

Matthieu Chauvet en profitait pour faire tourner son banc. D’autres préfèrent se tourner les pouces, Matthieu, non !! Lui c’est son banc. Chacun son kif.Bref, la mi-temps arrive, et c’est sur le score de 24-22 que les deux équipes du CBBS (relisez le début si vous ne suivez pas) rejoignent leurs vestiaires pour se remettre pendant un petit ¼ d’heure.

Quatre saisons, quatre fromages ou calzone, c’est au choix

Nouveauté cette saison. Des pizzaiolos plus vrais que nature vous proposent des parts de pizza lors de la mi-temps. Y’a pas à dire, ça sentait bon la cuisine dans les travées du Cosec. Surtout avant le match, quand quelque chose est resté coincé dans le four à bois de la buvette. Tellement ça sentait le brûlé, j’ai pensé à un moment que ça venait de la sono. Mais non !! Donc Gillo, Filippo, Pascualo, Gian-Pietro, Gian-Mario et les autres répondront désormais à vos envies de Tortues Ninja. Mais il restait encore 20 minutes à jouer, et rien n’était fait.

Nous sommes deux sœurs jumelles… la la la… (air connu)

La ressemblance entre Mélanie Devaux et Romane Jeanneaux est amusante. Meneuses, blondes, quasiment la même taille, et queue de cheval pour attacher des cheveux mi-longs. Sur le terrain, on pourrait s’y méprendre. Regardez lors du prochain match, et vous me direz.

Cette seconde période démarre sur les chapeaux de roues pour les Pinkies qui voient l’écart grimper de 9 puis de 11, et enfin de 13 points, au début du dernier ¼ temps. La messe est dite Edith ? C’était sans compter sur la meilleure marqueuse de Reims, qui en moins de temps qu’il n’en faut à un maçon pour se retrouver au pied du mur des lamentations, marquait et rattrapait 12 des 13 points qui manquaient au compteur Rémois. Laure et Laetitia pointaient à quatre fautes.

Aïe, d’un coup, ça sentait le soufre dans un Cosec plutôt frisquet. Malgré une égalisation, le public charnaysien y croit encore et entonne des encouragements pour son équipe.

Une antisportive évidente pour toute la salle (sauf les arbitres) n’est pas sifflée. Jordan n’a toujours pas compris pourquoi. Il a dû chercher longtemps car il est rentré tard (ou tôt, ça dépend comment tu y regardes).

Du coup, les Pétillantes passent devant d’un petit point. Les derniers temps-morts sont demandés des deux côtés, et malgré une dernière attaque de Keyona, le ballon échoue à côté du cercle, et le buzzer bippe sur le score de 58-59 en faveur des visiteuses.

La coupe était pleine pour les joueuses de la Marne, qui auront droit à un second de tour de Coupe de France. Mais bon, si vous vous souvenez ce que j’ai écrit au début, mine de rien, ce sont tout de même les maillots CBBS qui gagnent.

Et maintenant ?

Eh bien, c’est simple. Dans deux semaines, débute le championnat de Ligue 2 féminine, avec la venue d’Aulnoye à Charnay. Les Pinkies vont profiter de cette quinzaine pour continuer de travailler leurs systèmes de jeu, afin d’attaquer cette saison 2018-2019 dans les meilleures conditions. Donc rendez-vous au même endroit et à la même heure le 20 octobre.

 

Duel des scoreuses : Keyona 18 pts et Laure 11 points pour le Cbbs

Rémy Mathuriau

Photos Jordan Ravinet

 

 

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 4.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 1.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 16.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 15.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 14.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 13.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 12.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 11.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 10.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 9.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 8.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 5.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 7.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 3.jpg

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 2.jpg

 

BASKET - Coupe de France : Pinkies au Mâcon blanc contre Pétillantes au Champagne !

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 6.jpg
Le match de samedi soir opposant Charnay à Reims vu par le speaker

BASKET (NM2) : L’ES Prissé-Mâcon se rassure face au Cannet

ESPM_vs_LECANNET_29092018_0020.jpg
Après son match perdu la semaine dernière face à Golfe-Juan, l’ESPM comptait bien se refaire face à une autre équipe azuréenne, Le Cannet.

BASKET-BALL : Le CBBS à l'heure du bilan

DSC_0353.jpg
La 61ème assemblée générale du Charnay Basket Bourgogne Sud (CBBS) s'est déroulée vendredi dernier.

BASKET : Le CBBS innove avec brio dans le tournoi open U15 féminin

TOURNOI U15 CBBS13.jpg
Il n'était pas simple de se lancer dans un tel défi. Organiser un tournoi Open de U15 féminines sur 2 jours par le Cbbs restait un sacré challenge.

BASKET : Une belle fin de saison pour l'ES Prissé-Mâcon

BASKET ESPM VS MARSEILLE16.jpg
Samedi soir, les Tangos recevaient le SMUC Marseille pour la dernière rencontre du championnat.

BASKET (Play-offs LF2) : Astérix à Charnay

CBBS VS LANDERNEAU (13).jpg
Le match vu par le speaker. A voir aussi, les plus belles photos de la rencontre

VIDEO - Basket (play-offs LF2) - CBBS vs Landerneau : Emotion et réactions après la victoire !

LF2 BASKET CBBS VS LANDERNEAU - 1.jpg
Des émotions à déguster sans modération. A voir aussi, les réactions de Matthieu Chauvet et Laure Belleville.

CLIN D'OEIL : Une vie de pinkies en déplacement en Bretagne

CBBS PLAY OFFS LANDERNEAU99.jpg
Avant les hostilités de ce soir, voici un aperçu de la vie des pinkies en déplacement à Landerneau vendredi dernier, le plus long de la saison, histoire de se mettre l'eau à la bouche. Un petit récit symphantique comme sait les proposer Rémy Mathuriau, speaker et accompagnateur.

BASKET (LF2) - CBBS vs Montbrison : Les Charnaysiennes toujours plus haut

CHARNAY CBBS VS MONTBRISON PLAYOFFS.jpg
Le match vu par le speaker. A voir aussi, les photos de la rencontre

BASKET - CBBS : "Quel dernier match de saison régulière…"

Le mot du coach Matthieu Chauvet après la victoire des pinkies ce week end.